Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Secteur des VTC, les chauffeurs très bientôt intégrés dans le système de protection sociale des travailleurs
 

Côte d'Ivoire : Secteur des VTC, les chauffeurs très bientôt intégrés dans le système de protection sociale des travailleurs

 
 
 
 5959 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 03 mai 2024 - 21:12

Adama Kamara


Dans le cadre de l'évaluation des Objectifs de Développement Durable (ODD) intégrés au Plan National de Développement (PND 2021-2025), il a été fait cas de la nécessité de démocratiser l'accès de toutes les populations vivant en Côte d'Ivoire à la protection sociale et aux services sociaux de base.


Cette situation met en lumière le besoin impérieux d'étendre les mécanismes de protection sociale pour englober les secteurs émergents et leurs travailleurs, particulièrement dans le domaine des Véhicules de Transport avec Chauffeur (VTC) en Côte d'Ivoire.


La signature récente d'un mémorandum d'entente entre la société Yango et le ministère en charge de l'Emploi et de la protection sociale souligne la nécessité urgente de mettre en place un espace de dialogue inclusif. Ce cadre de concertation visera à soutenir les travailleurs du secteur des VTCs, marquant un pas de plus vers leur intégration dans le tissu de la protection sociale nationale.


Pour concrétiser cette ambition, le ministère de l'Emploi et de la Protection Sociale, avec l'appui d'un cabinet-conseil Spécialisé sur les questions liées au VTCs, a organisé ce vendredi 3 mai 2024, un atelier de réflexion.


Cet atelier a rassemblé tous les acteurs clés de l'écosystème des VTCs pour élaborer des stratégies concrètes permettant l'intégration effective de ces travailleurs au Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) et à la Couverture Maladie Universelle (CMU).


Cette initiative s'inscrit fermement dans la Stratégie Nationale de Protection Sociale (SNPS) du gouvernement, qui ambitionne de renforcer les dispositifs de protection face aux risques sociaux et d'améliorer l'accès à des soins de santé de qualité et abordables via la CMU.


 

Aligné avec les orientations de la Stratégie Nationale de Protection Sociale 2024-2028, cet atelier se présente comme une plateforme essentielle pour explorer des solutions concrètes destinées à intégrer efficacement les travailleurs indépendants du secteur VTC, en particulier les chauffeurs, au sein du système de protection sociale. Il s'agit concrètement de disposer des stratégies opérationnelles qui garantiront à ces professionnels un accès équitable à la Sécurité sociale et contribuer ainsi à l'objectif global d'inclusion sociale et de bien-être pour tous les travailleurs en Côte d'Ivoire.


Adama Kamara, ministre de l'Emploi et de la protection sociale a présidé la cérémonie d'ouverture de cet atelier qui se tient à Abidjan dont l'objectif principal est de proposer des solutions pour l'intégration systématique des chauffeurs de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) au Régime Social des Travailleurs Indépendants (RSTI) et à la Couverture Maladie Universelle (CMU).


Nous assistons en Côte d'Ivoire, suite aux investissements massifs dans le réseau routier, à l’émergence et à l’accroissement de l’industrie des Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC), offrant des services de transport de passagers via des applications mobiles. Le secteur des Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC) en Côte d’Ivoire est un domaine en plein essor et a profondément transformé le paysage des transports et de la mobilité dans le pays. 


Selon le ministre Adama Kamara, malgré cela, l’évolution rapide du secteur des VTC en Côte d’Ivoire soulève un certain nombre de questions, notamment la protection sociale des chauffeurs.


Il a déclaré que les actions entreprises par le président de la République pour rendre le fonctionnaire et le salarié en activité, riches sont les mêmes qu’il a entreprises pour les Chauffeurs de VTC. Désormais, que l’on soit fonctionnaire ou chauffeur de VTC, en Côte d'Ivoire, grâce au président de la République, l’on bénéficie des mêmes prestations contre les risques sociaux.


« Avec la CMU, les Chauffeurs de VTC accèdent aux soins de santé de qualité à moindre coût dans les hôpitaux publics et aux médicaments dans les pharmacies privées. Avec le RSTI, les Chauffeurs de VTC accèdent à des indemnités en cas d’accident, de maladie. Pour les femmes chauffeurs de VTC, des indemnités sont aussi prévues en cas de maternité, pendant 3 mois et demi, leur permettant ainsi d’accoucher dans de meilleures conditions, à l’instar des femmes exerçant dans les secteurs publics et privés. Avec le RSTI, les Chauffeurs de VTC accèdent désormais à une pension de retraite par répartition et/ou avec la complémentaire (RCTI), les Chauffeurs de VTC ont droit à une deuxième pension de retraite par capitalisation », a expliqué, le ministre de l'Emploi et de la Protection Sociale.

L’atelier de ce jour est d’une extrême importance pour le ministère, pour les chauffeurs de VTC, pour le Gouvernement ivoirien et pour le président de la République qui selon, Adama Kamara a décidé dans son programme « Côte d’Ivoire Solidaire » de ne laisser personne de côté ».

.

«A cet effet, ces acteurs importants de notre économie doivent pouvoir, eux aussi,, bénéficier de la protection sociale, car il en va de leur bien-être, mais aussi de celle de tous les autres acteurs. Car, intégrer les Chauffeurs de VTC au système de protection sociale, c’est développer notre économie, ainsi que notre productivité. C’est faire avancer les énergies et les initiatives des femmes et des hommes de notre pays. C’est faciliter leur vie quotidienne, c’est aller vers plus de prospérité et de dignité. C’est à ce titre que mes services et moi-même avons pris le soin de tous vous inviter afin de pouvoir élaborer une feuille de route pour enrôler les Chauffeurs de VTC à la CMU et au RSTI et prélever leurs cotisations sociales à la source, à l’image des fonctionnaires et travailleurs du secteur privé », a expliqué, M. Kamara.


 

Le ministre a invité les participants dans le cadre des séances techniques, en plus des livrables déjà attendus, à élaborer une stratégie de communication de proximité afin de permettre aux chauffeurs VTC de s’approprier ces instruments de protection sociale qui ont été conçus pour eux.


La Société YANGO, a bien voulu, dans le cadre d’un Mémorandum d’entente signé avec le Département Ministériel, intégrer les chauffeurs affiliés à sa Plateforme digitale au RSTI et à la CMU, afin de garantir la sécurité de leur revenu et leur assurer une couverture santé de qualité.


Adama Kamara a lancé un appel à toutes les autres plateformes digitales présentes ainsi qu’aux Associations de chauffeurs VTC à faire preuve d’une plus grande responsabilité en adhérant massivement aux nouveaux instruments de protection sociale, CMU et RSTI, et en effectuant le paiement régulier des contributions sociales à bonne date, pour bénéficier des prestations sociales.


«Le Chef de l’État et les chauffeurs VTC nous regardent. Ils comptent sur nous. Ils comptent sur vous, acteurs engagés de ce projet. Posons ainsi des actes à la hauteur de leurs ambitions et de leurs attentes », a-t-il conclu.


 

Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Secteur des VTC, les chauffeurs très bientôt intégrés dans le système de protection sociale des travailleurs
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter