Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Le pays enregistre un taux de divorce de 45 % selon le ministère de la Femme et de la Famille
 

Côte d'Ivoire : Le pays enregistre un taux de divorce de 45 % selon le ministère de la Femme et de la Famille

 
 
 
 12106 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 23 juin 2024 - 13:52

Conférence sur la Famille à Port-Bouët (Ph KOACI)


La Côte d'Ivoire enregistre officiellement un taux alarmant de divorce de 45 % pour cette année 2022. Ce taux était de 40,7 % en 2020. Ce sont des statistiques livrées le vendredi 21 juin 2024 par M. Moussa Diarrassouba, Directeur de Cabinet, qui représentait la Ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant à l'occasion de la cérémonie d'ouverture de la sixième édition de la Conférence sur le renforcement des familles autour du thème "Fortifier les familles" qui s'est tenue du 21 au 22 juin 2024 à Abidjan, Port-Bouët au Parc des expositions.


Cette rencontre s'est tenue cette année pour la toute première fois dans un pays francophone, les éditions précédentes se sont tenues dans des pays anglophones comme le Ghana et le Nigeria.


"Chaque année, des mariages se scellent, les partenaires n'apprennent pas à véritablement se connaître et après, généralement, ce sont les divorces. Les statistiques que nous avons présentées sont exactes. Notre rôle est de consolider ces familles, c'est pourquoi le Ministère de la Femme et de la Famille renforce les capacités des couples candidats au mariage et l'évaluation montre que ces couples tiennent toujours," a-t-il expliqué lors de la cérémonie d'ouverture.


M. Moussa Diarrassouba a ensuite salué et félicité les responsables de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, organisateurs de cette rencontre, pour le choix de la Côte d'Ivoire et pour avoir mobilisé à Abidjan plus de 5000 personnes autour de l'évènement, ainsi que pour leur engagement en faveur du soutien aux personnes vulnérables et la consolidation des liens familiaux.


 

Il a mis en lumière l'importance de ce thème en ce sens que la famille demeure le socle et le creuset de tout ce qui concourt à la cohésion sociale, car, selon lui, "si nous consolidons les familles, il y aura moins de violence conjugale, moins de violence sur les enfants, moins de vices au niveau de la jeunesse et dans les écoles," a étayé M. Moussa Diarrassouba.


Avant lui, Elder Martin Dabele Goury, Soixante-dix Autorité Générale de l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours en Côte d'Ivoire, a expliqué les objectifs d'un tel rassemblement. "Nous nous réunissons avec l'engagement commun d'explorer et de renforcer l'unité fondamentale de notre société : la famille.


Cette conférence n'est pas un simple rassemblement d'esprits, mais une démarche visant à relever les défis auxquels sont confrontées les familles dans notre monde en évolution rapide," a-t-il souligné. Ensuite, en présentant sa communauté religieuse, il a fait savoir qu'elle compte plus de 17 000 croyants en Côte d'Ivoire sur un total de 64 500 membres pour 262 congrégations.


 

La première journée a été marquée par la tenue d'importantes communications sur divers thèmes liés à la consolidation et au renforcement des familles, ainsi que par des expositions dans divers stands.



Jean Chresus, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Le pays enregistre un taux de divorce de 45 % selon le ministère de la Femme et de la Famille
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter