Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo :  Couvre-feu, un rapport de la Force anti-pandémie sur des violations après une sortie du CACIT
 

Togo : Couvre-feu, un rapport de la Force anti-pandémie sur des violations après une sortie du CACIT

 
 
 
 3340 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 18 avril 2020 - 18:23

Une nuit de couvre-feu à Lomé (ph)


La Force anti-pandémie Covid-19 mise en place au Togo pour veiller au respect des décisions prises dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 a établi un rapport sur ses activités sur le terrain en cette période de couvre dans le grand Lomé et à Sokodé.


Dans une note rendue publique en date du vendredi 17 avril 2020, la Force a révélé avoir saisi 27 motos et 34 voitures pour non-respect du couvre-feu ou du bouclage de zone. Le couvre-feu a été instauré le 02 avril dernier de 20 heures à 06 heures pour limiter la propagation duCovid-19 dans le pays.


Outre ces saisies, la Force a ajouté que 4 agents issus de son sein soupçonnés de racket au barrage d’Akata dans la préfecture de Kpélé (environ 150 Km au Nord-ouest de Lomé) ont été relevés et mis aux arrêts de rigueur.


En exhortant les populations des zones concernées par le couvre-feu à respecter les mesures en vigueur, la Force anti-pandémie Covid-19 exhorte à « rester à l'intérieur de nos zones respectives et de respecter les autres gestes et mesures barrières contre le COVID-19 ». Les agents de cette force sont aussi exhortés au respect des mesures en vigueur de sorte à combattre ensemble le Covid-19 dans le pays.


Cas d’un soldat violentant un citoyen

La gendarmerie nationale au Togo a réagi le jeudi dernier à propos d’une séquence vidéo qui circule sur les réseaux sociaux montrant un gendarme violentant un jeune homme.


 

La scène a suscité l’indignation chez bon nombre d’internautes togolais parmi lesquels un acteur de la société civile à Lomé s’est écrié dans une publication « Je suis choqué !!! Est-ce la formation qui est en cause ? Des instructions reçues? ».


La gendarmerie a déploré le fait qui s’est produit le 14 avril dernier au quartier Tokoin-Ramco à Lomé entre un gendarme et un concitoyen. Elle a estimé que c’est un « comportement inadmissible et intolérable d’un élément est un acte isolé qui n’a rien avoir avec la force spéciale anti-pandémie … » et a précisé que le gendarme en question est « sous le coup d’une sanction disciplinaire ».


Sortie et plaintes du CACIT en vue

Le Collectif des Associations contre l'Impunité au Togo (CACIT) a annoncé hier vendredi vouloir porter des plaintes contre les auteurs des bavures commises par les forces de sécurité et de défense sur les citoyens lors du couvre-feu.


Me Claude Amegan, le président du CACIT a déclaré sur la radio Rfi que « Nous gardons espoir que, dès que nous allons introduire les plaintes devant les juridictions, la justice va faire son travail et que ces personnes vont pouvoir répondre de leurs actes ».


 

Des témoignages et des plaintes en vue sont motivés par des vidéos amateurs montrant des corps habillés exerçant des sévices sur ceux n’ont pas pu, pour des raisons diverses, respecter le couvre-feu qui en vigueur.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Togo : Couvre-feu, un rapport de la Force anti-pandémie sur des violations après une sortie du CACIT
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
SRIKABLA
BRAVO aux agents de la sécurité du Togo, malgré certains comportement maladroits de certains éléments.............. Le monde a certes connu des épidémies très destructives depuis l'antiquité, mais Coronavirus est une première sur cette planète terre depuis que le monde est MONDE, de par sa propagation incomprehensible sur toute la planète .
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement