Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Relation avec Blé Goudé à la Haye, le rôle joué par Nady, Gbagbo rompt de silence et fait des révélations
 

Côte d'Ivoire : Relation avec Blé Goudé à la Haye, le rôle joué par Nady, Gbagbo rompt de silence et fait des révélations

 
 
 
 8127 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 07 avril 2024 - 11:36

Gbagbo et Nady à Agboville (Ph KOACI)



Hier 6 avril 2024 à Agboville, a eu lieu la deuxième édition de la fête de la renaissance du PPA-CI.


Les militants du PPA-CI et partisans de l'ancien président Laurent Gbagbo ont illuminé la place Henri Konan Bédié d'Agboville.


Au cours de ce rendez-vous, Laurent Gbagbo a révélé des pans méconnus de son parcours tumultueux à la Haye. Au cœur de son allocution, une révélation sur le rôle joué par sa compagne, Nady Bamba, durant ses années d'emprisonnement, ainsi qu'une incursion savoureuse dans les souvenirs culinaires partagés avec Charles Blé Goudé lors de leur séjour à la Haye.


 

Gbagbo, tout en évoquant le passé, a fait allusion à son ancien compagnon sans le nommer, Blé Goudé, avec qui, il est en disgrâce dans son récit. Gbagbo a fait savoir que s'il est vrai que c'est Blé Goudé qui faisait la cuisine, l'argent venait de sa compagne Nady Bamba.


« J'ai enduré huit longues années à la prison de Scheveningen, et deux années supplémentaires à Bruxelles. C'est Nady qui m'a soutenu. C'est elle qui m'a procuré les moyens nécessaires, car la nourriture en prison était si insipide que nous étions contraints de cuisiner nous-mêmes. Au début, c'était un jeune Congolais du nom de Germain Katanga qui se chargeait de nos repas. Mais lorsque celui-ci a recouvré la liberté, c'est un autre individu, que vous connaissez tous, qui a pris le relais », a affirmé Gbagbo, sans citer nommément Blé Goudé.


Cependant, Gbagbo ne se contente pas de narrer son histoire personnelle ; il en tire également des leçons universelles sur le rôle des femmes dans la société. En évoquant le soutien inestimable de Nady, il a souligné l'importance cruciale des femmes dans la vie d'un homme, voire dans le destin d'une nation entière.


Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Condamnés-vous le comportement de la Députée ivoirienne à la CEDEAO ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la t...
 
2331
Oui
95%  
 
1
Non
0%  
 
125
Sans avis
5%  
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Relation avec Blé Goudé à la Haye, le rôle joué par Nady, Gbagbo rompt de silence et fait des révélations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
L'amuseur public numéro un lol
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Vaut mieux être "l'amuseur public numéro un", que d'être le TUEUR public numéro un d'innocents ivoiriens (rébellion + crise post-électorale).
 
 il y a 3 mois
Okapi
@ Ibiquismus : De grâce, gardez votre "amuseur public numéro 1" pour votre secte; la grande majorité des Ivoiriens et Ivoiriennes ne veulent pas de lui. Que chacun assume son statut; un amuseur public ne peut diriger un pays comme la Côte d'Ivoire. Il a osé le faire (triste mémoire) pendant les 10 ans calamiteux (bilan : NUL).Par contre, l'amuseur public, a excellé dans la violence (sous toutes ses formes), les assassinats et disparitions, tentatives d'assassinat, l'escadron de la mort, etc. Il a du sang dans ses mains très clairement. De plus, il n'a pas été capable de sécuriser les Ivoiriens. On en veut plus d'un amuseur public. Dieu a sauvé ADO de plusieurs tentatives d'assassinats de la part de votre gourou (amuseur public); c'était pour permettre de prendre en mains la gestion responsable du pays. Les résultats sont là en 10 ans et plus, au grand plaisir des Ivoiriens et à la grande admiration du monde entier. ADO n'a aucun sang dans ses mains; vous le savez très bien.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
-Rire, il fallait donc condamner le président Gbagbo pour tout ce que tu cites ?? -Pourquoi aller chercher "casse de la BCEAO" ?? L'institution bancaire elle-même n'a pas déposé plainte, et c'est le titulaire du Phd périmé qui poursuit...Mdrr !! -C'est un peu comme l'affaire Sonko au Sénégal. Comme Macky Sall n'a rien trouvé pour les détournements de fonds de Sonko, ils ont trouver comme condamnation, "la corruption de la jeunesse"... -Et le nombre de victimes de la crise post-électorale ?? Qui les minimise en donnant +3000 morts, alors que le rapport Banny donne au moins 16 000 morts. Qui a donc peur de donner un chiffre élevé du nombre de victimes en CIV en 2010/2011 ?? -Ah, concernant les "disparitions" : où en est l'affaire G-A Kieffer ??? Comme par hasard, on a mis ça sous le tapis. "Le temps, c'est l'autre nom de dieu"... -Espèce de plaisantin !!
 
 il y a 3 mois
Okapi
FCFA : L'amuseur public a passé 10 ans inutiles et calamiteux au pouvoir illégitime, pour n'a-t-il pas changé la monnaie du pays ? Prix du cacao : c'était combien sous la gestion de Gbagbo ?? Te souviens-tu de graves manifestation des planteurs, où des sacs de fèves de cacao avaient été brûlés ? Il faut arrêter d'amuser inutilement le public. Gbagbo n'est pas digne de diriger la Côte d'Ivoire; c'est fini. Vous pouvez le garder pour votre secte déguisé en parti politique.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter