Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Colère des « Gbakamans » lundi à Abobo, ce qui aurait mis le feu aux poudres
 

Côte d'Ivoire : Colère des « Gbakamans » lundi à Abobo, ce qui aurait mis le feu aux poudres

 
 
 
 9931 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 avril 2020 - 09:20

La voie du Zoo


Les chauffeurs de Gbakas de la ligne Abobo-Zoo-Adjamé ont exprimé leur colère le lundi 27 avril 2020, bloquant la circulation durant plusieurs heures, a-t-on rapporté à KOACI.


Selon les informations, les transporteurs de cette ligne exprimaient ainsi leur ras-le-bol contre le « racket » de la police de la Société des Transports d’Abidjan (Sotra).


La police spéciale en véhicule banalisé avec des agents civils auraient verbalisé les Gbakas qui déchargeaient les clients au niveau du premier arrêt au quartier Plateau-Dokoui.


 

A en croire nos sources, les policiers exigeaient aux « Gbakamans » de payer la somme de 10.000 FCFA au risque de voir leurs pièces confisquées contre un papillon qui vaut 22.000 F FCFA.


Cette situataion aurait créé une atmosphère électrique entre syndicalistes et policiers durant des heures, avant que tout ne redevienne à la normale, pour que la circulation ne se rétablisse aux environs de midi (12h).


Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocation ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Le pouvoir se plante-t-il en misant sur Blé Goudé ?
 
2120
Oui
60%  
 
1264
Non
36%  
 
138
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Colère des « Gbakamans » lundi à Abobo, ce qui aurait mis le feu aux poudres
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Energence2020
Normalement cette contravention avait été ramenée à un cas simple de mauvais stationnement et donc 2000F sans mis en fourrière. Cela à l'issue d'un procès intenté contre la SOTRA. Le problème c'est qu'on est dans un État hors la loi. Ou la justice est rendu suivant ton penchant politique. Mais Dieu merci si leurs propres gars(gbakamen et coxers) s'en plaigne peut être qu'ils ramèneront la juriste prudence précédente...
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Rien que du bordel dans ce pays.
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter