Guinée Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Guinée : Plainte auprès de la CEDEAO contre une « falsification » de la constitution
 

Guinée : Plainte auprès de la CEDEAO contre une « falsification » de la constitution

 
 
 
 3359 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 13 août 2020 - 09:42

Alpha Condé


Le Front national pour la défense de la Constitution a déposé une plainte à la commission de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest dirigée par l’ivoirien Jean Claude Kassi Brou pour dénoncer une « falsification » de la nouvelle Constitution.


Dans cette plainte signée par trois opposants dont Bah Oury et un syndicaliste , une alerte est faite à l’institution ouest-africaine sur un une « falsification » de la nouvelle Constitution.


Ils accusent notamment la Guinée de violation grave des droits humains, de changement anticonstitutionnel pour se maintenir au pouvoir et falsification de la Constitution qui a été adoptée par référendum le 22 mars dernier


« La Guinée a procédé à un changement référendaire le 22 mars en proposant un texte qui par la suite a été changé au profit d’un autre texte de la Cour constitutionnelle de la République de Guinée qui a considéré comme étant la Constitution du pays alors que ce texte n’a jamais fait l’objet d’une approbation quelconque par le peuple de Guinée » a indiqué Bah Oury 


 

La Constitution guinéenne, notons le , limite le nombre de mandats présidentiels à deux, mais l'adoption en début d'année d'une nouvelle loi fondamentale (qui maintient cette limitation), lors d'un référendum boycotté par l'opposition, permet à M. Condé de remettre les compteurs à zéro, selon ses partisans.


Alpha Condé a, à de nombreuses reprises, critiqué cette limitation, la qualifiant d'injuste.




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Boycott ou pas, la Présidentielle de 2020 est-elle déja pliée pour la victoire du RHDP dès le premier tour ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Annonce qu'il parlera "sous peu" la semaine dernière et silence, cert...
 
3199
Oui
73%  
 
1028
Non
24%  
 
129
Sans avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement