Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Ministère de l'Enseignement supérieur, une décision gouvernementale  remise en cause, grosse colère des agents de l'administration centrale
 

Côte d'Ivoire : Ministère de l'Enseignement supérieur, une décision gouvernementale remise en cause, grosse colère des agents de l'administration centrale

 
 
 
 3067 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 07 septembre 2020 - 09:44

Le SG du SYAAC-MESRS Modeste Zoulou à gauche (Ph KOACI) 


Un décret pris par l’ancien Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Albert Mabri Toikeusse est remis en cause par son successeur Adama Diawara, de quoi soulever le courroux du Syndicat des Agents de l’Administration Centrale du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (SYAAC-MESRS).


Il s’agit de la décision N° 1095 MESRS /CAB du 19 MARS 2020 portant institution d’une prime d’incitation en faveur du personnel de l’Administration Centrale du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique.


Fatigués et excédés par la gestion financière qu’ils qualifient de calamiteuse qui a cours depuis plusieurs années au sein de l’Administration Centrale du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, les Agents ont décidé de crever l’abcès, en dénonçant avec véhémence, cette mafia qui règne dans ce Ministère qu’elle considère à tort comme sa vache à lait. 


« Nous ne pouvons plus accepter que notre Département Ministériel soit géré de manière approximative, eu égard aux graves dysfonctionnements récurrents constatés, qui dénotent d’un réel problème de gouvernance », a dénoncé le secrétaire général, Modeste Zoulou lors d’une rencontre ce week-end avec KOACI.


 

Pour ce dernier, en agissant ainsi, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique viole, de façon flagrante, le principe sacro-saint de la continuité de l’Administration.


Par conséquent, le SYAAC-MESRS exige l’application pure et simple de la décision Ministérielle signée en bonne et due forme en accord avec le Gouvernement.


« Nous appelons donc le Ministre à respecter scrupuleusement les acquis des Agents, qui ne sauraient accepter que leurs droits soient violés », a-t-il ajouté.


Les Agents de l’administration centrale lance l’opération « responsabilité » c’est-à-dire exigent du Ministre l’application pure et simple de la décision Ministérielle portant institution de la prime en faveur des Agents, au nom du principe sacro-saint de la continuité de l’administration ainsi que de la préservation des acquis sociaux.


Le syndicat lance un appel à son Excellence Monsieur le Premier Ministre Hamed Bakayoko afin qu’il se penche sur la situation des Agents en vue d’un dénouement heureux.


 

« Ce ne serait que justice pour des Agents longtemps spoliés, de manière indigne », a conclu M. Zoulou.


Donatien Kautcha, Abidjan 



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Ministère de l'Enseignement supérieur, une décision gouvernementale remise en cause, grosse colère des agents de l'administration centrale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement