Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Trente ans de la Fesci, Soro : « Elle doit servir une cause : celle du peuple de Côte d'Ivoire et non celle de ses dirigeants »
 

Côte d'Ivoire : Trente ans de la Fesci, Soro : « Elle doit servir une cause : celle du peuple de Côte d'Ivoire et non celle de ses dirigeants »

 
 
 
 17909 Vues
 
  6 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 21 avril 2020 - 15:29

Des anciens dirigeants de la FESCI


21 avril 1990-21 avril 2020, cela fait exactement trente (30) ans que la Fédération Estudiantine de Côte d’Ivoire (FESCI) fut créée à l’Église Sainte Famille de la Riviera à Cocody.


A la célébration de ses trois décennies d’existence, son charismatique secrétaire général de 1995 à 1998, Guillaume Soro, plus discret depuis le contrepied soudain du retrait d'Alassane Ouattara, n’a pas voulu rester en marge.


Depuis son exil Parisien, le député à l'immunité levée en début d'année adresse un message à ses camarades.


 

Poursuivi par la justice ivoirienne pour un coup d'Etat manqué en décembre dernier, il rappelle qu'au départ, avant qu'elle ne devienne un cauchemar pour toute une génération d'étudiants sacrifiée à la fin des années 90 et dans les années 2000, la FESCI était porteuse des espoirs et des aspirations de la jeunesse apprenante de Côte d’Ivoire.


« Cette FESCI avait le soutien des masses populaires et ses adversaires étaient considérés comme les ennemis du progrès et de la démocratie. En ce moment, militer à la FESCI c’était militer pour une cause : la CAUSE de la démocratie, des libertés publiques et des droits de l’homme. Puis, solidement implanté sur le terrain de la lutte syndicale que les autres organisations syndicales estudiantines avaient abandonné, le Mouvement a été victime des maladies infantiles des organisations de lutte. Il s’est radicalisé. Et cela nous a été reproché. Pourtant j’insiste cette situation n’obère en rien l’idéal originel et les acquis de la FESCI. La critique est une chose bien commode dit-on. Chaque génération, avec ses réalités et son temps, a tenté de porter haut l’étendard j’en suis convaincu », relève Guillaume Soro.


Pour le candidat déclaré à la présidentielle d'Octobre prochain, la FESCI doit servir une cause : « celle du peuple de Côte d’Ivoire et non celle de ses dirigeants. Elle doit redevenir le phare qui éclaire la conscience estudiantine et scolaire, comme elle le fut dans les années 1990. Je suis membre de cette histoire. Nous sommes tous membres de cette histoire. J’en assume tous les regrets. Et je me félicite des réussites également », a-t-il ajouté et de conclure. « Nos rêves ne sont pas morts ! A nos successeurs, je dis : trouvez votre chemin, dans la fidélité à nos idéaux et ne perdez jamais de vue la noblesse et la grandeur du peuple de Côte d’Ivoire. »


Pour rappel , les différents secrétaires généraux du plus puissant syndicat estudiantin et scolaire ont été respectivement : Martial Joseph Ahipeaud (1990 -1993) ; Eugène Djué (1993 - 1994) ; Jean Blé Guirao (1994 -1995); Guillaume Kigbafori Soro (1995 - 1998) ; Charles Blé Goudé (1998 -2001) ; Jean-Yves Dibopieu (2001 - 2003) ; Feu Serge Kuyo (2003 - 2005) ; Serge Koffi (2005 - 2007) ; Augustin Mian (2007 - 2014) ; Assi Fulgence Assi (2014 - 2019) ; Allah Saint Clair (2019 -)


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  6 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Trente ans de la Fesci, Soro : « Elle doit servir une cause : celle du peuple de Côte d'Ivoire et non celle de ses dirigeants »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Ils incarnent le début du déclin au pays, il était temps que ça change un peu et c'est pour ça qu'on s'en débarrasse petit à petit ...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
La fesci des tueurs voleur de licences tricheur braqueur de diplôme mon petit gros tu es fini il te reste ta secte les ivoiriens connaissent pas la fesci reste la a Paris
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
La FESCI ferait mieux d’être toujours " une puissante armée " de l'opposition ou du pouvoir en place selon la situation...... Si non voir un type IMPREVISIBLE et DANGEREUX comme Martial Ahippeau comme president de notre pays, il serait mieux qu'un Gueu Dro soit le PR.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Une congrégation de vandals, brûleur d'homme vif, voleur de diplôme, faiseur de coup d'état et bandits de tout acabit... Et dire que toutes ces vermines avaient pour parrain un seul animal : le chien adultérin koudou... Non, ce chien koudou a détruit notre école, gâté notre démocratie et source de malheur en acceptant d'aller aux élections avec arrangement ave Guéi qu'il a d'ailleurs fait éliminer avec sa femme... Y'a pas pire diabolique que le bâtard chien galeux gbagba...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
J'ai dit quoi encore ici qui dérange quoi là-bas ?
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
une milice créée par seplou à l'époque dans sa stratégie de la subversion animée par des ignares qui cultivent la violence comme moyen domination de leurs camarades. Tu vois, ton niveau toi et blé la machette en est une illustration de cette bêtise que vous voulez ériger en outil corporatiste. Soro fiche nous la paix pour de bon. On en a marre de ta tronche toi et ta galaxie. Chaque fois que tu l'ouvres tu es ridicule. La CI a des jeunes bien formés et cultivés sur lesquels elle peut et va compter. On a pas besoin d'oasifs superficiels et idiots comme toi et la machette.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter