Bénin Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Bénin-Niger : « Prétendue base militaire étrangère», le gouvernement appelle Tiani à faire des vérifications sur place
 

Bénin-Niger : « Prétendue base militaire étrangère», le gouvernement appelle Tiani à faire des vérifications sur place

 
 
 
 2932 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 13 mai 2024 - 10:47

Le porte-parole du gouvernement béninois, Wilfried Houngbédji


Le gouvernement de la République du Bénin a réagi aux allégations faisant état de la présence d’une base militaire française au Bénin.


Cotonou souhaite une normalisation des relations avec Niamey qui maintient la fermeture de ses frontières. 


Par la voix de son porte-parole Wilfried Houngbédji,le gouvernement béninois réaffirme qu'il n'existe aucune base militaire étrangère, appelant les autorités nigériennes à des vérifications sur le terrain.


 

« Une base militaire n’est pas une aiguille dans une botte de foin quand même ! Le premier ministre peut déployer les moyens satellitaires qu’il veut avec ses alliés militaires du moment pour vérifier si on a une base militaire », a déclaré le porte-parole du gouvernement dans un entretien accordé à Bip Radio.


Le gouvernement invite le général Abdourahamane Tchiani, à envoyer les médias indépendants du Niger, pour leur faire visiter le Bénin depuis Cotonou jusqu’à Malanville en passant par tous les coins et axes frontaliers. « Ils viendront regarder s’il y a une base ici », a-t-il dit.


M. Wilfried Houngbédji a rappelé que le Bénin dispose de plusieurs camps militaires destinés à assurer la sécurité nationale et à lutter contre le terrorisme.


Lors d'un point de presse, le Premier ministre du Niger, Ali Lamine Zeine, avait justifié la fermeture de ses frontières avec le Bénin pour des raisons sécuritaires et répondu au président Patrice Talon sur le blocage du transport du pétrole nigérien via les eaux béninoises. 


La relation entre les deux pays s'est depuis dégradée peu après la prise du pouvoir des autorités militaires, accusant le Bénin d'abriter des mercenaires en vue d'une éventuelle agression de la CEDEAO, qui n'excluait pas dans le temps une intervention militaire pour rétablir Mohamed Bazoum.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Bénin-Niger : « Prétendue base militaire étrangère», le gouvernement appelle Tiani à faire des vérifications sur place
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter