Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Dérives langagières de politiciens, Sidi Touré «il est vraiment  inadmissible de constater que notre paysage est pollué par ce qui ne représente pas le politique »
 

Côte d'Ivoire : Dérives langagières de politiciens, Sidi Touré «il est vraiment inadmissible de constater que notre paysage est pollué par ce qui ne représente pas le politique »

 
 
 
 21370 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 06 février 2019 - 16:30

Sidi Tiémoko Touré


© koaci.com - Mercredi 6 Février 2019 -Depuis quelque jour, la classe politique ivoirienne se livre de part et d’autre à  des dérives langagières. La député de Tengrela, Mariam Traoré s’est illustrée la semaine dernière à  travers des propos «vulgaires » en s’attaquant à  la présidente des Femmes du PDCI-RDA.


Le porte-parole du Gouvernement a commenté ces sorties des hommes politiques qui n’honorent pas la Côte d’Ivoire, tout en les condamnant.


 
«Ceci est véritablement inadmissible , parce que de notre compréhension de la conception de la politique et du débat politique, c’est un cadre d’échange courtois, civilisé, surtout un cadre d’échanges sur des propositions concrètes dans la contradiction pour faire avancer le quotidien des ivoiriens, donc il est vraiment inadmissible de constater que notre paysage est pollué par ce qui ne représente pas le politique, ce qui ne représente pas les hommes politiques au niveau national, » a-t-il déclaré.


Selon Sidi Tiémoko Touré, la Côte d’Ivoire mérite mieux, les Ivoiriens méritent mieux.


Il a par ailleurs appelé au bon ton et à  la réserve quel que soit les différents camps.


«Nous condamnons fermement ces différentes dérives langagières qui ont été observées, » a conclu Sidi Tiémoko Touré.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Baisse du dollar et du baril et hausse du prix de l'essence, hausse d'impôt déguisée ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Affaire d'arnaque dans le pesage, les activités de Côte d'Ivoire métr...
 
2056
Oui
80%  
 
510
Non
20%  
 
10
Sans avis
0%  
 
 
 
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Dérives langagières de politiciens, Sidi Touré «il est vraiment inadmissible de constater que notre paysage est pollué par ce qui ne représente pas le politique »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
La députée Mariam Touré, c'est la triste réalité, est le prototype même du parfait militant du rdr momifié avec ce mode d'emploi : haineux, sauvage, inculte, grossier, rebelle, volaiiiir, mentaiiiir, criminel, violent, bagarreur, barbare, abscons...
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Mesmin Konin
Pourvu que quelqu un explique ca a Mariam Traore en bambara parce que c'est pas sur qu'elle en comprenne le sens en Français.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
hachid
Elle doit être poursuivie pour ces actes commis, très regrettable !
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
OK le politique a condamné .Mais Adou Richard l homme qui aime se saisir des dossiers que dit il ce michié. Ou ici y a pas flagrant de délit ,l immunité est intouchable. Pardon Adou faut pas te montrer de la mauvaise manière aux ivoiriens du nord au sud. On a toujours crié que la justice ivoirienne est indépendante
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
il faut aussi parler de #DAO ""PRESIDT DESIGNÉ qui fut INSTALLÉ par Sarkozy à  coups de BOMBES & d'ASSASSINATS"" qu'il n'était pas de son pouvoir de demander une lettre de démission à  ZERO GUILLAUME.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
wingod
En general c'est le propre des militants du RDR et leur alliés d'avoir la bouche sale rempli de betises, les Sur les traces lá. Tres mal elevés ces gens lá dont leur produit sont des microbes. Et cette pervers les a memes defendu á l'assemblée national
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A-FREE-CA
Blablabla.... ON ATTEND LA CONVOCATION DE MAAADOU RICHARD le procureur qui a pris ses cours de droit dans la cuisine de dram-à¢ne ..... Tchrrr
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Les Ivoiriens méritent mieux...et Chaque peuple mérite son gouvernement....
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Tiens! On joue les étonnés? Cherchez les coupables dans vos rangs. De vos loubards à  vos femmes décapés vous trouverez d'où vient l'erreur. Depuis le temps que les bictogo, bacongo, kandia insultent comme ils avaient une diarrhée d'injures, vous ne saviez pas que cela détériorait le climat politique. Vous êtes là¢chés! Les Ivoiriens ne veulent plus de vous. Tout le monde a compris que c'est le PDCI qui vous donnait un peu de hauteur. Le PDCI parti, ce qui reste de vous c'est les scories, les déchets à  la cervelle vide mais à  la bouche puante d'injures. Regardez-vous. Faites le décompte et dites-nous si parmi vous il y a plus de 10 vrais intellectuels.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Ce n’est pas ce qu’on vous demande on vous demande de mettre à  la maca cette dame. On s’en fout de «Â inadmissible » arrêtez de nous blaguer.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Will_Bill
Mariam Traoré, c'est le reflet de la"ivoirien nouveau" si cher à  l'empereur Watra. Le procureur a s la solde aurait frappé depuis si c'était quelqu'un de l'opposition.. mais bon c'est ça l'émergence qu'on nous a promis.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
koje
Dites cela a Mme biekissé, cette soit distante déshonorable député de notre beau pays. qu'elle démissionne et aille se faire voir ailleurs. n'importe quoi.
 
 il y a 3 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter