Burkina Faso Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso : Un camion-citerne intercepté et incendié par des individus armés
 

Burkina Faso : Un camion-citerne intercepté et incendié par des individus armés

 
 
 
 2911 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 09 mars 2020 - 10:47

Le camion incendié


Des individus armés non identifiés ont intercepté et incendié un camion-citerne sur l’axe Dori-Essakane dans la région du Sahel burkinabé, selon des sources concordantes. 


L’incident s’est produit dimanche soir lorsque un groupe d’une dizaine d’individus armés et circulant sur des motocyclettes ont arraisonné le camion-citerne. 


Ils ont mis le feu, après en avoir extirpé les passagers du camion-citerne qui circulait à vide. 


Après leur forfait, les assaillants se sont dirigés vers Goudebou, une localité proche de la ville de Dori, qui accueille un camp de réfugiés maliens. 


 

Le Nord du Burkina Faso est en proie depuis 2015 à des attaques terroristes, des assassinats ciblés et des enlèvements.


Les terroristes arraisonnent parfois des camions-citernes, pour voler du carburant ou pour empêcher le ravitaillement des villes en hydrocarbures. 


L’an dernier, des conducteurs de camions-citernes transportant du carburant et des employés ont été enlevés, par des individus armés non identifiés sur l'axe Arbinda-Gorgadji, dans la région du Sahel au Burkina Faso.


 

La destruction des ponts est également devenue un mode opératoire récurrent chez les terroristes dans la région du Sahel, pour empêcher le ravitaillement des localités. 


Le principal pont de Bonkouma, situé sur l’axe Arbinda-Dori, à 18km d’Arbinda avait ainsi été dynamité à l’aide d’explosifs par des terroristes.


Boa, Ouagadougou


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Confier la gestion du site internet de la CEI à une entreprise de communication proche du pouvoir (voodoo), pas bien malin?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Parler de 3eme mandat, est-ce deja un premier aveu de faiblesse de l'...
 
3932
Oui
50%  
 
3783
Non
48%  
 
129
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement