Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
CEDEAO : Le comité ministériel de coordination recommande l'ouverture progressive et coordonnée des frontières
 

CEDEAO : Le comité ministériel de coordination recommande l'ouverture progressive et coordonnée des frontières

 
 
 
 7584 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 ans
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 juin 2020 - 15:22

Le Comité ministériel de coordination des transports, de la logistique et du commerce de la CEDEAO a formulé des recommandations sur la réouverture harmonisée et progressive des frontières terrestres, aériennes et maritimes pour la restauration des activités économiques transfrontalières, notamment pour les mouvements du personnel humanitaire, des fournitures médicales et du matériel dans la lutte contre la pandémie COVID-19, a-t-on appris sur la page officielle de l’institution ouest-africaine.



Les recommandations ont été adoptées pour être soumises aux coprésidents du comité ministériel ad hoc, honorable Ministre de l'aviation pour la République fédérale du Nigéria, sénateur Hadi Sirika et Président de la Commission de la CEDEAO H. E Jean-Claude Kassi Brou pour soumission au Président de la République fédérale du Nigeria et champion de la réponse régionale COVID-19 H E Muhammad Buhari, pour la présentation ultérieure au sommet de l'Autorité de la CEDEAO des chefs d'État et de gouvernement , indique-t-on.


« Après leurs délibérations qui ont eu lieu les 12 et 16 juin 2020, les ministres ont recommandé une ouverture progressive et coordonnée des frontières terrestres et aéroports des États membres de la CEDEAO sur la base de données sanitaires sur l'évolution de la pandémie et a demandé aux gouvernements de prendre les mesures fiscales appropriées pour soutenir la mise en œuvre effective des lignes directrices », relève la CEDEAO.


Selon le rapport de la réunion, l'ouverture des frontières doit reposer sur les lignes directrices proposées pour l'atténuation des risques sanitaires et l'harmonisation et la facilitation du commerce et des transports transfrontaliers dans la région de la CEDEAO dans le cadre de la lutte contre la lutte contre la Pandémie COVID-19, qui équivaut à une ouverture coordonnée et progressive des frontières aériennes, terrestres et maritimes.


 

Ils ont également estimé que la réouverture était devenue impérative compte tenu de la nécessité de relancer les économies des pays membres de la CEDEAO.


Les ministres ont recommandé une approche en trois phases de l'ouverture des frontières terrestres et aériennes à commencer par le transport intérieur local intérieur et terrestre des États membres de la CEDEAO, puis une deuxième phase qui implique l'ouverture des frontières terrestres et aériennes entre les États membres de la CEDEAO, afin la libre circulation des marchandises et des personnes sur la base d'une application stricte des lignes directrices proposées pour l'harmonisation et la facilitation du commerce et du transport transfrontaliers dans la région de la CEDEAO.


Suite à un examen de l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans les États membres respectifs, une troisième phase d'ouverture des frontières aériennes et terrestres vers d'autres pays ayant des niveaux faibles et contrôlés (selon les classifications de l'OMS) des taux de contamination COVID-19 sera poursuivie, souligne la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest.


Pour freiner la propagation du coronavirus, la Côte d’Ivoire et les Etats de la CEDEAO ont fermé leurs frontières terrestres, maritimes et aériennes.


 

Pour le cas ivoirien, le prochain Conseil National de Sécurité (CNS) normalement prévu le 30 juin 2020 devrait situer les uns et les autres sur cette question.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire-France : BNP qui se retire de la Bicici en la faveur d'entreprises d'Etat, vers une fuite des clients ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire-Mali : Faure Gnassingbé de mèche avec la junte militaire ?
 
1232
Oui
37%  
 
1938
Non
59%  
 
129
Sans avis
4%  
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
CEDEAO : Le comité ministériel de coordination recommande l'ouverture progressive et coordonnée des frontières
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Joperfal
Il est plus facile de contrôler le mouvement des populations quand les frontières sont ouvertes que lorsqu’elles sont fermées. On a vu des personnes utilisant des camions transportant des moutons comme moyen de camouflage pour débarquer chez nous. N'importe quoi !!!!!
 
 il y a 2 ans     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter