Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : La Jeunesse des États du Conseil de l'Entente inquiète d'une sortie de deux pays de l'AES de l'institution, invite les Chefs d'États à réceptionner un Prix
 

Côte d'Ivoire : La Jeunesse des États du Conseil de l'Entente inquiète d'une sortie de deux pays de l'AES de l'institution, invite les Chefs d'États à réceptionner un Prix

 
 
 
 5333 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 mai 2024 - 09:53

Le siège du Conseil de l'Entente à Abidjan (.ph.) 


Le départ de la CEDEAO du Burkina Faso et du Niger aura-t-il un effet sur leur présence au sein du Conseil de l'Entente ? Telle est l'épineuse question que se posent des membres du Conseil des Jeunes de l'Entente qui se réuniront dans la capitale politique ivoirienne.


En prélude au Deuxième Colloque sous régional de la Jeunesse des États Membres du Conseil de l'Entente et la célébration du 65ᵉ anniversaire du Conseil de l'Entente prévus du 26 au 29 mai 2024 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro en Côte d'Ivoire, une polémique fait rage sur la participation à ces journées des pays membres de l'Alliance des États du Sahel (AES), à savoir le Burkina Faso et le Niger qui sont également membres du Conseil de l'Entente depuis sa création par le premier président ivoirien, feu Félix Houphouët-Boigny. Cet événement est placé sous le thème : « Les États Membres du Conseil de l'Entente face à l'expansion du terrorisme : Quels impacts sur les Femmes et les Jeunes en milieu rural ? »


 

La Jeunesse des États Membres du Conseil de l'Entente qui sera présente à cet événement, s'inquiète d'une probable sortie du Burkina Faso et du Niger de cette institution qui compte cinq pays avec le Bénin, le Togo et la Côte d'Ivoire. En plus, le Conseil de l'Entente est la plus âgée des organisations panafricaines sur le continent Africain.


« Au sortir de ce colloque, nous ferons des propositions aux chefs de l'État des États Membres du Conseil de l'Entente, ainsi qu'au secrétariat exécutif du Conseil de l'Entente. Sachant que deux États de l'AES se trouvent toujours dans le Conseil de l'Entente, nous jeunes avons décidé de regarder l'horizon. Se retrouver et donner un signal fort à l'intégration. Maintenir la flamme de l'intégration et la flamme de la cohésion dans ces États. La Jeunesse qui est le levier de tout développement, de la stabilité, si cette jeunesse décide de se retrouver toujours malgré les dissensions entre les États, je pense que cela doit être un signal fort que nous voulons donner à tous ces chefs d'États... », a expliqué Vah Yao Josué, Président du Conseil des Jeunes de l'Entente (CJE) qui ne souhaite aucunement pas de sortie du Burkina Faso et du Niger de cette organisation.


Enfin, il a invité tous les chefs d'États membres du Conseil de l'Entente, d'honorer de leur présence à cet événement pour réceptionner un Prix pour leur engagement dans la lutte contre le terrorisme.


T..K.Emile

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Plus rassurés qu'avant quand s'ouvre la saison des pluies ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Modification du Code pénal, une avancée ?
 
3132
Oui
48%  
 
3166
Non
49%  
 
227
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : La Jeunesse des États du Conseil de l'Entente inquiète d'une sortie de deux pays de l'AES de l'institution, invite les Chefs d'États à réceptionner un Prix
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter