Mali Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Mali : Espoir d'une sortie de crise, premières rencontres, Goodluck se prononce
 

Mali : Espoir d'une sortie de crise, premières rencontres, Goodluck se prononce

 
 
 
 5645 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 7 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 17 juillet 2020 - 15:25


Goodluck Jonathan et Ibrahim Boubacar Keita (ph)


La mission de la Communauté Economique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) dépêchée à Bamako au Mali pour tenter de trouver une issue à la crise politique qui secoue le pays a entamé ses premières rencontres avec les principaux acteurs sur le terrain. La mission est conduite par l’ancien Président nigérian Goodluck Jonathan.


Ce vendredi à Bamako, Goodluck et la mission de la CEDEAO ont poursuivi leurs consultations par une visite chez le Président malien, Ibrahim Boubacar Keita et une autre chez l'ancien Président du pays, Dioncounda Traoré.


Parlant des premiers contacts eus après son arrivée au Mali, l’ancien Président nigérian a déclaré avoir eu des consultations avec les principaux acteurs de la crise malienne à savoir le Mouvement du 5 juin (M5) le groupe de la majorité présidentielle et d'autres dirigeants.


 

Avec l’espoir de trouver un compromis pour la paix au Mali, l’envoyé de la CEDEAO a fait savoir que « J'espère que notre mission aboutira à une paix durable au Mali et renforcera la place de la démocratie dans notre sous-région ».


Après sa rencontre avec la délégation de la CEDEAO, le Chef du gouvernement malien, Dr Boubou Cissé, a révélé dans une publication avoir discuté sur les voies et moyens de sortie de crise et que la CEDEAO a réitéré son engagement d’accompagner les maliens, en terme de facilitation, en vue de la résolution de la crise socio-politique qui affecte le pays.


Pour sa part, le Premier ministre malien dit avoir mis l'accent sur les mesures récentes initiées par le Président Ibrahim Boubacar Keita, notamment ses offres politiques de dialogue, de rassemblement national, de renforcement de la paix sociale et de la cohésion sociale, en application des recommandations de la CEDEAO pour la résolution de la crise, dans le respect des textes du pays.


En attendant la poursuite des discussions, l’on peut avancer que la mission de paix de la CEDEAO au Mali a gagner un point car les dirigeants de l'opposition malienne qui exigeant la démission du Président Ibrahim Boubacar Keita ont annulé la manifestation prévue pour ce vendredi.


 

Conduite par l’ancien Président nigérian Goodluck Jonathan, la mission de la CEDEAO est composée entre autres de Kalla Ankoura, ministre des Affaires Étrangères du Niger, de Jean-Claude Kassi Brou, le président de la Commission de la CEDEAO et du Général Francis Awagbè Behanzin, le Commissaire en charge des Affaires politiques, de la paix et de la sécurité de la Commission de la CEDEAO. La délégation est arrivée à Bamako le 15 juillet 2020.


En tant qu'envoyé spécial, Goodluck Jonathan facilitera le dialogue avec les principales parties prenantes au Mali, notamment le président Ibrahim Boubacar Keita, les dirigeants de l'opposition, la société civile et les organisations religieuses en vue de résoudre la crise socio-politique dans le pays.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Mali : Espoir d'une sortie de crise, premières rencontres, Goodluck se prononce
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
A VRAI DIRE
les gars mettez cache nez.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Ils sont à l'air libre et je crois ils respectent la distance et ils ne sont pas entourés d'autres personnes.. Dans un tel cas, ils n'ont pas besoin de porter le masque de nez.
 
 il y a 7 mois
sandrinekouame
Optimisme.
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
C'est regrettable de voir dans cet état, un Mali qui est confronté depuis longtemps aux massacres des barbares extrémistes musulmans. Depuis que IBK a pris le pouvoir j'ai toujours dit qu'il ne fera pas le poids....
 
 il y a 7 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Saisie record de cocaine à Cocody, vous attendez-vous à ce que des noms de personnalités impliquées sortent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Assoa Adou annonce un retour de Laurent Gbgabo à la mi-mars, vous y c...
 
1375
Oui
29%  
 
3179
Non
67%  
 
216
Sans Avis
5%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement