Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Libération de 51 prisonniers de la crise postélectorale, la CONASU salue
 

Côte d'Ivoire : Libération de 51 prisonniers de la crise postélectorale, la CONASU salue " le geste fort" de Ouattara et invite les Ivoiriens à tourner le dos à la vengeance

 
 
 
 2221 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 24 février 2024 - 05:18



Si on était sur un terrain de football, on aurait qualifié son action de geste technique de haut vol. Mais dans l'arène politique, les Ivoiriens et tous les acteurs politiques des différents bords ne manquent pas non plus de superlatif pour saluer le geste du président de la République Alassane Ouattara, qui a usé de son pouvoir discrétionnaire pour accorder la grâce présidentielle à 51 prisonniers dont la plupart sont de la crise postélectorale de 2010. Ils ont été libérés par grâce présidentielle, le jeudi 22 février 2024. Une mesure d’exception prise par le Président de la République, SEM Alassane Ouattara à l’issue de la réunion du Conseil National de Sécurité, et qui a le mérite de décrisper davantage l'atmosphère socio-politique de la Côte d'Ivoire.


Une action que la Coalition Nationale pour le Sursaut (CONASU) dirigée par Zanga Coulibaly a qualifié de "geste fort" dans un communiqué publié 24 heures après l'acte du chef de l'État. 


" La Coalition nationale pour le sursaut (CONASU), salue une fois de plus cette action forte du Président de la République. Elle se félicite de ce geste de haute portée qui met toute la population ivoirienne d'accord sur les qualités d'Alassane Ouattara, grand homme d'État, Homme de tolérance, de grand cœur, rassembleur et bâtisseurs", a déclaré la CONASU.


 

Pour Zanga Coulibaly et la CONASU, cette libération s’inscrit dans la ferveur créée par le sacre des Eléphants à la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations organisée par la Côte d’Ivoire du 13 janvier au 11 février 2024 et telle que promis par le Chef de l'État, lors de la réception des Éléphants au Palais de la Présidence de la République au lendemain de leur victoire finale à la CAN.


" La population ivoirienne a vécu des moments de convivialité, de fraternité, de cohésion sociale dans la période de la CAN de l’hospitalité, où seul l’intérêt supérieur du pays a prévalu. Alassane Ouattara, en graciant 51 prisonniers dont des militaires, pose un acte fort de paix et de cohésion sociale, invitant ainsi la classe politique et l’ensemble des Ivoiriens à la tolérance et au pardon", se réjouit la CONASU


Le mouvement citoyen dirigé par Zanga Coulibaly " demande aux Ivoiriens de saisir au bond, ce geste fort du Chef de l’Etat pour tourner définitivement le dos à l’esprit de vengeance et aux conflits armés. Ils doivent se donner la main pour défendre la mère patrie en toutes circonstances et se considérer comme des Ivoiriens et non fils de telle ou telle autre contrée", préconise-t-il. 


 

Les plus connus parmi les prisonniers libérés sont le général Dogbo Blé et Koné Kamagaté Souleymane dit Soul To Soul. Aussi, cette action du Président de la République est-elle une invite à l’apaisement du climat social et à la quête du pouvoir d’Etat par la voie pacifique et surtout dans les urnes. La CAN en Côte d’Ivoire a démontré la solidarité légendaire des Ivoiriens et leur amour à appartenir à une nation, une communauté de destin. 


"La CONASU souhaite qu'il n'y ait plus jamais de crise politique, sociale, etc où des Ivoiriens prennent des armes les uns contre les autres", a conclu Zanga Coulibaly. 


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Candidature de Gbagbo en 2025, du bruit pour rien qui profite à ADO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Etes vous attaché au Fcfa ?
 
4307
Oui
58%  
 
3005
Non
40%  
 
146
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Libération de 51 prisonniers de la crise postélectorale, la CONASU salue " le geste fort" de Ouattara et invite les Ivoiriens à tourner le dos à la vengeance
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter