Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Depuis Yamoussoukro, Ouattara à propos de son bilan: « J'ai donné le meilleur de moi-même parce que nos compatriotes m'ont fait confiance en 2010 et aussi en 2015»
 

Côte d'Ivoire : Depuis Yamoussoukro, Ouattara à propos de son bilan: « J'ai donné le meilleur de moi-même parce que nos compatriotes m'ont fait confiance en 2010 et aussi en 2015»

 
 
 
 4291 Vues
 
  12 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 05 mars 2020 - 16:33

A l’occasion de la réunion du Parlement réuni en Congrès à Yamoussoukro, capitale politique ivoirienne, le chef de l'Etat a dans son adresse sur l'état de la nation fait le bilan de sa gestion depuis qu'il est au pouvoir en 2010.


Alassane Ouattara a annoncé qu'il a donné le meilleur de lui-même pour ses compatriotes, parce qu’il aime son pays.


«J’ai donné le meilleur de moi-même parce que nos compatriotes m’ont fait confiance en 2010 et aussi en 2015, en me confiant les destinées de notre beau pays, » a déclaré, le chef de l'Etat ivoirien devant des députés et sénateurs fiers du travail qu'il a abattu en 9 ans. 


«Je n'ai certainement pas tout réussi mais les résultats sont là, ils sont appréciés par la grande majorité des Ivoiriens, » a-t-il ajouté.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Au nombre de ces résultats, Alassane Ouattara a indiqué qu'il a respecté l'engagement pris par rapport au renforcement de l'accès à l'eau potable et à l'électricité.  


Selon lui, aujourd'hui, grâce à ses efforts, près de 80% des populations ont accès à l’eau potable dans nos villes et dans nos villages contre 55% en 2011. Pour l’électricité, tous les villages de plus de 500 habitants seront électrifiés d’ici la fin de cette année 2020 ; le taux de couverture, qui était de 69% en 2019 sera de 80% en 2020, contre 33% en 2011.


« Ainsi, le nombre d’abonnés à l’électricité est passé de 1 à 2,4 millions de 2011 à 2019, »a-t-il expliqué. 


En 2010, Alassane Ouattara avait pris l’engagement de construire et de réhabiliter 5 hôpitaux et 100 centres de santé.  


A l'heure du bilan, il a annoncé la construction de 10 hôpitaux généraux, la réhabilitation de 22 Centres Hospitaliers Régionaux (CHR), 78 hôpitaux Généraux et 233 centres de santé urbains et ruraux.  


«Nous avons doté la Côte d’Ivoire de Centres Spécialisés offrant des plateaux techniques uniques dans la sous-région. Il s’agit, notamment, du Centre National de Radiothérapie, pour le traitement des cancers et de l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville. Le taux d'accès aux services de santé est ainsi passé de 44% en 2012 à 69% en 2019, » a relevé le Président de la république.  


 

Cliquez pour agrandir l'image  
 


En 2010, il avait pris l’engagement de procéder à la réhabilitation de 30.000 km de routes. 

 

Ce sont 40.000 km de routes et de pistes rurales qui ont été réhabilitées en 8 ans. De plus, nous avons construit 22 ponts, bitumé 545 kilomètres de routes neuves interurbaines, 115 kilomètres d’autoroutes et 245 kilomètres de voiries.  


«Nous avons doté la Côte d’Ivoire d’infrastructures modernes, qui changent le visage de nos villes et nos villages, et améliorent le quotidien de nos concitoyens, » s'est réjoui Ouattara. 


En 2010, le chef de l'Etat ivoirien avait promis 5 universités. Devant les parlementaires, il a déclaré qu'à ce jour, sept universités sont fonctionnelles.


Il s’agit des universités de Cocody, d’Abobo-Adjamé et de Bouaké qui ont été réhabilitées ; des Unités de Recherches et d’Enseignement Supérieurs (URES) de Daloa et de Korhogo qui ont été transformées en universités ; de l’université de Man et de l’université virtuelle d’Abidjan qui ont été ouvertes.  


«Les universités de San Pedro et de Bondoukou sont en construction. Les travaux de la ville universitaire d’Adiaké et de l’université d’Odiénné seront lancés cette année. Enfin, les procédures sont en cours pour la nouvelle université à Abengourou, »a rassuré, le Président de la République.


Alassane Ouattara a évoqué une autre promesse de campagne, notamment, l'école gratuite et obligatoire jusqu'à l'âge de 15 ans.  


«Par la loi du 17 septembre 2015, l'école est désormais obligatoire en Côte d'Ivoire pour les enfants de 6 à 16 ans. Ainsi près de deux millions de jeunes ivoiriens seront préservés de l’analphabétisme et du travail des enfants. De plus, l’Etat a accompagné cette mesure par la gratuité totale et la distribution de kits scolaires jusqu’à la fin du primaire ainsi que la construction de 33 698 salles de classes du primaire et de 277 collèges et lycées, entre 2011 et 2019, sur toute l’étendue du territoire, » a soutenu le Président de la République.


En matière de création d'emplois, il a annoncé la créé près de 3 millions entre 2011 et 2019 et financé de nombreux projets pour les jeunes.


Ouattara a par ailleurs fait cas de sa promesse relative aux frais d'accouchement gratuits. Il a révélé qu'aujourd'hui, les femmes de Côte d'Ivoire bénéficient gracieusement de kits d'accouchement et de césarienne à travers les centres de santé du pays.


Au nombre de ses promesses figurent également, le financement de 500 000 projets de femmes. «Grâce au Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), ce sont 215 000 femmes qui ont bénéficié du financement de leurs projets et plus de 100 000 femmes ont reçu les financements des ministères compétents, » a-t-il ajouté.


 

Concernant, la Couverture maladie universelle (CMU) qui est opérationnelle depuis le 1er octobre 2019, Ouattara a assuré que 3 millions de personnes ont été enrôlées.


Le Président de la République s'est dit satisfait des revenus distribués aux paysans qui bénéficient d’une meilleure rétribution pour leur labeur grâce à sa décision de leur garantir au moins 60% des prix de nos produits de base sur les marchés internationaux.


«Sur la période 2011-2019, les revenus distribués aux paysans s’élèvent à 21 177 milliards de F CFA pour les cultures de rentes et à 23 000 milliards de F CFA pour les cultures vivrières, » a insisté, Alassane Ouattara.


Il a soutenu que sa promesse de hausse du pouvoir d'achat des Ivoiriens a été respectée, car les salaires des fonctionnaires, bloqués depuis 25 ans, ont été débloqués et le SMIG a pratiquement doublé.


Ouattara avait enfin promis d’œuvrer pour plus de justice sociale dans le pays afin que les plus défavorisés aient autant de chance de réussir que les autres.


Selon lui, aujourd’hui, le taux de pauvreté est passé de 51% en 2011 à environ 37% en 2018, il sera d’environ 35% à fin 2020 et près de 1,6 million d'Ivoiriens sont sortis de la pauvreté grâce aux dépenses propauvres, au programme social du Gouvernement et aux filets sociaux.


Il estime que ces résultats ont été réalisés grâce aux efforts de ses concitoyens et à une bonne politique économique.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo « pense » que Blé Goudé est resté fidèle...
 
 
Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo « pense » que Blé Goudé est resté fidèle à Laurent Gbagbo
Politique
 
Côte d'Ivoire : RHDP, Fofana Siandou installe 180 nouveaux comités de...
 
 
Côte d'Ivoire : RHDP, Fofana Siandou installe 180 nouveaux comités de base à Port Bouët
Côte d'Ivoire : Gbagbo demande à dialoguer avec Ouattara, Blé Goudé a-t-il pris les devant ?
Politique
Côte d'Ivoire : Gbagbo demande à dialoguer avec Ouattara, Blé Gou...
Côte d'Ivoire il y a 1 heure
 
Côte d'Ivoire : La CMA-GKS annonce 230 mille adhésions à GPS et prévient qu'elle bâtit la victoire de Guillaume Soro malgré les emprisonnements et exils
Politique
Côte d'Ivoire : La CMA-GKS annonce 230 mille adhésions à GPS et p...
Côte d'Ivoire il y a 11 heures
 
Togo :  Hommages à Agboyibo, ce qu'ont écrit Faki Mahamat et des leaders politiques
Politique
Togo : Hommages à Agboyibo, ce qu'ont écrit Faki Mahamat et des...
Togo il y a 17 heures
 
 
 
 
  12 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Depuis Yamoussoukro, Ouattara à propos de son bilan: « J'ai donné le meilleur de moi-même parce que nos compatriotes m'ont fait confiance en 2010 et aussi en 2015»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Augier
Ko"j'ai donné le meilleur de moi-même". Oui c'est exact,en jettant les opposants en prison après de montage grossier(Mangoua), en emprisonnant des députés en exercice(gps) et en banissant Soro de ses propres terres, en payant des avocats français pour condamner un ivoirien(gbagbo).Je ne parle même pas des ivoiriens chassés de l'administration car ils ne sont pas rhdp et de nombreux ivoiriens non rhdp exclus de la gratuité des cni financées avec les deniers publics pour le compte du rhdp.La liste est longue. Comme grand dictateur népotiste et totalitaire,il a donné plus que tous les dictateurs de tous les siècles. Fuyard,sauteur de clôture.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Tous ceux qui font entravent au bon fonctionnement des institutions subissent la rigueur de la justice. C'est comme ça. L'Angola soro...meme ton père s'il est coupable, il ira au trou. C'est devenu comme ça. On est plus dans le laxisme de Laurent bamba mon gars. T'es content ou pas c'est comme ça
 
 il y a 2 mois
Symbioz
Mais je n'ai vu nulle part son bilan le plus élogieux et qui restera dans la mémoire de tous les ivoiriens... Le RATTRAPAGE ETHNIQUE.. dao devait nous faire la liste noms des personnes nommées.. Les noms des directeurs de l'administration publique... des responsables de ministères...chefs et dircab... des chefs de la police, de la gendarmerie, de l'armée, des tribunaux de 1ere instance, des cours d'appel, de la cour suprême... Que ce tribaliste et sectaire nous sorte le nombre et les listes des admis aux concours publiques pour y voir les noms... Qu'à t il fait de la cohésion social... de la justice où des quidams chiens galeux comme al moustapha menace de mort des chrétiens et des évêques et se pavanent tranquillement dans la ville... pffffffffff qu'en est il du social des personnes qui dorment dans des cimetières, des pauvres vendeuses de Gabriel gare... Des personnes qui on perdu leur gagne pain dans la vente de véhicule d'occasion.. une seule expression ne vient en tête... CASSE TOI PAUVRE CON...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Du "rattrapage ethnique" parlons en. Quand vous dites "rattrapage ethnique" ça suppose que vous reconnaissez de facto que vous avez brimé une partie de la population durant vos mandats, ce qui est une discrimination... Et que vous voulez qu'il en soit tjr ainsi pour que vous imposiez une domination sur ces populations malgré les compétences qu'elles ont en leur sein. Dans cette logique, ce que vous appelez rattrapage ethnique doit être salué car il corrige cette injustice historique dans une logique de rééquilibrage social de la fonction publique. permettre une égalité des chances jadis inexistante. "affirmative action" en Afrique du Sud, les politiques en faveur des aborigènes en Australie, la politique de la mixité en France qui favorisaient ce qu'ils appellent les populations françaises d'origine afro, les politiques en faveur de l'intégration des turcs en Allemagne...toutes ces actions publiques étaient de la discrimination positive avec l'objectif de corriger des injustices historiques envers des minorités et ont été saluées. Cela fait même partie de la pratique de sortie de crise dans les États en post-conflit tel que prôné par le principe de la diplomatie préventive de l'ONU. Donc en conclusion, d'une part, dire "rattrapage ethnique" revient à reconnaître que les gouvernants pré ouattara ont tous fauté contre une partie de la population ivoirienne qu'ils ont stigmatisées, ce qui a entraîné la rébellion. D'autre part, au lieu de la considèrer de manière péjorative, vous devriez vous en féliciter puisque l'objectif est de corriger cette historique injustice et de réconcilier les ivoiriens entre eux. Mais quand c'est vous c'est bon. Quand c'est autrui vous peignez tout en noir. Un GOR et assimilé intelligent devrait même pas parler de çÊtre honteuse réalité mais on sait tous que vous êtes constamment dans l'émotion...
 
 il y a 2 mois
Symbioz
Mais @zerotout t'as rien compris au film... C'est le gourou tribaliste de votre secte appelé rdr qui nous a sortie le mot rattrapage ethnique.. Personne d'autre... C'est vous seul qui avez vu une inégalité quelque part... et pour ta gouverne on ne remplace pas une soit disante injustice par une injustice encore plus grande... Inonder l'administration publique de rattrapés créé une nouvelle injustice qui aura ces répercussions et brise le peu de cohésion sociale qui existait.. Voilà pourquoi aujourd'hui le sud a besoin d'un rééquilibrage et nous lançons l'appel du tout sauf un quelconque rattrapé du rdr pour éviter de voir continuer cette politique clanique tribaliste et sectaire de dao et ses semblables.
 
 il y a 2 mois
JACOB@CHOCOTO
Merci beaucoup zezeto. Tu a tout a fait raison. Je ne suis la rhdp mais quand il y a la vérités il faut reconnaitre. Il n'y a que le noir qui fait la politique a l'aveugle. Sans objectif ni valeur a défendre. Moi perso, j'ai pris la décision de voter tout candidat que Ouattara proposera en 2020 pourvu que candia kamissoko ne fasse pas partie de son equipe tout simplement parce que elle est nul et incompétente. Elle est juste dans ce groupe parce-que on veut la récompenser pour la mort de son conjoint qui a tant fait pour le rdr. On ne vient plus dans le gouvernement pour servir son pays mais plutôt pour manger et être récompense pour ses effort de militantisme dans le parti
 
 il y a 2 mois
Zezeto
symbioz je sais d'où vient l'expression en fait. C’était une réaction à des questions qui surgissaient dans le microcosme politique abidjanais et même chez les humoristes ( digbeu cravate par exemple en a fait un bon que je regarde toujours tellement c'est bien. Bravo digbeu) dont vous vous etes appropriés et en avez détourné de sa substance fondamentale. Mon post était donc un rappel
 
 il y a 2 mois
KROPEDALE
Laisse le pavoiser comme d'habitude. Lol. Même ses moutons ont des doutes.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Gouverner un pays c'est pas payer les griots modernes pour qu'il fassent ton atalakou ou bien faire dans le populisme avec des discours panafricains des soleils des indépendances...nous sommes dans un monde global et nos enfants ne se reconnaissent plus dans ce clivage qui a été historiquement rentable pour les politiques. Gouverner c'est promettre un contrat social aux populations qui améliorent leur quotidien, et travailler à le réaliser. C'est aussi imposer la rigueur, la compétence, la culture du résultat et la gestion transparente de la chose publique. À ce titre, même les haineux au fond d'eux savent que y a pas match entre les quatre derniers présidents. En même temps, les trois predecesseurs du PRADO le savaient pour avoir chacun, tenté d'empêcher le monsieur de s'asseoir sur le tabouret. Mais quand Dieu a prévu... Insultez le mais le bilan est là. Et en 10 ans. Avéc ouattara c'est pas la mougouvernance de bamba Laurent, ou bien whiskyland de Bedie, c'est le bara...et le résultat est visible partout dans le pays tout le monde en profite tous les jours. Et évitons cette phrase idiote, réductrice et illustrative d'un état d'esprit de primate que certains sortent tous les jours là: " on mange pas goudron"... Si vous vous réduisez à votre bouche seulement je comprends pourquoi... El PRADO la providence.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Symbioz
@zerotout.. Peux tu nous donner la croissance économique de la CI en 1999 quand vous avez fait votre 1er coup d'état..??? Pfffffff au cas où tu l'ignores elle était de près de 8% et le 1er ministre d'alors duncan se projetait pour l'an 2000 sur une croissance à 2 chiffres... Donc tu ne dis rien petit dioula ignorant..
 
 il y a 2 mois
Zezeto
ko "croissance économique"!!!! c'est de ça seulement il est question dans une gouvernance? Vous n'avez donc rien appris dans vos agoras que du sophisme?
 
 il y a 2 mois
Augier
Ce qu'il faut retenir de lui en 3 mots, c'est le rattrapage,politique d'exclusion de tous les ivoiriens non nordistes et/ou rhdp,l'ingratitude contre tous ceux qui l'ont mis au pouvoir et le totalitarisme. Le bilan est très négatif, après des milliers de morts pour la prise du pouvoir.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo et Blé Goudé vont-ils faire les yeux doux à Ouattara juste pour leur retour au Pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Avant son départ, Alassane Outtara doit-il accepter de discuter avec...
 
2120
Oui
58%  
 
1428
Non
39%  
 
128
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement