Niger Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Niger : Humanitaires tués à Kouré, le ministère de l'intérieur annonce l'arrestation d'un suspect
 

Niger : Humanitaires tués à Kouré, le ministère de l'intérieur annonce l'arrestation d'un suspect

 
 
 
 3117 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 5 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 20 août 2020 - 14:31

Humanitaires tués


Le ministère de l’intérieur nigérien a annoncé mercredi l’arrestation d’un suspect dans l’enquête sur la mort des humanitaires français dans le sud est du pays .


Un suspect a été arrêté après l’assassinat de huit personnes dont six humanitaires Français par des hommes armés près de Niamey.


« Pour l'instant, un suspect est entre les mains du Service central de lutte contre le terrorisme (du Niger) et des investigations continuent.On est en train d'exploiter un certain nombre de matériel dont il dispose et qu'il a pu utiliser", a indiqué le ministre Alkache Alhada,


« Nous sommes actuellement sur des pistes sérieuses » at-il dit.


 

Interrogé sur la décision de Paris de placer en zone rouge l'ensemble du Niger à l'exception de la capitale Niamey, Alkache Alhada, a répondu :On ne peut pas dire que ça fait plaisir." "Les Nigériens ont trouvé cette mesure injuste. Il espère toutefois que la mesure soit vite levée.


Pour rappel, les jeunes humanitaires français, deux hommes et quatre femmes, ont été assassinés le 9 août avec leur chauffeur et leur guide nigériens, alors qu'ils visitaient la réserve de girafes de Kouré, à 60 km au sud-est de la capitale.





 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Niger : Humanitaires tués à Kouré, le ministère de l'intérieur annonce l'arrestation d'un suspect
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Khanel
HORREUR :'((
 
 il y a 5 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Covid-19, pas de couvre-feu décreté par le CNS, décision qui va dans le bon sens?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au ta...
 
5623
Oui
65%  
 
2882
Non
33%  
 
122
Sans
1%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement