Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Le SDF principal parti d'opposition conditionne sa participation aux élections
 

Cameroun: Le SDF principal parti d'opposition conditionne sa participation aux élections

 
 
 
 1750 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 6 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 novembre 2019 - 22:34

 Joshua Osih premier vice-président du SDF (Ph)


Le Social Democratic Front (SDF, principal parti de l’opposition camerounaise) exige un retour à la paix dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest avant les élections législatives et municipales du 9 février 2020.


" Sans retour à la paix avant le scrutin, le SDF ne participera pas aux élections du 9 février prochain", a déclaré Joshua Osih le premier vice-président du SDF.


Le SDF qui a déjà déposé ses dossiers de candidatures pour les élections de février prochain, souhaite un report des élections si les conditions ne permettent pas la tenue du scrutin sur l’ensemble du pays.


 

Les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest secouées par la crise anglophone sont les fiefs du SDF.

Plusieurs autres partis de l’opposition dont le Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN) de Cabral Libii et le Mouvement patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN) de Paul Eric Kingué ont demandé 15 jours supplémentaires pour permettre à leurs candidats de mieux préparer leurs dossiers.


Avant le PCRN et le MPCN, le MRC de Maurice Kamto a appelé au boycott les élections législatives et municipales du 9 février prochain. 


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun


-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement