Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique : Les forces armées arrachent la ville de Koui aux mains des 3R
 

Centrafrique : Les forces armées arrachent la ville de Koui aux mains des 3R

 
 
 
 2997 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 19 août 2020 - 14:09

Sidiki Abass, leader des 3 R


Les forces armées centrafricaine appuyées de la MINUSCA et des forces françaises ont réussi à s’emparer de la ville de Koui dans le nord-ouest du pays,dernier fief du fief du groupe armé 3R.


Après d’intenses combats,les éléments des forces armées centrafricaines et de la MINUSCA ont arraché la localité de Koui, située dans la préfecture de l’Ouham-Péndé,aux mains des rebelles du mouvement 3R.


« Koui, le dernier important bastion de 3R dans la préfecture de l’Ouham-Péndé est sous contrôle des casques bleus et des forces armées centrafricaines », a indiqué une source militaire sous couvert de l’anonymat.


 

Cette prise intervient après celles des villes de Besson et Nyem.


Koui est le principal bastion de 3R dans la préfecture de l’Ouham-Péndé, où vivait le leader Sidiki Abass et qui y avait installé son Etat- major depuis 2015.


Depuis le mois de juin, la Minusca et l'armée centrafricaines sont engagées dans une opération contre le groupe 3R dans le nord-ouest du pays, signataire de l'accord de paix de février 2019.


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Centrafrique : Les forces armées arrachent la ville de Koui aux mains des 3R
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Manque de fiabilité à grande échelle des tests PCR, des chiffres du Covid-19 biaisés ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : La pollution de l'air vous parait elle plus dangereuse que le covid-1...
 
3342
Oui
76%  
 
958
Non
22%  
 
126
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement