Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Présidentielle d'Octobre prochain, des diplomates : «La Côte d'Ivoire n'a pas besoin d'un « don de soi » de Bédié mais d'un « B A-OULI » ! »
 

Côte d'Ivoire : Présidentielle d'Octobre prochain, des diplomates : «La Côte d'Ivoire n'a pas besoin d'un « don de soi » de Bédié mais d'un « B A-OULI » ! »

 
 
 
 25621 Vues
 
  16 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 29 juin 2020 - 15:47

La candidature de l'ancien président de la République, Aimé Henri Konan Bédié à la présidentielle d'octobre 2020 pour le compte du PDCI-RDA continue de susciter des réactions au sein des organisations de la société civile.


Des anciens diplomates de carrières, des administrateurs, des entrepreneurs, des citoyens ayant fait le choix de s’élever au-dessus des querelles claniques de leurs partis, de jeunes ivoirien(ne)s non encarté(e)s dans des partis politiques réunis au sein de la plateforme Priorité Alternance et Transition Active Générationnelle en Côte d’Ivoire, (PATAGE-Côte d’Ivoire) donnent de la voix.


Dans une lettre ouverte au Président du PDCI-RDA, les membres de cette organisation mentionnent dans le courrier dont nous avons reçu copie que «LA COTE D’IVOIRE N’A PAS BESOIN D’UN « DON DE SOI » DE BEDIE MAIS D’UN « B A-OULI » ! Ils demandent au Président octogénaire de laisser le tablier à son fils Jean-Louis Billon.


Comme précisé dans le courrier, l’Ambassadeur AYOMAN Ambohalé Paul, ancien Ambassadeur de la Côte d’Ivoire au Cameroun, ancien Ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Espagne et militant du Front Populaire Ivoirien soutient que ce n’est pas en ces différentes qualités qu’il s'exprime.


«Le cadre d’expression de cette lettre ouverte est hors-parti. Je ne parle donc pas au nom du FPI, encore moins au nom de « votre fils Jean-Louis Billon ». Vous connaissez mieux que moi son élégance politique, sa filiation profonde et son indéfectible attachement au PDCI-RDA et à votre personne. D’ailleurs, il vient de vous le prouver par cet inattendu appel des jeunes à ne céder à la déception et à ce qui pourrait s’apparenter à un sentiment de la trahison gérontocratique des plus « grandes instances de votre parti » en vous remettant à la rencontre du 20 juin 2020 de Daoukro, son renoncement à la candidature. », déclare l’Ambassadeur.


Selon lui, contrairement à la pratique du patricide politique à laquelle se livrent généralement « les fils politiques. », « son fils » Jean-Louis Billon a insisté pour que publiquement, par son renoncement, ses frères et sœurs du PDCI-RDA et la jeunesse ivoirienne en général ne se dressent pas contre Bédié et son obsessionnel secret désir de revanche cosmique et historique sur le coup d’arrêt en 1999 de sa gestion de la présidence héritée du Président Houphouët-Boigny.


«De sa voix, cette fois moins étreinte de sa gêne d’être sous les projecteurs, « votre fils Jean-Louis » a humblement refusé de faire de sa personne, de sa jeunesse et de nouveaux «jeunes gens », l’ultime rampe d’impossibilité de reprendre ce pouvoir que l’histoire vous a injustement arraché en ce 24 décembre d’il y a 20 ans. » a insisté le Diplomate Ayoman Ambohalé Paul.


 

Il soutient que la posture de Jean-Louis Billon le conforte dans la nécessité de cette adresse qu’il cosigne avec ses Ami(e)s du réseau citoyen PATAGE-Côte d’Ivoire (Priorité Alternance et Transition Active Générationnelle). 


«En effet, la manœuvre de votre adoubement orchestré de main de maître par votre Secrétaire Exécutif, toujours fort apprécié pour sa fidélité et la célérité de son cerveau de stratège ; dans le cadre d’une visite privée de l’avant-garde inflexible de la bureaucratie du PDCI-RDA et dans la peur des incertitudes d’une convention démocratiquement ouverte, l’«Appel de Daoukro de Jean-Louis Billon » constitue le plus beau cadeau politique que puisse vous faire « un fils ». Car, s’il avait voulu être impétueux, aussi déterminé qu’il était à vous proposer à vous et au PDCI-RDA sa candidature restée sans réponse ; « votre fils Jean-Louis », vous aurait offert votre énième émiettement de l’héritage du PDCI-RDA reçu à cette mémorable date du 07 décembre 1993. », se justifie le Diplomate.


Ayoman estime que la décision du 20 juin 2020 des dieux du PDCI-RDA réunis à l’Olympe de Daoukro et lu par le « plus jeune de leurs membres » proposant la candidature de Henri Konan Bédié à la convention de désignation du Candidat du PDCI-RDA, s’il est un acte politique qui mérite d’être salué par le Président du PDCI-RDA, c’est bien celui du ministre Jean-Louis Billon.


«Comme vous le savez, c’est grâce à son sens de la mesure, sa tempérance, sa qualité de manager des opportunités risquées et son profond respect de votre personne qu’il a opéré le reflux kénotique de sa candidature. De grâce, n’y voyez pas un triomphe de votre force d’expérience ou de votre ingéniosité politique ! C’est même parce que j’ose imaginer que vous n’êtes pas actuellement dans une autocélébration que mes amis et moi caressons le vœu (sans naïveté) de vous voir commuer cet honneur que vous font les militants du PDCI-RDA en « une passe décisive pour ce véritable nouvel avant-centre de votre parti » lors de la Convention en proposant à la Côte d’Ivoire, la candidature entrainante, joyeuse et fière du Ministre Jean-Louis Billon, » expliquent les membres du collectif citoyen PATAGE-Côte d'Ivoire.


Le collectif citoyen PATAGE-Côte d’Ivoire espère trouver en Bédié, les ressorts d’un achèvement de sa donation politique à la Nation Ivoirienne en transformant à la prochaine Convention du PDCI-RDA, son « don de soi » évoqué le samedi 20 juin 2020 à Daoukro par un « ba-ouli » !


Cliquez pour agrandir l'image  
 


 

L'Ambassadeur rappelle à Bédié que son choix unilatéral de réduire les espaces de la saine compétition politique en 2015 par l’Appel de Daoukro a contribué à renforcer « le mal » qu’il souhaite combattre aujourd’hui avec la même arme d’hier qu’il est et lui demande d’essayer une nouvelle arme !

«Laissez votre amour de la Côte d’Ivoire passer d’abord par la Côte d’Ivoire et non par l’amour de votre histoire politique. Il est temps que s’exprime la demande profonde d’alternance et de transition générationnelle des ivoiriens et des ivoiriennes sans risque d’être exclus de nos partis, d’être emprisonnés, voire empoisonnés comme le sous-tend une certaine rumeur nationale et persistante ! Il est temps que vous réunissiez dans votre « Olympe de Daoukro », toute l’opposition ivoirienne de toute tendance et de toute souffrance ; de Assoa Adou à Affi en passant par Simone Gbagbo, l’Ambassadeur Ouégnin et Mamadou Koulibaly, de Daniel Boni-Claverie à Bamba Moriféré en passant par Aka Ahizi et Henri Niava, de Anaky Kobénan à Soro Guillaume en passant par Mabri Touakeusse, etc. pour leur proposer (bien qu’il soit le meilleur politicien de sa génération, de son parti ou dans son militantisme) le Ministre Jean-Louis Billon du PDCI-RDA comme base de convergence sérieuse pour une alternance belle et réussite en Côte d’Ivoire. Vous avez l’occasion de régénérer la démocratie ivoirienne ! Vous n’êtes à ce jour sous aucune pression politique en dehors de la vôtre! Vous avez les astres du triomphe démocratique tous alignés pour la Côte d’Ivoire ! N’y voyez pas une opportunité pour vous mais une chance pour la Côte d’Ivoire ! Ne faites pas des égoïsmes politiques ivoiriens la principale causalité dela future politique de la Côte d’Ivoire ! Excellence, ne vous dérobez pas devant votre histoire et notre destin commun !»


Tels sont quelques conseils que le Collectif donne à l'ancien Président ivoirien choisi par son parti, le PDCI-RDA, pour briguer la magistrature suprême en octobre 2020.


Dans son adresse, le Collectif prie enfin le Seigneur Dieu pour Henri Konan Bédié, pour les membres de son parti, pour chacun des leaders politiques, pour l’opposition ivoirienne principalement le Président Laurent Gbagbo et tous les autres exilés ainsi que le Premier ministre Gbon Coulibaly hors du pays pour nécessité de soins, le Président Alassane Ouattara et les membres de leur parti.


«Que Dieu qui a inspiré le Président Ouattara de commencer à mettre en place les prémices d’une transition en Côte d’Ivoire. Lui qui nous donne d’entrevoir l’horizon d’un proche retour du Président Gbagbo et de mon jeune frère Blé Goudé et de son frère Guillaume Soro en Côte d’Ivoire afin de participer au sauvetage harmonieux, paisible de la démocratie en Côte d’Ivoire. Lui qui par la force de son bras sur l’histoire vous offre, Excellence Monsieur le Président, l’occasion historique de mener la Côte d’Ivoire de manière définitive sur les rives d’une paix définitive retrouvée. Nous le prions de vous accorder la lumière de la transfiguration intérieure pour donner à la Côte d’Ivoire votre « Fils Jean-Louis » pour qu’il témoigne aux yeux du monde l’amour de notre diversité politique, de religion, d’origine, de condition et d’aspiration, en gardant l’amour pour la Nation le lot de nos engagements politiques qu’importe de quel parti nous parlons, » a conclu, le Collectif.


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : 3ème mandat de Ouattara, pour Affi, cette candidature...
 
 
Côte d'Ivoire : 3ème mandat de Ouattara, pour Affi, cette candidature déshonore le chef de l'État
Politique
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam se positionne, l'alternative à Bedié au...
 
 
Côte d'Ivoire : Tidjane Thiam se positionne, l'alternative à Bedié au PDCI?
Ghana :  Recensement électoral, 66 ivoiriens arrêtés, le NDC assigne Akufo-Addo à l'ONU
Politique
Ghana : Recensement électoral, 66 ivoiriens arrêtés, le NDC assi...
Ghana il y a 7 heures
 
Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périlleux d'un troisième mandat en invoquant une curieuse force majeur »
Politique
Côte d'Ivoire : Pour l'UPCI, Ouattara a choisi un « chemin périll...
Côte d'Ivoire il y a 17 heures
 
Côte d'Ivoire : Le porte parole du RHDP Adjoumani salue la décision de Ouattara et renvoie au Conseil constitutionnel le débat de l'éligibilité
Politique
Côte d'Ivoire : Le porte parole du RHDP Adjoumani salue la décisi...
Côte d'Ivoire il y a 23 heures
 
 
 
 
  16 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Présidentielle d'Octobre prochain, des diplomates : «La Côte d'Ivoire n'a pas besoin d'un « don de soi » de Bédié mais d'un « B A-OULI » ! »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Rolandk
Un gbohin d'incultes activés par le rdr. Que dit la constitution ivoirienne, chers clowns manipulés? Tampiri1 La candidature de Bedié derange énormement le rdr. Nous le savons tous. chrrrrrr
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
sandrinekouame
Interessant.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Le PDCI va se mettre derrière un Monsieur qui n'a jamais gagné une élection, si tant est que 95 en était une, qui n'a même pas su gérer une petite grogne militaire qui s'est terminée en coup d'Etat tout calme, sans combat. Bon courage.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Rolandk
Tu es pourtant chaud chaud derrière un parrain de rebellion, un gangster coupeur de têtes. Tampiri
 
 il y a 1 mois
ELO225
M. K vous devez certainement être un ignorant, ca peut arriver à tout le monde. En Côte d'Ivoire celui qui n'a jamais gagné d'élections c'est bien Allassane Ouattara, la seule qu'il a soit disant gagné s'est faite dans la tricherie et dans le sang.
 
 il y a 1 mois
KPAKOUE
En 1985 et 1990, monsieur Bédié a été élu député, ce qui lui a permis d'être Président du Parlement. Parlant de mal élection, monsieur Bédié n'est pas celui là qui a fait l'expérience dans le pays. Au demeurant, quelqu'un qui n'a jamais gagné d'élection devrait constituer un bon adversaire pour son challengeur !
 
 il y a 1 mois
Zougloukata
Affaire de PDCI chauffe des testo deh. Dans ton village, est ce que ce sont les enfants qu'on envoie en guerre? On protège les enfants en se mettant devant. Ce que vous pouvez faire contre aux jeunes (invalider par exemple leur candidature pour des raisons farfelues) vous savez que vous ne pouvez pas faire ça à Bedie. Et c'est cela qui vous énerve. Bandecons noun noun!
 
 il y a 1 mois
Levrai
C'est comme si on demandais pardon à BEDIE de ne pas se présenter parce que alassane est mal portant et fatigué et ne peut donc pas se présenter. Puréééé Guikahué a bien réfléchi pour imposer BEDIE hein,grande strategie bravooooo! Bedié= 99% des baoulé donc on fait tout pour décourager BEDIE
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
Un "jeune" candidat au PDCI et les baoulé étaient dispersés,bravo à Guikahué!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Levrai
comme en 2010,au 2ème tour on aura besoin de bedié pour "ses" baoulé. 2010-2020 ça fera 10 ans que bedié a fait çaaa à GBAGBO et il va vous le rendre aussi pareil,regarder seulement.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Joperfal
SE. Paul Ayoman fait une réflexion lointaine qui à mon sens ne se prête pas au contexte actuel. Aujourd’hui avec ce pouvoir RDR qui tire sur toute velléité de candidature vous pensez que Billon n’allait pas être écarté par un juge inique à la solde de Ouattara ? En 2000 Le PDCI n’a pas pu présenter de candidat aux élections présidentielles à cause du fait que tous ses candidats ont été écarté de la course. Face au projet de candidature de Billon, le pouvoir actuel a déjà monté des dossiers sales à son encontre qui pourront l’écarter de la course et donc le PDCI sans candidat comme en 2000. Billon a été maladroitement demis de son poste de président du conseil régional et cela n’est pas aller quelque part. Pour être plus juste SE pouvait demander à ADO de remplacer Gon par Bakayoko….
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Antibiotik
"Des anciens diplomates de carrières, des administrateurs, des entrepreneurs, des citoyens ayant fait le choix de s’élever au-dessus des querelles claniques de leurs partis" Tchrrrr tous des affamés, manipulés.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SIMONDIDI
Quand tu es dominé, le maître raconte souvent n'importe quoi sut toi sans souci. Quel est le problème de ces diplomates qui ont besoin de baouli? Quel est l'âge de Senders candidat aux primaires démocrates aux USA? Et Trump, le président actuel des USA candidat à sa succession quel est son âge? Quel est aussi l'âge de Joe, candidat démocrate? Les noirs, esclaves, nous sommes encore sous le joug de nos maîtres qui sont toujours prêts à nous dicter ce que nous devons faire et comment nous devons vivre? Eh Dieu comment nous débarrasser de ce complexe d'infériorité?
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Je cite : "Des anciens diplomates de carrières, des administrateurs, des entrepreneurs,..." -Je n'aime pas trop cette façon de se donner de la valeur, de la contenance en mettant en avant des diplômes, des titres ou des postes occupés par le passé. Nous avons connu des titulaires de Phd et des anciens gouverneurs de banques centrales ou des anciens directeurs du FMI montrer leur limites intellectuelles et leurs incompétences notoires au pied du mur. -De mon point de vue, je trouve qu'il y a un vrai manque de profondeur intellectuel dans la problématique soulevée par notre "brillantissime" ancien ambassadeur et ses associés...
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
A VRAI DIRE
DORMEZ SEULEMENT. VOUS SEREZ SURPRIS. RDV le 31 Octobre 2020.
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zougloukata
Vieux ambassadeurs pendant que vous y êtes dites à Wattra de remplacer le PM candidat alité par son neveu Amadou Koné qu'il aime tant, et puis on va avancer!
 
 il y a 1 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Face à un cas de force majeure, Alassane Ouattara candidat à la présidentielle, bon choix?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Ecarté de son poste, Blé Guirao a-t-il bien fait de suivre Mabri Toik...
 
2282
Oui
51%  
 
2087
Non
46%  
 
123
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement