Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Les architectes déplorent la réduction considérable de leurs parts de marchés au fil des ans
 

Côte d'Ivoire: Les architectes déplorent la réduction considérable de leurs parts de marchés au fil des ans

 
 
 
 6932 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 mai 2019 - 10:20

Les architectes jeudi à  Abidjan (ph KOACI)


© koaci.com - Vendredi 17 Mai 2019 - Les premières Journées portes ouvertes de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire ont effectivement démarré hier et prennent fin ce jour.


Le Président du Conseil national de l’Ordre des architectes, (CNOA), Abdoulaye Dieng a révélé en présence du ministre de la Construction que les architectes rencontrent des problèmes dans leur mission. Selon lui, la part de marché des architectes se réduit considérablement au fil des années.


«Depuis 1970, la loi sur l’Architecture nous a confié l’intérêt public de la qualité du cadre bà¢ti, le respect des paysages naturels et urbains ainsi que le patrimoine. Toutefois, cette responsabilité nous interpelle également et nous oblige à  ne pas prendre tout pour acquis. Nous devons rester vigilants pour faire face aux défiances que nous relevons depuis des années vis-à -vis de notre mission. Notre part de marché se réduit considérablement, en conséquence, au fil des ans, » s’est justifié M. Dieng.


Les problèmes rencontrés par les architectes sont nombreux comme l’a mentionné le Président.


«Attaqué, assailli de tous côtés, notre arbre vacille, plie mais ne se rompt pas. Cette même loi qui nous a créé nous oblige à  ne pas baisser les bras, bien au contraire, nous relever, nous battre avec obstination et persévérance pour reconquérir la place qui nous revient de droit, » a-t-il précisé.


Selon lui, les architectes doivent accepter de se remettre en question, faire preuve d’audace pour les défis de la mondialisation, car la loi fondatrice les impose de se réinventer sans cesse pour continuer d’exercer dignement, de se développer afin de mieux répondre aux attentes du public.


 

«Nous devons également renforcer notre attractivité au niveau national voire international pour gagner en compétitivité et in fine, reconquérir pleinement notre marché, »a conseillé le Président.


Reconnaissant que l’architecture est l’affaire de tous et l’ivoirien est friand, voire avide de belle architecture, innovante et durable, il a déclaré que le CNOA a donc décidé de se tourner vers le grand public avec plus de sensibilisation, de rencontres et de pédagogie au cours de ces journées portes ouvertes.


«Nous aurons ainsi, pendant la durée de cette vitrine, la manière d’être des architectes et leur démarche au quotidien. Des échanges, voire un débat ouvert au public et des présentations ou expositions de projets meubleront ces deux journées. Pendant ces deux jours, les projecteurs seront braqués sur le métier d’architecte pour toucher davantage de public, rapprocher les Architectes de la population, favoriser le contact avec la clientèle, tisser plus de lien entre la profession et celle-ci, en un mot communiquer beaucoup plus et mieux en montrant la qualité de nos offres riches et variées, » a expliqué M.Dieng.


«Il s’agit pour nous ni plus ni moins que de dérouler à  cette occasion un véritable tapis rouge au public, c’est l’occasion rêvée de se découvrir réciproquement clients potentiels et Architectes, » a-t-il poursuivi.


Ces moments de rencontres et d’échanges sont réellement une occasion de valoriser le savoir-faire, les talents, des architectes en incitant le public à  se déplacer jusqu’à  leurs locaux, découvrir leurs atouts, leurs prestations.

Véritable espace du donner et du recevoir, les premières journées portes ouvertes sont une occasion privilégiée pour mieux expliquer le métier, mieux le faire comprendre et sensibiliser le public quant à  l’avantage qu’il a de recourir non seulement à  des architectes pour toute construction mais surtout à  des architectes agrées auprès de l’Ordre des Architectes de Côte d’Ivoire.


 

L’architecte étant au début et à  la fin du processus de l’acte de bà¢tir, le Président du CNOA pense qu’il est pertinent de faire appréhender par la population les différents maillons qui constituent la chaîne de la construction d’un édifice.


Il a rappelé que ces journées portes ouvertes réuniront autour des architectes, les autres corps de métier de la chaine tels les notaires, les urbanistes, les ingénieurs conseils, les géomètres, les experts immobiliers, les laboratoires géotechniques…


«Le public aura tout loisir de leur poser des questions afin de mieux comprendre leurs secteurs respectifs et leur interaction avec l’architecte, » a indiqué le Président du Conseil.


Il a enfin demandé à  tous ces spécialistes de ne plus agir séparément, chacun de son côté, vis à  vis des défis qu’impose la mondialisation.


«Il nous appartient de créer le dialogue et une dynamique fertile car cette bataille est commune et c’est ensemble que nous la gagnerons, » a conclu, M. Dieng.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Route de Grand Bassam, preférez vous payer 1500 et prendre l'autoroute pour gagner du temps ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Evasion à la MACA, le ministre de la justice a-t-il eu raison de limo...
 
3217
Oui
79%  
 
747
Non
18%  
 
122
Sans avis
3%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Les architectes déplorent la réduction considérable de leurs parts de marchés au fil des ans
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter