Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, menace d'invasion du stade par des jeunes « avec ou sans tickets », le préfet de police met en garde
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, menace d'invasion du stade par des jeunes « avec ou sans tickets », le préfet de police met en garde

 
 
 
 6132 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 02 février 2024 - 19:20

Le commissaire Mobio Maxime (ph KOACI) 


À moins de vingt-quatre heures de la rencontre Côte d'Ivoire - Mali au stade de la Paix de Bouaké, les appels aux calmes continuent d'être lancés dans différents quartiers de la capitale de la région de Gbêkê. À l'instar des autorités administratives et politiques, le préfet de police Bouaké, le commissaire Mobio Maxime, n'est pas resté en marge de cette campagne de sensibilisation.


En effet, plusieurs jeunes ayant été confrontés à des difficultés pour l'acquisition des tickets d'entrée au stade de la Paix de Bouaké pour le match de ce samedi 03 février, auraient laissé entendre qu'ils rentreront au stade pour assister à la rencontre Côte d'Ivoire - Mali avec ou sans tickets. Cette information distillée çà et là, est prise très au sérieux par le préfet de police Mobio Maxime.


Après avoir pris activement part à une série de rencontres avec des élus, cadres et la population composée majoritairement de jeunes, le Commissaire Mobio Maxime a rencontré la presse. Le but de la présence des hommes de médias ce vendredi 02 février 2024 au sein de la préfecture de police de Bouaké, selon son premier responsable, est de transmettre à l'opinion son message invitant les jeunes au calme et à la retenue.


 

« Il s'agit de sensibiliser les jeunes, les femmes, les supporters aussi bien maliens qu'ivoiriens relativement au match de demain samedi. On attend dire que la ville de Bouaké a été privée de tickets et à ce propos, des jeunes auraient fait comprendre qu'ils rentreront au stade avec ou sans tickets.


Je voudrais faire savoir aux jeunes et à toute la population que l'accès au stade de la Paix de Bouaké se fait sur présentation d'un ticket homologué par la CAF. Il n'est pas question de venir avec un autre ticket. Il n'est pas également question de se retrouver aux abords mêmes des différents dispositifs des forces de l'ordre.


Les dispositions seront prises pour que ceux qui n'ont pas de tickets n'aient pas accès au stade de la Paix de Bouaké (...) Les tickets sont finis. Le manque de tickets n'est pas dirigé contre Bouaké, encore moins sa jeunesse. Il faudrait que les jeunes comprennent la nécessité de la paix, la cohésion sociale et la fraternité, parce que nous sommes dans le domaine du sport... », a fait savoir le Caire Mobio Maxime qui a ajouté que la vie continuera après ce match des quarts de finale et que Bouaké accueillera une demi-finale de la CAN.


Enfin, il a invité les détenteurs de tickets à se rendre au stade plusieurs heures avant le début de la rencontre pour un accès sans heurts et fluide aux différentes tribunes. « Le match démarre à 17 h et l'accès au stade pour les supporters débutera cinq heures avant, c'est-à-dire à partir de 12 h. Que les spectateurs viennent très tôt au stade… », a-t-il invité avant d'annoncer une sécurisation intense de cette compétition.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Bouaké, menace d'invasion du stade par des jeunes « avec ou sans tickets », le préfet de police met en garde
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter