Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali-Sénégal : A Bamako, Bassirou Faye espère une réconciliation entre l'AES et la CEDEAO
 

Mali-Sénégal : A Bamako, Bassirou Faye espère une réconciliation entre l'AES et la CEDEAO

 
 
 
 3080 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 31 mai 2024 - 10:14

Faye et Goïta





Comme prévu , le Président sénégalais Bassirou Diomaye Faye s'est rendu à Bamako où il a été reçu par son homologue malien, le colonel Assimi Goïta .


Bassirou Diomaye Faye est arrivé à Bamako la capitale malienne où il a rencontré le président de transition, le colonel Assimi Goïta avant sa visite à Ouagadougou.


 

M. Faye a été accueilli à l'aéroport international de Bamako par le président de transition malien, avant de se rendre au palais de Koulouba pour l'entretien en tête-à-tête.


''Cette visite a pour objectif de renforcer les liens historiques de bon voisinage, d'amitié fraternelle, de solidarité et de coopération multiforme entre les deux nations'', a indiqué la présidence malienne sur son site officiel.


Lors de sa visite d'amitié , le président sénégalais Bassirou Diomaye Faye a également plaidé pour le retour des pays de l’AES au sein de la Cédéao.


M. Faye dit avoir longuement parlé de la Cedeao avec le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta.


 "Je comprends aujourd’hui quelque peu que les positions soient figées. Mais je perçois dans chacune de ces positions une fenêtre d’ouverture un fil, si tenu soit-il, du dialogue",, a-t-il dit à la presse au côté du colonel Goïta.


 

Aussi, Bassirou Diomaye Faye a insisté qu'il n'avait pas été mandaté comme médiateur de la CEDEAO mais pour une prise de contact qui l'a conduit dans plusieurs autres pays ouest-africains auparavant.


 "Je ne suis mandaté par aucune instance de la Cedeao", a-t-il dit.


Lors d'une visite au Nigeria, Bola Ahmed Tinubu président en exercice de la Cedeao, avait exhorté Bassirou Faye , à faire « revenir au bercail » les pays ouest-africains « frères » touchés par des « renversements anti-constitutionnels de gouvernement », alors que le Niger, le Burkina Faso et le Mali ont annoncé en début d’année leur décision de quitter l’institution ouest-africaine.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan, de la provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Crise de royauté chez les Baoulés, les politiciens tirent les ficelle...
 
3152
Oui
70%  
 
1213
Non
27%  
 
116
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Mali-Sénégal : A Bamako, Bassirou Faye espère une réconciliation entre l'AES et la CEDEAO
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter