Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Le PDCI râle : « Sous le RHDP, 11,5 millions de personnes vivent aujourd'hui sur le seuil de pauvreté »
 

Côte d'Ivoire: Le PDCI râle : « Sous le RHDP, 11,5 millions de personnes vivent aujourd'hui sur le seuil de pauvreté »

 
 
 
 6012 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 juin 2024 - 15:30

Brédoumy Kouassi Soumaïla ce mercredi à Abidjan


Le porte-parole du PDCI-RDA, l'honorable Brédoumy Kouassi Soumaïla était face à la presse, ce mercredi 19 juin 2024 à la Maison du parti à Cocody. Plusieurs sujets ont été abordés par le député PDCI au cours de cette rencontre avec les médias.


Sans surprise, après l'autosatisfaction présidentielle d'hier, sur la situation socio-économique du pays, le conférencier de ce qu'il reste du PDCI après l'absorption d'une grande partie par le RHDP au pouvoir, s'est dit inquiet du taux de pauvreté en Côte d'Ivoire qui, selon lui, ne fait que croître. 


" Le taux de pauvreté aujourd'hui en Côte d'Ivoire stagne à 39 %. Un autre chiffre qui va être donné, est un faux chiffre. C'est le chiffre que le gouvernement nous a donné à l'Assemblée Nationale à l'analyse de la loi sur l'endettement. En réalité, notre pays compte autant de pauvres en 2011 qu'en 2024, peut-être même plus. En 2011, on avait un taux de pauvreté de 55,4 % pour une population de 20 millions d'habitants. Soit à peu près 12 millions de personnes vivant sur le seuil de pauvreté. En 2024, nous sommes à peu près à 29 millions d'habitants, pour 39 % de taux de pauvreté. Soit environ 11,5 millions de personnes pauvres. En réalité, le nombre de pauvres n'a pas diminué, il a plutôt augmenté après 13 ans de régime RHDP", a-t-il détaillé.


Soumaïla Brédoumy a encore une fois saisi l'opportunité de cette conférence de presse pour dénoncer la cherté de la vie, qui de jour en jour s'accentue sous le regard impuissant du pouvoir.


" La vie est chère, le transport est cher, la nourriture est chère, l'eau, l'électricité, tout a été augmenté. Sur l'électricité ils nous ont dit que les coûts vont baisser, parce qu'il y a une baisse de température. Mais le prix du kWh a augmenté. Même le timbre d'État qui était de 100 FCFA est passé à 500 FCFA. Pourtant, nous sommes là et nous regardons ", a-t-il décrié.


Poursuivant, le porte-parole du PDCI-RDA s'est également attardé sur le dossier des logements sociaux.


" Sur ce dossier, il n'est pas exagéré de dire que c'est un échec cuisant. Je mets quiconque au défi de me montrer une cité de logements sociaux comme la Sicogi. Et pourtant, ils nous ont promis de donner à chaque Ivoirien un toit pour une valeur de 5 millions FCFA solvables sur plusieurs années", a-t-il ajouté.


 

Soumaïla Brédoumy Kouassi, a en outre, ouvert une brèche sur l'opération de déguerpissement des quartiers précaires dans le district d'Abidjan qui défraie l'actualité. 


" Pour les quartiers précaires qui sont l'objet de l'actualité, on nous a dit qu' on allait les aménager et donner des Acd aux habitants. Le résultat aujourd'hui, c'est le déguerpissement sans précédent en pleine année scolaire. On détruit des mosquées et des églises. Si c'était le PDCI-RDA qui avait touché à une mosquée ou une église, ils allaient nous traiter d'athées, on allait en faire même un sujet de campagne. Les gens sont jetés sous le soleil et sous la pluie. Malheureusement, comme le malheur ne vient jamais seul, les inondations nous rappellent en cette période l'incohérence et le manque d'expertise des ingénieurs qui n'ont jamais fait la pratique, mais la formule polynomiale. Maintenant à Abidjan, il faut intégrer les inondations dans notre vie", a-t-il tancé. 


Pour lui, le phénomène de l'écroulement des immeubles constaté un peu partout dans le district d'Abidjan, est dû en partie à la taxation du ciment et du fer. 


" Sur le projet de loi du ministre de la construction pour la taxation du ciment et du fer, nous nous étions opposés à ce projet en faisant savoir que ce sont les premiers intrants de la construction. Ils ne nous ont pas compris. Le ciment est aujourd'hui cher, le fer également. Les gens sont obligés de se rabattre sur les fers contrefaits, le dosage du ciment n'est plus celui recommandé. Le résultat est là. Ce sont des gens pareils qu'on félicite alors que les immeubles s'écroulent. Le monde est à l'envers", a-t-il regretté. 


" On nous a promis qu'on allait sortir les Ivoiriens de la pauvreté et faire de la Côte d'Ivoire un pays émergent en 2025. Aujourd'hui, personne ne parle de l'émergence, parce qu'ils ont eux-mêmes constaté que c'est un échec. L'émergence aujourd'hui n'apparaît dans aucun discours", a martelé le conférencier.


La dette qui a pris l'ascenseur atteignant les 30.000 milliards FCFA, le prix du cacao fixé à 1500 FCFA aux producteurs là où le PDCI selon Soumaïla Brédoumy avait souhaité au moins 3 000 FCFA, sont autant d'insuffisances affichées par le pouvoir de l'avis du porte-parole du plus vieux parti politique de Côte d'Ivoire. 


" Le RDR est aujourd'hui dans une coquille qu'on appelle le RHDP. Il n'a plus rien à proposer aux Ivoiriens. La seule chance aujourd'hui pour la Côte d'Ivoire, c'est Tidjane Thiam, le seul espoir qui reste à ce pays", a déclaré l'honorable Brédoumy.


 

S'agissant justement du président du PDCI-RDA, le conférencier a annoncé, qu'il entamera à partir du 22 juin 2024, des tournées dans tout le pays, pour non seulement remercier les Ivoiriens pour leur mobilisation lors des obsèques de feu Henri Konan Bédié. Une occasion qu'il mettra également à profit pour échanger avec les populations sur leurs problèmes et difficultés et s'enquérir dans le même temps des nombreuses insuffisances dont souffrent les Ivoiriens vivant dans la Côte d'Ivoire profonde. 


La première étape de cette tournée sera la ville de Soubré où Tidjane Thiam, qui peine toujours à trouver sa place sur l'échiquier politique local, est attendu le 22 juin 2024. 


Soumaïla Kouassi Brédoumy au cours de cette conférence de presse, a au nom du PDCI-RDA, traduit toute sa reconnaissance aux partis politiques, aux Ivoiriens et aux médias qui se sont mobilisés pour réserver à feu Henri Konan Bédié des obsèques à la hauteur de ce qu'il a été pour la Côte d'Ivoire. 


Wassimagnon




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : 2025, l'appel d'union de l'opposition de Gbagbo peut-il inverser la tendance face au RHDP ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Accusation de déstabilisation portée par Ouaga contre Abidjan...
 
3333
Oui
71%  
 
1198
Non
26%  
 
151
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Le PDCI râle : « Sous le RHDP, 11,5 millions de personnes vivent aujourd'hui sur le seuil de pauvreté »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
k
Entre les chiffres officiels et la réalité officieuse y'a tout un monde en Côte d'Ivoire.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
tomas
ce qui est bien dommage .comment un parti qui se dit sérieux peut mentir à ce point . en contradiction avec le pouvoir sur le chiffre et comment le pdci se procurer les vrai résultats alors que le PR n'a pas ça ? mensonge , manipulation et ce n'est pas ce genre de réaction après un discours officiel qui pourrait empêcher l'ivoirien de voter RHDP. si le pdci avait bien géré correctement on aurait jamais entendu en CI feu le président HB "voleur". en fait le PR a tellement établi les faits de sa gestion que ce pdci se croit obligé de vouloir ridiculiser le discours du PR et pourtant ils l'ont tous applaudi pendant son discours , brindou on sent que ce mr vraiment il souffre de n'avoir jamais été nommé "ministre" dans un gouvernement et il ne le sera jamais tant que le RHDP est au pouvoir. c'est malheureux , mais bon c'est la politique.sinon brindou n'a jamais acheté de timbre pour un individu et je ne pense pas que le de 500 frs le timbre soit fait sous le regne du RHDP.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
La Côte d'ivoire avec la croissance à 20 chiffres est les pays fournit plus de voyageurs clandestins à l'Europe. Pas de travail,le courant est cher, ...C'est vraiment la galère ici hein !
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Meme le Rdr ne croit plus au Rhdp ou aux promesses de son champion. Mediocrite quand tu nous tiens. Pour le Rdr-Rhdp seul la fin du rattrapage leur fait peur, perdre tous les avantages qui leurs sont offerts la ou tous les autres souffrent, est bien la leur seul combat. Le nom Thiam est sur beaucoup de levres, pourvu qu il commence a relever les espoirs qu il suscite, aussi ai je un conseil pour Thiam... Ne jamais visiter Korogho en tous cas pas avant d etre elu
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter