Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Lancement de l'opération « Vacances Sécurisées » 5 à  trois  mois de l'élection présidentielle
 

Côte d'Ivoire : Lancement de l'opération « Vacances Sécurisées » 5 à trois mois de l'élection présidentielle

 
 
 
 4453 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 30 juillet 2020 - 09:41

Le General Vagondo mercredi au lancement à Adjamé 


Le lancement de l'opération « Vacances Sécurisées » 5 à trois mois de l’élection présidentielle s’est fait le mercredi 29 juillet 2020 dans la commune d’Adajmé, au stade de Williamsville, en présence du Ministre de la sécurité et de la Protection civile, le General de corps d’armée, Vagondo Diomandé.


Elle vise premièrement, à organiser les opérations conjointes de grande envergure pour lutter contre la grande criminalité sous toutes ses formes , deuxièmement, à lutter contre la Covid-19 et le respect des gestes barrières, troisièmement elle intervient au moment où les menaces terroristes prennent de l’ampleur dans la zone Ouest-africaine dont la Côte d’Ivoire.


 En fin, elle intervient à trois (3) mois de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, qui est une étape cruciale de la vie socio-politique de la Côte d’Ivoire (…) suscitant un engagement citoyen des populations mais surtout l’implication des forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du processus électoral.


« En fin, elle intervient à trois (3) mois de l’élection présidentielle le 31 octobre 2020, qui est une étape cruciale de la vie socio politique de la Côte d’Ivoire. Il s’agira pour les ivoiriens d’organiser les campagnes et manifestations à caractère politique pour soutenir leur candidat d’une part et d’autre part se rendre aux urnes à l’effet de choisir le Président de la République. Il s’agit également d’une période sensible qui suscite un engagement citoyen des populations mais surtout l’implication des forces de défense et de sécurité dans la sécurisation du processus électoral », a indiqué le Directeur général de la Police Nationale, Youssouf Kouyaté.


Le DG de la police a souligné que, l’opération « Vacances Sécurisées 5 » vise des objectifs ci-après :


 

« Protéger les personnes, les biens et les institutions de la république ; lutter contre le trafic illicite des stupéfiants et des drogues ; éradiquer les enfants en conflits avec la loi ; lutter contre le trafic des véhicules importés, volés et se retrouvant sur nos territoires ; lutter contre les incivilités ; lutter contre le trafic des enfants et des êtres humains, des violences basées sur le genre ; lutter contre le terrorisme ; assurer la protection de la frontière ; veiller au respect des mesures d’état d’urgence liées à la lutte contre la Covid-19. »



Revenant sur l’opération « Epervier 5 » conduit sur l’ensemble du territoire national du 12 septembre au 29 juillet 2020, il a relevé qu’elle a donné les résultats satisfaisants qui se déclinent comme suit :


« 2.150 fumoirs visités et détruits ; 5.000 personnes interpelées dans les fumoirs ; 252 déférés devant le parquet ; 43.825 personnes raflées ; saisies de plusieurs pistolets et plus de 700 armes blanches ; Saisies de plus de 2.459 kilogrammes ; 4.378 plantes de cannabis ; saisies de plus de 300 grammes d’héroïne ; saisies de 31 tonnes de médicaments de qualité inférieure falsifiés. »


 

Quant au Général corps d’armée, Vagondo Diomandé, Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, il a invité  les populations à collaborer davantage avec les Forces de défense et de Sécurité afin de contribuer au mieux à leur efficacité dans l’exercice de leur fonction. 


« Les Forces de défense et de sécurité et les populations doivent former un binôme, un binôme de sécurité qui fera en sorte que les informations soient disponibles en tout temps, tout lieu et en temps réel », a-t-il exhorté.


Ce sont environ 5.000 hommes qui ont été déployés, Gendarmerie et Police y compris, accompagnés des Forces Armées dans le cadre de l’opération « vacances sécurisées », informe-t-on.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : A ne pas lever les mots d'ordre et ne pas accepter le dialogue, l'opposition risque-t-elle de se marginaliser?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Les habitants de Dabou ont ils profité d'un contexte de tension pour...
 
2
Oui
0%  
 
566
Non
82%  
 
120
Sans Avis
17%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement