Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo : Elections locales, sonnerie à  une réorganisation politique
 

Togo : Elections locales, sonnerie à  une réorganisation politique

 
 
 
 3451 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 24 mai 2019 - 18:45

Me Mouhamed Tchassona (ph)

© koaci.com– Vendredi 24 Mai 2019 – Trois partis de l’opposition togolaise envisagent de se mettre ensemble et présenter une liste commune afin d’aller aux élections locales prévues dans le pays pour le 30 juin 2019.

Ces partis sont le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) de Me Yawovi Agboyibo, le Mouvement Citoyen pour la Démocratie et le Développement (MCD) de Me Mouhamed Tchassona Traoré et ‘Le Nid’ de Gabriel Dosseh-Anyron.

L’information a été révélée sur la radio privée Zéphyr a Lomé par Nicolas Agbo, un ancien député du CAR.

L’idée de ces trois partis à  vouloir constituer une liste commune pour les élections locales est un signe annonciateur d’une recomposition des partis de l’opposition sur des bases et programmes communs pour mieux travailler pour l’encrage de la démocratie dans le pays mais aussi l’alternance.

Avant cette annonce du projet de ces trois partis, la coalition de l’opposition avait annoncé son désir de prendre part à  ces élections et présentera avec une liste unique.

A ce propos, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo Johnson, la Coordinatrice de la coalition avait annoncé que « Nous allons aux locales comme on va au combat. Un combat que nous gagnerons. A plus de 90%. Et nous entamons, en ce moment même, des consultations pour nous entendre sur l’essentiel ».

Outre ces deux entités politique de l’opposition, l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) de Jean Pierre Fabre s’active elle aussi de son côté pour prendre part ces élections locales.

Ces différents partis avaient d’ailleurs convié le peuple, du moins ceux qui ne s’étaient pas inscrits sur la liste électorale l’année dernière à  la faire en vue de participer au scrutin.
Les partis politiques qui ne se prononcent pas encore sur la stratégie à  adopter pour les élections locales à  venir peaufinent eux aussi à  l’ombre leur plan d’action. Le temps des échecs du passé et les expériences acquises sont désormais une nouvelle donne qui s’impose à  eux pour s’améliorer face au parti au pouvoir qui s’organise au jour le jour pour consolider son assise et s’implanter dans le pays.

Les élections locales à  venir permettront aux togolais d‘élire non seulement 1527 conseillers municipaux dans 117 communes mais au-delà  révéler le poids approximatif des différences forces socio-politiques dans le pays.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire: Présidentielle de 2020, la date de la tenue de la conv...
 
 
Côte d'Ivoire:  Présidentielle de 2020, la date de la tenue de la convention de désignation du candidat du PDCI-RDA connue le 19 décembre 2019
Politique
 
Côte d'Ivoire: 2020, Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une...
 
 
Côte d'Ivoire: 2020,  Simone Gbagbo au lancement du « Consortium», une cellule de communicateurs pour accompagner les « Gbagbo ou rien»
Guinée: Une manifestation anti-Condé fait une nouvelle victime à Conakry
Politique
Guinée: Une manifestation anti-Condé fait une nouvelle victime à...
Guinée il y a 6 heures
 
Côte d'Ivoire: Bédié « bouleversé et lourdement meurtri » par la disparition  tragique du fils de Banny
Politique
Côte d'Ivoire: Bédié « bouleversé et lourdement meurtri » par la...
Côte d'Ivoire il y a 10 heures
 
Côte d'Ivoire: Annoncé pour mort, Charles Diby Koffi est  bel et bien vivant
Politique
Côte d'Ivoire: Annoncé pour mort, Charles Diby Koffi est bel et...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo : Elections locales, sonnerie à  une réorganisation politique
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Vous avez compris maintenant ? Les opposants Africains, parfois de vrais clowns comme chez nous... Qui vous a demandé pardon ? Rigoclowns opposants togolais. Aujourd'hui pratiquement tout le parlement est entre les mains de Eyadéma fils qui peut donc tout faire... La politique de la chaise vide ne paie jamais et n'a jamais payé. Demandez aux cancres batards frontistes que nous avons avertis et encouragés à  ne pas boycotter... Ils l'ont fait et aujourd'hui ils en paient les conséquences même s'ils le nient ces abrutis avec un parti en déliquescence et quasi invisible dans notre beau pays. Entre temps le PDCI et le RHDP ont pratiquement tout raflé... On observe...
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Didier Drogba pèse-t-il assez dans le milieu du foot local pour prétendre à la présidence de la FIF?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Mauvaise gestion, vers une faillite de la BHCI?
 
2662
Oui
83%  
 
431
Non
13%  
 
126
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement