Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Deux officiers de police suspendus pour disparition d'une arme
 

Ghana : Deux officiers de police suspendus pour disparition d'une arme

 
 
 
 4642 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 11 août 2019 - 15:16

James Oppong-Boanuh, l'IGP par intérim


L'Inspecteur Général de la Police (IGP) par intérim au Ghana, M. James Oppong-Boanuh, a ordonné la suspension avec effet immédiat de deux officiers de police en lien avec la disparition d’un fusil de service disparu sous leur garde.


Un communiqué de presse signée par le Commissaire adjoint de police, David Eklu, a révélé que le fusil a disparu au poste de police Akporman-Manna, division d'Adenta.


Les deux officiers de police suspendus servent les postes de police du district d'Abokobi et d'Akporman Manna.

L’IGP par intérim a par ailleurs ordonné qu’une enquête soit menée sur la conduite des deux officiers de policiers suspendus.


 

L'interdiction signifiée aux deux officiers porte à trois le nombre d'officiers de police que l'IGP par intérim a suspendu depuis sa prise de fonction, le 22 juillet 2019.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana


- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Ghana : Deux officiers de police suspendus pour disparition d'une arme
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKA BLAH
Un très bel exemple des autorités du Ghana. Un tel cas(disparition d'arme) chez moi en RCI ne serait pas sanctionné.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ça badine pas au pays frère du Ghana... Je valide... On ne joue pas avec les armes de la république sous sa responsabilité...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement