Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Bouaké, révoltée contre les ventes de livres illégales, l'ABOLICI suspend sa grève pour des négociations
 

Côte d'Ivoire: Bouaké, révoltée contre les ventes de livres illégales, l'ABOLICI suspend sa grève pour des négociations

 
 
 
 2471 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 06 octobre 2019 - 17:55

Les responsables de l’ABOLICI et l'ALDLCI pendant la conférence (ph KOACI)



« Nous demandons à nos camarades de rester mobilisé. Depuis un certains temps, les librairies on déménagé dans les écoles et cela crée une concurrence déloyale. Et pourtant, une note circulaire de la ministre de l’éducation nationale datant de 2015 interdit la vente des livres dans les établissements scolaires. Parce que la chaîne du livre va de l’écrivain aux détaillants et les enseignants se retrouvent comme des intrus dans la chaîne. C’est dans toute l’illégalité et l’impunité qu’ils sont en train d’exercer et j’espère que dans les jours avenir, nous pourrons avoir une solution à ce problème. Les voies sont multiples et nous donnons une chance à la négociation.» a lancé le coordonnateur de l’ABOLICI, Dayo Adama à l’endroit de ses camarades.


L’Association des Bouquinistes et Libraires de Côte d’Ivoire (ABOLICI) et l’Association des Libraires et Détaillants de Livres en Côte d’Ivoire ( ALDLCI), ont animé une conférence de presse ce Mercredi 02 Octobre pour décrier le mauvais comportement des enseignants convertis en libraires au sein des établissements scolaires.


Abdoul Karim secrétaire général national de l’association des libraires et détaillants de livres de Côte d’Ivoire ALDLCI, a dit soutenir cette initiative. « C’est une association sœur et nous avons décidé de nous associer parce-que nous avons le même but. Il n’y a pas droit de mettre un enfant dehors parce qu’il n’a pas un livre. Du coup, les éditeurs pour faire marcher leurs livres, se sont rabattu sur les professeurs pour que ces derniers recommandent leurs livres aux élèves ainsi, les livres recommandés sont en train de prendre la place des livres âgés à cause de tout ce système mafieux qui est en dessous.» a laissé entendre le secrétaire national de l'ALDLCI.


T.K.Emile, correspondant permanent de KOACI à Bouaké


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 

ARTICLES ASSOCIÉS

 
 
  Côte d'Ivoire: Bouaké, transformés en librairie malgré l'interdiction de Kandia,...
L'interdiction (ph KOACI)Invitant les élèves à se procurer obligatoirement les ouvrages auprès d'eux malgré le décret n°2019-130 du 20 janvi...
Côte d'Ivoire | Société      il y a 9 mois
 
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : 2020, «FIER», un mouvement apolitique qui veut rassemb...
 
 
Côte d'Ivoire : 2020, «FIER», un mouvement apolitique qui veut rassembler tous les Ivoiriens
Société
 
Côte d'Ivoire : Bamba Mamadou, ancien PCA du conseil Coton-Anacarde mo...
 
 
Côte d'Ivoire : Bamba Mamadou, ancien PCA du conseil Coton-Anacarde mort du Coronavirus (proches)
Côte d'Ivoire : Dr Ajami Tarek, propriétaire de la pharmacie des Lagunes, emporté par le Coronavirus
Société
Côte d'Ivoire : Dr Ajami Tarek, propriétaire de la pharmacie des...
Côte d'Ivoire il y a 15 heures
 
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour participer aux obsèques de feu Gon, Djibo met en place un commando
Société
Côte d'Ivoire: Bouaké, pour participer aux obsèques de feu Gon, D...
Côte d'Ivoire il y a 16 heures
 
Côte d'Ivoire : Affaire Abadjin-Doumé et d'Abadjin-Kouté de nouvelles révélations qui pourraient accabler le CNRA toujours dans son « mutisme  »
Société
Côte d'Ivoire : Affaire Abadjin-Doumé et d'Abadjin-Kouté de nouve...
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Bouaké, révoltée contre les ventes de livres illégales, l'ABOLICI suspend sa grève pour des négociations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
On observe... La négociation reste l'arme des forts... On va avancer....
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Augier
Et si les profs ne se contentaient que de cahiers et ne demandaient pas l'achat de livres?Ils peuvent se contenter d'un support que les élèves photocopieront pour les cours.Comme ça palabre va finir.Les livres resteront dans vos mains ainsi que celles des éditeurs.Qui perd?
 
 il y a 9 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Kablan Duncan démissione pour pouvoir se présenter à la présidentielle ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Préssenti, Patrick Achi ferait-il un bon premier ministre?
 
3536
Oui
75%  
 
1042
Non
22%  
 
164
Sans Avis
3%  
 

0%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement