Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Les communautés du Moronou exhortées à s'approprier les outils de cohésion de paix et surtout se détourner des discours de haine et des rumeurs
 

Côte d'Ivoire : Les communautés du Moronou exhortées à s'approprier les outils de cohésion de paix et surtout se détourner des discours de haine et des rumeurs

 
 
 
 1507 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 mars 2024 - 11:21

Ouverture de l’atelier mardi à Bongouanou (Ph KOACI) 


Les communautés de Bongouanou dans la région du Moronou (Centre-est) ont été exhortées le mardi 26 Mars 2024, à s'approprier les outils de cohésion, de paix et surtout se détourner des discours de haine et des rumeurs.


C’était à l’ouverture d’un atelier de renforcement des capacités techniques des acteurs et des leaders sociaux sur la gestion des rumeurs, la prévention et la lutte contre les discours de haine, présidé par la Préfète de Région, préfète du département de Bongouanou, Jeannette Okoma.


Il s’est agi de renforcer les capacités techniques des acteurs et des leaders sociaux sur la gestion des rumeurs, la prévention et la lutte contre les discours de haine.


 Notons que, cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités prévues dans le Plan National de Développement (PND 2021-2025), et est organisé par le Ministère de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté (MCNSLP) à travers le Programme National de Cohésion Sociale (PNCS). 


L’objectif de cet atelier est de former les acteurs sociaux en matière de prévention des discours d’incitation à la haine, de propagation des rumeurs et de diffusion de fausses informations, qui sont des sources de conflits sociopolitiques et intercommunautaires. De façon concrète, il s’agit de consolider la paix à l’approche des élections présidentielles de 2025.


 

Dans son discours d’ouverture, la préfète de la région du Moronou, préfet du département de Bongouanou, Jeannette Okoma, a exprimé son profond honneur d'accueillir cette activité et a chaleureusement remercié Madame le Ministre de la Cohésion Nationale, de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Myss Belmonde Dogo, pour avoir choisi Bongouanou comme lieu de tenue.

 

Madame Okoma a également exprimé sa gratitude à l'égard de tous les participants pour leur présence active. Consciente de l'importance de cette initiative gouvernementale, elle a exhorté tous les participants à intégrer pleinement les modules qui seront abordés et à s'engager activement dans la diffusion de discours de paix au sein des communautés de Bongouanou.


Pour sa part, le Directeur Général du PNCS, Houssou Konan François, a souligné que dans le PND 2021-2025, il est inscrit que le MCNSLP devrait mettre en œuvre la politique du gouvernement en matière de cohésion nationale. 


« C’est à ce titre que le Ministère est chargé d’organiser des ateliers de formation des acteurs sociaux et des leaders communautaires sur tout ce qui peut contribuer à la paix et à la création d’un climat de stabilité, afin de s’inscrire dans la vision du président de la République, Son Excellence Alassane Ouattara, qui veut une Côte d’Ivoire de paix, sans conflit, pour que la paix soit une réalité », a-t-il indiqué. 


Après avoir présenté l'essence de cet atelier, le directeur général du PNCS a exposé les raisons qui ont amené le MCNSLP à choisir la ville de Bongouanou comme lieu d'intervention.


« Bongouanou a connu ces dernières années quelques tumultes au cours des crises précédentes. Bongouanou représente un élément important dans notre dispositif, car cette ville a su progressivement surmonter ses épreuves pour construire ensemble une région de paix et de stabilité. Nous sommes venus à Bongouanou non seulement pour consolider cette paix, mais surtout pour faire passer un message afin que les tensions qui ont éclaté précédemment ne se reproduisent plus jamais. Les communautés doivent donc s'approprier les outils de cohésion, de paix et surtout se détourner des discours de haine et des rumeurs », a expliqué M. Houssou Konan François Avant de lancer un appel à la population de Bongouanou : «Nous invitons les populations à adhérer pleinement à la vision du président de la République... À l'occasion de la CAN 2023 et de la victoire des Éléphants. Cette victoire a nécessité la paix, la cohésion et l'unité. Il était essentiel de se défaire de toute forme de pesanteur négative pour permettre à notre pays, la Côte d'Ivoire, de remporter la coupe. La Côte d'Ivoire que le président de la République souhaite est celle vers laquelle nous aspirons tous, afin que notre pays devienne un modèle régional et mondial. Notre message est véritablement un appel à la paix, à l'unité et à la solidarité.»


Pour rappel, le Programme National de Cohésion Sociale (PNCS), est une structure gouvernementale crée en 2012 avec comme objectif principal de contribuer à l’avènement d’une Côte d’Ivoire qui réapprend à vivre avec ses différences.


 

Donatien Kautcha, Abidjan 





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Les communautés du Moronou exhortées à s'approprier les outils de cohésion de paix et surtout se détourner des discours de haine et des rumeurs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter