Afrique du Sud Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Afrique du Sud: L'armée abandonne ses poursuites contre une femme officier qui refusait de retirer son foulard islamique
 

Afrique du Sud: L'armée abandonne ses poursuites contre une femme officier qui refusait de retirer son foulard islamique

 
 
 
 2108 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 22 janvier 2020 - 20:21

 Fatima Isaacs



L'armée sud-africaine a annoncé l'abandon des poursuites contre une femme officier qui portait le foulard islamique


Le commandant Fatima Isaacs faisait l'objet d'une procédure judiciaire depuis juin 2018, pour avoir refusé de retirer son foulard islamique quand elle portait l'uniforme, comme son supérieur le lui avait ordonné.


 

"L'abandon des poursuites dépend de son acceptation d'un certain nombre de restrictions liées au port du foulard", a confirmé  l'avocate de la femme officier, Amy-Leigh Payne.


Engagée depuis dix ans dans l'armée , Fatima Isaacs exerce en tant que spécialiste de médecine légale, souhaitait attaquer en justice le règlement militaire concernant le port de vêtements religieux, selon son avocate.


Le Conseil juridique musulman, une association de religieux sud-africains milite notamment pour l'autorisation du port du foulard islamique dans l'armée.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Un plan de 1700 milliards pour la reprise économique après la pandémie de Coronavirus, satisfaisant?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Lutte contre le Coronavirus, est il du devoir de chacun de s'éléver a...
 
2295
Oui
95%  
 
102
Non
4%  
 
28
Sans Avis
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement