Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Classement RSF 2024, comprendre la dernière place du Cameroun en zone Cemac
 

Cameroun : Classement RSF 2024, comprendre la dernière place du Cameroun en zone Cemac

 
 
 
 1980 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 03 mai 2024 - 10:51



Le Cameroun est classé 130e pays en matière de liberté de la presse, selon le classement 2024 de Reporters Sans Frontières (RSF).


 Le pays que dirige Paul Biya depuis 42 ans, a un score de 44,95/180 points. En 2023, le Cameroun était classé 138e en matière de liberté de la presse. 


Dernier de la Cemac 


Dans la zone Cemac le Gabon classé au 56e rang est en tête. Suivi du Congo Brazzaville (69e), Centrafrique (76e) et Tchad (96e). La Guinée équatoriale (127e). Le Cameroun occupe donc cette année, la dernière position. 


 

Selon RSF malgré un paysage médiatique riche (plus de 600 journaux, 200 radios et 60 télévisions), le Cameroun reste un des pays les plus dangereux pour les journalistes. 


RSF indique que l'environnement dans lequel évoluent les journalistes est "hostile" et "précaire". 


L'organisation en charge de la liberté de la presse, rappelle l'assassinat du journaliste Martinez Zogo enlevé le 17 janvier 2023 et dont le corps sans vie a été découvert quelques jours plus tard dans une banlieue de Yaoundé et celui d'Anye Nde Nsoh à Bamenda en mars 2023.


Le journaliste de "renom" Martinez Zogo avait été tué pour sa détermination à dénoncer les prévaricateurs, soutient RSF.


Dans un contexte où 4 journalistes sont toujours en détention, 

"il est impossible d'adopter une ligne éditoriale indépendante et critique sans faire face à d'importantes menaces et pressions lorsque les intérêts du pouvoir et de ses représentants sont en jeu", lit-on dans le document de RSF.


Toujours selon le même document, Paul Biya au pouvoir depuis 42 ans, domine toutes les instances. Ce climat alimente "l'autocensure" et entraîne "l'alignement" de la plupart des médias sur les positions des autorités ou de certaines personnalités.


 

Les journalistes Camerounais travaillent dans des conditions de "précarité extrême", ce qui nuit à leur "indépendance" fait remarquer RSF.


Armand Ougock correspondant permanent de koaci au Cameroun.


Joindre la rédaction Camerounaise de koaci au 237 691154277 ou Cameroun@koaci.com



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : Classement RSF 2024, comprendre la dernière place du Cameroun en zone Cemac
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter