Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Fin de calvaire pour des soupçonnés d'un meurtre de gendarme à Blolequin en 2017
 

Côte d'Ivoire : Fin de calvaire pour des soupçonnés d'un meurtre de gendarme à Blolequin en 2017

 
 
 
 5501 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 03 octobre 2019 - 14:00

L’incident en avril 2017


Une quarantaine d’individus soupçonnés dans le meurtre du gendarme Guy Roger Angora, dans le département de Blolequin en 2017 ont recouvré la liberté provisoire, apprend KOACI de sources sécuritaires.


Selon nos informations, ces derniers étaient détenus à la maison d’arrêt et de correction de Daloa.


Ils faisaient partie des jeunes suspectés dans la mort l’élément des forces de l’ordre accusé d’avoir provoqué le décès du chauffeur de moto-taxi, Nanhi Tiémoko Modeste à un poste de contrôle, suite à une altercation survenue entre les deux.


 

Sur 58 personnes interpellées suite au meurtre du gendarme 40 ont donc recouvré la liberté provisoire.


Cette décision de justice intervient au moment où le Premier Ministre, Amadou Gon Coulibaly entame dès ce jeudi une visite dans les régions du Guemon et du Cavally dans l’ouest du pays.


Veut-on jouer la carte de l’apaisement ?


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Fin de calvaire pour des soupçonnés d'un meurtre de gendarme à Blolequin en 2017
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Comme quoi la justice finit toujours par triompher... Il faut faire confiance car nous sommes tous justiciables... En tant qu'observateur, je préconise donc que des indemnisations soit effectuées pour compenser les personnes faussement impliquées... Cela cela aussi la justice... On avance...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter