Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Lutte contre le racket, des gendarmes arrêtés et écroués à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan (MAMA)
 

Côte d'Ivoire: Lutte contre le racket, des gendarmes arrêtés et écroués à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan (MAMA)

 
 
 
 3655 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 novembre 2019 - 08:53

Dans le cadre de la lutte contre le racket, deux éléments de la gendarmerie nationale ont été arrêtés et écroués à la Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan (MAMA).


Il s’agit du Maréchal des Logis (MDL) K.F et de l’adjudant O.A. Selon les faits rapportés par le parquet militaire, Après sa mission à Bouaké pour la prospection du site du futur Tribunal Militaire de Bouaké, le Commissaire du Gouvernement, Ange KESSI, en tenue d’apparat s’est rendu sur les axes San-Pedro-Tabou et San-Pedro Issia à bord d'une voiture banalisée, pour vérifier le travail des agents dans les corridors.


Au corridor de San-Pedro, il tombe dans un désordre de contrôle de tous les véhicules par tous les corps. Venu voir de plus près ce qui se passe, il remarque qu'un véhicule rouillé jusqu'au châssis transporte 33 passagers.

 Le commissaire monte à bord et aperçoit « un trou » en bas, au travers duquel on pouvait voir le sol. Et c'est ce véhicule que le gendarme, le Mdl K.F a laissé partir sans le verbaliser.


Renseignement pris, l'apprenti a remis la somme de 2000 FCFA au Mdl. Le gendarme est Interpellé par le Contre-amiral Ange KESSI. À son retour de mission, il le convoque au Tribunal Militaire d'Abidjan.


Le Mdl K.F est arrêté et écroué à la Mama le même jour. Ordre avait été donné à la police de mettre le véhicule en fourrière et de conduire le chauffeur au parquet du tribunal de Sassandra.


 

Quant au second gendarme, l’adjudant O.A après avoir sifflé un véhicule de transport, le chauffeur est descendu  avec les pièces dont était rangé un billet de 1000 FCFA.


Ange KESSI ayant suivi les faits s'interpose et prend lui-même les pièces du véhicule et voit ledit billet rangé entre les pièces.


Le chauffeur du véhicule lui fait savoir que c’est une pratique qui est monnaie courante dans la zone.

Interpellé le gendarme dit qu'ils n'ont jamais rien pris avec les automobilistes. Convoqué au TMA le mardi 26 novembre 2019, l'Adjudant O.A a été arrêté et écroué à la Mama.


 

Le Tribunal Militaire d’Abidjan (TMA) précise que,  l'Adjudant, n'ayant pas touché les 1000 FCFA que le commissaire du Gouvernement a d'ailleurs retournés au chauffeur, a été arrêté non pas pour racket mais pour violation de consignes.


« En effet, il est fait obligation au gendarme quand il siffle un véhicule de se transporter vers le véhicule pour contrôle et non d'attendre que le conducteur vienne vers lui. C'est ce qui lui a valu son arrestation », explique-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, la chefferie traditionnelle...
 
 
Côte d'Ivoire : Situation sociopolitique, la chefferie traditionnelle et les religieux mis en mission pour la paix
Société
 
Côte d'Ivoire : Bonon et Gohitafla, érigés en départements dans la rég...
 
 
Côte d'Ivoire : Bonon et Gohitafla, érigés en départements dans la région de la Marahoué
Nigeria : Emirates Airlines retirée de la liste des interdits après un acte aux Emirats Arabes Unis
Société
Nigeria : Emirates Airlines retirée de la liste des interdits apr...
Nigeria il y a 2 heures
 
Ghana :  Le chinois « Kofi Ayeboafo » intronisé chef a jeté l'éponge
Société
Ghana : Le chinois « Kofi Ayeboafo » intronisé chef a jeté l'épo...
Ghana il y a 5 heures
 
Côte d'Ivoire : Pas d'insécurité sur  la voie allant du carrefour « La vie » pour Adjamé, assure la police
Société
Côte d'Ivoire : Pas d'insécurité sur la voie allant du carrefour...
Côte d'Ivoire il y a 6 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Lutte contre le racket, des gendarmes arrêtés et écroués à la Maison d'Arrêt Militaire d'Abidjan (MAMA)
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SoleildAfrik
Et les agents de police de la frontière de Noe qui soumet et meme sous menaces, tout non-ivoirien ressortissant de la CEDEAO a 3000FCFA.par personne et non negotiable??? Le tout au vue et au su de tout le monde???? La il n'y a meme pas besoin de faire d’enquête, puisque qu'ils n'essayent meme pas de le cacher un tout petit peu!!! 3000F multiplier par le grand nombre de personne qui traverse cette frontière chaque jour!!!!! Que les autorité ivoiriennes et de la CEDEAO arrête l'hypocrisie!!!
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Super... FERMETÉ... FERMETÉ... FERMETÉ... Voici un signal qui montre le serieux du gouvernement face à ce fléau... Des mauvais grains se croient encore sous l'ère du chien minable gbagba corrompu et pilleur... Eh bêh, les temps ont changé navec un nouveau sheriff à la tête du pays... On observe...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement