Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Sénat, le PDCI dénonce le fait que l'exécutif n'associe pas les parlementaires dans ses prises de décisions
 

Côte d'Ivoire : Sénat, le PDCI dénonce le fait que l'exécutif n'associe pas les parlementaires dans ses prises de décisions

 
 
 
 2125 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 28 mai 2020 - 21:13

La Commission des relations extérieures et des ivoiriens établis hors de Côte d’Ivoire du Sénat a examiné puis adopté à l'unanimité, ce jeudi 28 mai 2020, 8 projets de lois.


Ces projets de lois ont été présentés par le ministre des Affaires étrangères, Ally Coulibaly.


Avant le vote de ces 8 projets de lois, Alain Caucautrey, président du groupe parlementaire PDCI-RDA a fait des observations.


«Le Groupe Parlementaire PDCI-RDA a examiné avec un intérêt particulier huit (8) projets de loi soumis au sénat aux fins d’autoriser le Président de la République à la ratification de deux (2) protocoles, deux (2) conventions, deux (2) traités, un (1) accord et une (01) charte auxquelles la Côte d’Ivoire est partie prenante dans le cadre de ses Relations internationales, » a déclaré le Président.


Il a félicité l’exécutif qui manifeste ainsi sa détermination permanente à hisser, la Côte d’Ivoire au rang des nations qui placent la coopération inter-états en première ligne des relations internationales.


 

Toutefois, le Groupe Parlementaire PDCI-RDA a dénoncé le fait que les parlementaires ne sont pas saisis avant toute remise en cause par l'exécutif des actes engageant le pays.


« Le Groupe parlementaire PDCI-RDA estime, qu’autant les parlementaires sont saisis pour la formalisation des actes afférents à ses relations internationales par une autorisation de ratification, autant ceux-ci, représentant le peuple, devraient être également saisis, avant toutes remise en cause par l’exécutif des actes engageant le pays et son image dans ces relations internationales. A titre d’exemple, la dernière décision du 29 avril 2020 de notre pays, de retirer sa déclaration de compétence à l’article 34 alinéa 6 du protocole relatif à la charte africaine des droits de l’homme et des peuples,» s’est justifié, Alain Caucautrey.


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a par ailleurs rappelé que « depuis le19 juin 2013, la Côte d’Ivoire fait partie des premier pays qui ont accepté dans une déclaration écrite, la compétence de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, pour recevoir des requêtes introduites par les individus et les Organisations non Gouvernementales dotées du statut d’observateurs auprès de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples.»


Dans ses observations, le Groupe parlementaire PDCI-RDA regrette le fait que «le retrait de la Côte d'Ivoire a fait l’objet de la une des journaux et radios tant au plan national qu’international sans que les parlementaires, représentants du peuple, aient eu les moindres arguments pour expliquer la position du pays qui, à l’occasion a été présenté par les mass médias, les organisations internationales et certains milieux diplomatiques, comme un pays singulier qui ne respecte sa signature qu’au gré de ses intérêts. 


 

Notons que les projets de lois soumis à adoption ce jour sont entre autres, la loi autorisant le président de la république à ratifier le protocole additionnel À/SP.2/12/01 portant amendement du protocole portant création d’une Carte Brune CEDEAO relative à l’assurance responsabilité civile automobile aux tiers, la loi autorisant le président de la république à ratifier la Convention sur l’assistance en cas d’accident nucléaire ou de situation d’urgence radiologique, signée le 26 septembre 1986, à Vienne, la loi autorisant le président de la république à ratifier le traité révisé de la Conférence Internationale de la Prévoyance Sociale (CIPRES), signé le 14 février 2014 à Abidjan etc.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Décès de Gon, l'hommage de Bédié, Affi et Soro à un «...
 
 
Côte d'Ivoire : Décès de Gon, l'hommage de Bédié, Affi et Soro à un « serviteur de l'Etat »
Politique
 
Côte d'Ivoire : Décès de Gon, Ouattara pleure son « fils, son frère qu...
 
 
Côte d'Ivoire : Décès de Gon, Ouattara pleure son « fils, son frère qui a été pendant 30 ans » son plus proche collaborateur
Côte d'Ivoire: Bouaké, contrairement au conclave de Yamoussoukro, l'UDPCI Gbêkê soutient Mabri comme candidat
Politique
Côte d'Ivoire: Bouaké, contrairement au conclave de Yamoussoukro,...
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire : Amadou Gon Coulibaly décède à Abidjan
Politique
Côte d'Ivoire : Amadou Gon Coulibaly décède à Abidjan
Côte d'Ivoire il y a 12 heures
 
Côte d'Ivoire : Présidentielles 2020 en Afrique, la mission confiée à l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF)
Politique
Côte d'Ivoire : Présidentielles 2020 en Afrique, la mission confi...
Côte d'Ivoire il y a 13 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Sénat, le PDCI dénonce le fait que l'exécutif n'associe pas les parlementaires dans ses prises de décisions
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
Une chambre c est simple c est la majorité qui lead qui dirige faites une majorite eds lol
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRANBLE DEH
Ça va prendre fin bientôt cette mascarade. Rire.
 
 il y a 1 mois
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Décès d'Amadou Gon, vers un cas de force majeur qui obligerait Alassane Ouattara à se représenter?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle, annonce de candidature de KKB, coup dur pour le PDCI...
 
1902
Oui
49%  
 
1864
Non
48%  
 
110
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement