Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Processus électoral, la FIDHOP demande le report de la présidentielle d'une année
 

Côte d'Ivoire: Processus électoral, la FIDHOP demande le report de la présidentielle d'une année

 
 
 
 2879 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 07 juillet 2020 - 22:15

Boga Sako Gervais (d)


La Fondation Ivoirienne pour l'observation et la surveillance des Droits de l'Homme et de la vie Politique (FIDHOP) proche de l’opposition, dirigée par Dr Boga Sako Gervais estime que le processus d'enrôlement sur la liste électorale a échoué et demande le report de la présidentielle d’une année.


Ce mardi devant la presse à Cocody, Gaudet Saturnin, premier vice-président chargé de la vie et de la ligne de cette organisation de la société civile, a lu la déclaration du président, qui réside actuellement à Genève.


Dr Boga Sako Gervais, soutient que l’opération de grande envergure de l’enrôlement des potentiels électeurs sur la liste électorale, qui a été lancée du 10 au 24 Juin et prorogée jusqu’au 30 Juin, puis jusqu’au 5 Juillet 2020, « a plutôt révélé de graves dysfonctionnements et de sérieux problèmes, qui se résument en l’amateurisme ou au contrôle de l’institution de la CEI par le parti RHDP au pouvoir, et surtout les graves allégations d’inscription de non-Ivoiriens sur la liste électorale, tant en Côte d’Ivoire qu’en Europe et aux Etats-Unis ».


Pour lui, « des sites d’enrôlement ont été créés par complaisance et favoritisme » chez certains ministres et cadres du RHDP, « dans le but de frauder et pour faire la part belle au RHDP, en décourageant les opposants. »


 

« Sur au moins cinq millions de nouveaux votants potentiels à inscrire sur la liste électorale, force est de reconnaître que plusieurs centaines de milliers d’Ivoiriens, notamment dans les villages, manquent encore à l’appel ! Tandis que de milliers d’étrangers figurent sur la liste électorale ; tel que l’avait annoncé le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani. Tout ceci rend illégitime tout le processus électoral en cours et discrédite d’emblée la CEI actuelle,» a-t-il souligné.


Boga soutient qu’ « avant que le pire ne se reproduise au soir du 31 Octobre prochain, comme lors de l’élection de 2010, avec une contestation des résultats du scrutin présidentiel, la FIDHOP demande la dissolution de cette CEI » et souhaite qu'elle soit dirigée par une personnalité issue de la société civile, avec des membres de la société civile ayant voix délibérative et des représentants des formations politiques ou des candidats légaux, ayant le statut d’observateur.


«Aussi, au nom de la FIDHOP, il «préconise le report de l’élection présidentielle du 31 Octobre 2020 au dimanche 31 Octobre 2021 », en vue de permettre « à toutes les parties en présence de s’accorder préalablement sur la CEI, ses pouvoirs et sa composition, de s’entendre sur le Code électoral et surtout de faire un toilettage complet de la liste électorale afin d’en extraire tous les non-Ivoiriens.


 

Selon lui, le temps de préparation de la présidentielle sera mis à profit pour créer un climat de Réconciliation nationale et de Paix en Côte d’Ivoire, favorisé par le retour au pays du Président Laurent GBAGBO, du ministre Charles Blé Goudé, de Guillaume Soro, ainsi que de tous les Exilés et des Réfugiés ».


Cependant, il prévient qu’au cas « où le pouvoir d’Abidjan refusait d’entendre raison pour reporter l’élection présidentielle, » la FIDHOP«se donnera le droit de mettre toute la classe politique ivoirienne et surtout les candidats déclarés à cette élection à hauts risques face à leurs responsabilités ».


Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Echec des appels à marcher et, désormais, à la désobeissance civile, "l'opposition" peine à convaincre à un mois du premier tour?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la...
 
8642
Oui
67%  
 
3911
Non
31%  
 
251
Sans Avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement