Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Huit ans après le  « braquage » de la BCEAO, l'ex gouverneur Dacoury Tabley sort de son silence et fait des révélations
 

Côte d'Ivoire: Huit ans après le « braquage » de la BCEAO, l'ex gouverneur Dacoury Tabley sort de son silence et fait des révélations

 
 
 
 23055 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 17 décembre 2019 - 10:10

Dacoury Tabley


L’ex gouverneur de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de ‘l’Ouest (BCEAO), Philippe Henry Dacoury Tabley sort de son silence et se prononce sur l’affaire du braquage de la banque lors de la crise post-électorale de 2010-2011.


Pour ce cadre du Front Populaire Ivoirien (FPI) le procès de cette affaire qui a vu la condamnation à 20 ans de prison ferme de Laurent Gbagbo et son premier ministre Gilbert Aké NGBO et ses  ministres Justin Katinan Koné et Desiré Dallo,  n’aurait jamais dû avoir lieu, selon lui, pour la simple raison que le délit n’est pas constitué.


« En effet, la BCEAO n’a jamais été braquée en 2011 et encore moins par le Président Gbagbo et ces trois co-accusés », affirme-t-il dans une déclaration dont KOACI s’est procuré une copie et interroge. « Observons qu’on nous a parlé à profusion du « braquage », mais rien n’a jamais été dit sur le mode opératoire des « braqueurs. » Comment les prétendus voleurs s’y sont-ils pris pour dévaliser l’Agence Principale de la BCEAO sis à Abidjan Plateau? » Et de répondre. « L’Accusation est curieusement évasive sur ce sujet, de la même façon qu’elle fait preuve d’une grande discrétion sur les montants dérobés.

Mais la réalité la plus déroutante est que la Banque Centrale n’a jamais porté plainte après ce « braquage. » Mieux, avant le procès, la BCEAO et les banques commerciales, que le pouvoir a tenté d’embarquer dans ce coup tordu, ont fait connaître, par écrit, qu’elles n’ont subi aucun préjudice de la part de qui que ce soit.

Pour ce qui concerne la Banque Centrale, cette affirmation est corroborée par les vérifications et audits effectués, dès 2011, successivement par le contrôle interne de la BCEAO, le Trésor français et un cabinet d’audit international. Tous ces contrôles et vérifications de comptes ont conclu que les comptes sont exacts et rien n’a été dérobé à Banque Centrale. Au demeurant, c’est ce qui est reflété dans les comptes et résultats de l’exercice 2011 de la Banque », révèle-t-il.


Ce dernier affirme que , c’est donc à juste titre que les différents audits et la BCEAO elle-même, ont fait le constat que la Banque Centrale n’a subi aucun dommage en relation avec la réquisition décrété par le Gouvernement de Côte d’Ivoire avant de répondre aux accusations de vol de la somme de 300 milliards de FCFA portées contre Justin Katinan Koné.


 

« Alors, d’où vient qu’on accuse le Ministre KATINAN d’être parti en exile au Ghana, en emportant plus de 300 milliards de francs CFA, subtilisés à la Banque Centrale? Ceux qui brandissent ces accusations sont tellement dans la haine et l’obsession d’en finir avec les pros-Gbagbo, qu’ils ne se rendent pas compte du ridicule de leurs propos. En effet, savent-ils que pour transporter 300 milliards de FCFA, même en billets de 10 000 FCFA, il faut plus de 100 caisses, chacune de la taille de 4 cartons juxtaposés d’eau minérale. Le déplacement de toute cette quantité de caisses nécessite, au moins, un gros camion de plusieurs dizaines de tonnes. Alors qu’on sait que le Ministre KATINAN, dont la vie était menacée, s’est enfui précipitamment, en voiture, puis en pirogue, par Aboisso et Noé. Dans ces conditions comment pouvait-il transporter avec lui plus de 100 caisses d’argent? Ah! Si le ridicule et le mensonge tuaient, ces gens-là ne seraient plus de ce monde depuis belle lurette », soutient-il.


Concernant le cas de Laurent Gbagbo dans cette affaire, Dacoury Tabley souligne que, le chef d’accusation est encore plus puéril et farfelu.


« Pour faire court et simple, disons que le pouvoir Ouattara reproche à l’ancien Président de la République de Côte d’Ivoire ce que lui-même tente de faire, avec beaucoup de maladresses, depuis le coup d’Etat du 11 avril 2011. C’est à dire, faire fonctionner l’Etat », souligne-t-il et d’expliquer.


« En effet, en fait de « braquage de la BCEAO «, le Président Gbagbo, soucieux de l’intérêt de tous les ivoiriens n’a fait que faire prendre les dispositions idoines pour sécuriser les Finances Publiques et le recouvrement des impôts et taxes, avec pour objectif premier le règlement des dépenses publiques et le paiement des salaires à bonne date. Ce qui a été fait et bien fait tout au long du premier trimestre de l’année 2011.


E définitive pour le banquier, force est de reconnaître que Gbagbo Laurent et ses anciens ministres, Aké Ngbo, Désiré Dallo et Koné Katinan, ne sont en rien coupable du « braquage » de la BCEAO, d’autant plus que, selon lui, ce « braquage » n’a jamais existé.


 

« Les prétendus victimes de ce vol, la BCEAO, les banques commerciales et le Trésor Publique l’ont fait savoir aux juges chargés de l’affaire. En réalité, le délit de « braquage » n’est pas constitué, puisqu’il n’existe pas. Par conséquent, il n’y a ni victimes, ni coupables », conclu-t-il.


Le Gouverneur d’alors de la Banque Centrale, Monsieur Philippe-Henri Dacoury–Tabley, en total désaccord avec la volonté, anti statutaire, des Chefs d’Etat de l’UMOA d’immiscer la BCEAO dans la politique intérieure d’un État membre de l’union, en l’occurrence la Côte d’Ivoire, avait démissionné de ses fonctions en janvier 2011, faut-il le rappeler.


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Violences post-électorale, Fatou Bensouda prévient : «...
 
 
Côte d'Ivoire : Violences post-électorale, Fatou Bensouda prévient : « Ces actes pourraient constituer des crimes relevant de la compétence de la CPI »
Politique
 
Côte d'Ivoire : J-3 du vote présidentiel, Laurent Gbagbo « appelle les...
 
 
Côte d'Ivoire : J-3 du vote présidentiel, Laurent Gbagbo « appelle les hommes politiques au dialogue pour préserver la paix »
Afrique du Sud : Covid-19,Cyril Ramaphosa se met en quarantaine après un dîner de charité
Politique
Afrique du Sud : Covid-19,Cyril Ramaphosa se met en quarantaine a...
Afrique du Sud il y a 50 minutes
 
Côte d'Ivoire-Burkina : Décès du père de Marc Rock Kaboré, Ouattara salue la mémoire  d'un grand travailleur  qui fut son collaborateur à la BCEAO
Politique
Côte d'Ivoire-Burkina : Décès du père de Marc Rock Kaboré, Ouatta...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
Côte d'Ivoire :  A 3 jours du vote présidentiel, Affi annonce que Tidjane Thiam rejoint l'opposition pour faire front contre la candidature d'Alassane Ouattara
Politique
Côte d'Ivoire : A 3 jours du vote présidentiel, Affi annonce que...
Côte d'Ivoire il y a 2 heures
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Huit ans après le « braquage » de la BCEAO, l'ex gouverneur Dacoury Tabley sort de son silence et fait des révélations
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Levrai
Pourtant ya des gens du camp ouattara(soro,wattao,ib) etc.... avec des armes de guerres ont braqué et dévalisé cette BCEAO dont soro même depuis sa tournée en parle. Mais pour eux ya riennnnn. C'est ça la nouvelle côte d'ivoire de watra.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fmk
hormis la période spéciale ou tout était mélangé, il n'a pas trop fait de bruit là bas durant son passage. De ce que j'ai appris, il a été meilleur que Banny et moins bon que l'actuel.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
La drogue te fatigue hein..., le nouveau gouverneur, ce nullard, ce lèche cul de blanc comme Dramane est meilleur que Dacoury? Cette Drogue continue de la prendre l'autre côté n'est pas loin.
 
 il y a 10 mois
JACOB@CHOCOTO
Mon chère.c'est de bonne guerre.nous somme en politique.tout les coups sont bon pour faire tomber l'adversaire.l'opposition doit arrêter de se plaindre et se mettre au travail.proposez nous un bon gars capable de nous proposer un bon projet .
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
Ah ouais... quand on dit que dao est le COLÉRIQUE HAINEUX TRIBALISTE ET SECTAIRE PHD EN MENSONGES OPTION RATTRAPAGE ETHNIQUE ET VIOLEUR DE CONSTITUTION... voilà ça qui est étalé comme ça de A à Z... chaque mot définit ce sinistre individu... pffffffff sans commentaires... CI yako hein... vivement 2020 #make Côte d'ivoire great again.. #tout sauf dao ni un quelconque rattrapé de son rdr unifié
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Batuta
Sinon, on connait les vrai braqueurs! Ils sont au pouvoir. Bandécon!
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
les refondus aiment bavarder hein !!!!mon cher tu es encore la bas c'est bien vous avez rien fait vous etes des anges continuez donc la bas nous on avance lol !!!vous etiez au pouvoir vous avez rien fait ; ado est au pouvoir il fait et venez pas dire que vous lui facilitez la vie donc bande de nullards chialeuse sans honte qui tapaient la poitrine maintenant on a juste a attendre 2020 pour comparer les bilans on va bien rire !!!!oui on connaît la chanson c'etait la guerre lol et votre mogo etait tjrs fourré entre les cuisses de la rue princesse lol pitié jamais vouloir reconnaître qu'on est dépassé lol les autres avances continuez donc la bas lol
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Babili
Vraiment c’est triste.Militer pour le départ du régime nauséabond et satanique de Ouattara est déjà un programme non seulement pour l’opposition mais pour tout citoyen ivoirien qui pense à l’avenir de ce pays.un régime fondé sur le mensonge, la violence, les coups tordus, des juges marionnettes-singes aux ordres de satan.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Conneries... Ce qui est sûr, le verdict est tombé. Le peuple attend le braqueur et commanditaire en chef koudou gbagba... On observe...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Voilà qui est claire comme l'eau de roche, Dramane est le diable incarné, un démon qui essai d'avoir allure d'un humain...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Manuel225
Si la BCEAO elle-même dit qu'elle n'a pas été victime de braquage, donc il n'y a pas braquage. Le délit ou crime c'est selon n'est pas constitué. Par contre, on sait tous que au plus fort de la rébellion, 3 agences de la BCEAO de l'intérieur du pays on été braqué par SORO et ses collabo ( Man, Korhogo, Bouaké ). Les soldats de français même étaient de la partie. Les acteurs de ce funeste agissement, se pavanent au vu et au su des politiques et de la Justice.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Réussir à "casser" 500 bureaux de vote le 31 Octobre, objectif que peut atteindre l'opposition?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Après Soro, Bédié est-il entrain de "tuer" politiquement Affi N'Guess...
 
3852
Oui
76%  
 
1101
Non
22%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement