Cedeao Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
UMOA :  Devenir de l'ECO, appel à un sommet de la CEDEAO pour aplanir des divergences
 

UMOA : Devenir de l'ECO, appel à un sommet de la CEDEAO pour aplanir des divergences

 
 
 
 10721 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 juin 2020 - 16:29

Les participants à la conférence de la ZMAO (ph)


Les pays membres de la Zone Monétaire Ouest-africaine (ZMAO) ont tenu un sommet en visio-conférence le 23 juin 2020 et ont lancé un appel pour la tenue d’un sommet des chefs d'État de la CEDEAO pour discuter des questions liées à la monnaie unique ECO mais aussi appelé la communauté des pays de l’UMEOA à ne pas aller de l'avant avec le lancement de l'ECO.


La rencontre a eu lieu le 23 juin 2020 et a été organisée par l'Institut monétaire ouest-africain d'Accra au Ghana. La ZMAO comprend six pays que sont le Nigeria, le Ghana, la Gambie, la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone.


Elle a été convoquée par le Président en exercice de de la ZMAO le sierra-léonais, Julius Madaa Bio, pour discuter des différences qui sont apparues à la suite de la décision des pays francophone de la CEDEAO d'aller de l'avant avec l'adoption d'une version de l’ECO comme monnaie officielle avant la date prévue convenue par les États membres de la Communauté.


Optimisme et état des préparatifs de la Gambie


La Gambie dit croire en la concrétisation du projet portant sur la création de la monnaie unique ECO dans l’espace de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO).


Sur le niveau de préparatifs de la Gambie, le Président Adama Barrow a déclaré que la Gambie reste attachée à la feuille de route révisée du programme de coopération monétaire de la CEDEAO et a rappelé que son pays a atteint trois des quatre principaux critères de convergence et qu’il ne manque que le critère du déficit budgétaire.


 

Alpha Condé de la Guinée table sur l'ECO des 15


Au cours des échanges, le Président Alpha Condé a rappelé la position de son pays sur l’ECO et a déclaré que pour la Guinée « l’Eco reste la monnaie des 15 États avec un panier de devises et de flexibilité, avec l’espoir plus tard un jour qu’on arrivera à une monnaie unique pour l’Afrique ».


Sur les développements de ce projet avec la démarcation constatée au niveau de l’UEMOA, le Président guinéen a déclaré que « la décision de créer l’ECO a été prise par les 15 Chefs d’Etat. Et lors du dernier sommet de la CEDEAO à Abuja, en conclusion sur cette question, le Président Alassane Ouattara, avant de partir, avait demandé que les techniciens continuent leur travail. Ce qui suppose qu’avant de partir, il était dans l’esprit de la CEDEAO. Nous avons été un peu surpris de la déclaration d’Abidjan et dernièrement de celle de Paris ».


Proposition Weah pour un dialogue


Pour sa part, le Président libérien George Weah a appelé au dialogue entre les blocs francophones et anglophones afin de résoudre l'impasse sur la monnaie unique de la CEDEAO. Il a expliqué que les négociations et la diplomatie pourront résoudre le malentendu apparent.


Weah a suggéré qu’une commission spéciale soit mise en place pour discuter avec le Président ivoirien Alassane Ouattara de Côte d’Ivoire, qui a fait la déclaration d’adoption de l’ECO au nom du bloc francophone (UEMOA). Il a émis le vœu que cette commission puisse rencontrer le Président français, Emmanuel Macron.


 

La proposition de Weah a rencontré l’assentiment du Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, qui a mis en avant l’importance de l’intégration régionale.


Avis du Nigeria


Pour sa part, le Président nigérian Muhammadu Buhari a insisté sur la nécessité de l’union mais s’est dit préoccupée par la démarche des pays francophones qui poursuivent l'adoption de l’ECO sans consulter le reste de la CEDEAO.


Précisons que la ZMAO est une union qui a été fondée par des pays africains de la CEDEAO avec pour but de créer l'ECO, une monnaie qui sera unique dans la sous-région ouest africaine.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement