Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Défié par des opposants, l'Etat étale sa puissance de répression contre l'insurrection programmée par le Mrc
 

Cameroun : Défié par des opposants, l'Etat étale sa puissance de répression contre l'insurrection programmée par le Mrc

 
 
 
 2659 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 20 septembre 2020 - 09:43

Le rond-point Poste centrale à Yaoundé (Ph)


Les principales métropoles camerounaises sont quadrillées par les forces de la police nationale. À Yaoundé, Douala, Bafoussam, Bamenda… la police a renforcé son dispositif sécuritaire dans les rues.

Dans la capitale camerounaise, le centre-ville, les grands carrefours, les quartiers et points sensibles sont quadrillés par les forces de l’ordre.

 « Nous avons déployé dans un premier temps quelques éléments uniquement pour dissuader nos compatriotes de commettre des actes de violence comme le leur conseille le Mrc et ses alliés », affirme sous anonymat un officier supérieur de police.

Selon nos informations, des unités d’élite de la police viendront en renfort de ce dispositif sécuritaire le cas échéant.


Répression  


La tension est perceptible dans le pays depuis plusieurs jours. 

La raison : Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) appelle à une insurrection populaire pour le départ du pouvoir du président Biya.


 

Ce mouvement insurrectionnel est prévu démarrer le 22 septembre 2020.

Le parti de Maurice Kamto s’oppose à l’organisation des élections régionales du 6 décembre 2020. 

Il exige avant la tenue de tout scrutin, la révision consensuelle du Code électoral et la résolution de la crise anglophone.

Les autorités ont multiplié les interdictions de manifestations publiques. 

Yaoundé indique clairement qu’aucun écart ne sera toléré.  

Le gouvernement camerounais a brandi les menaces de poursuites judiciaires contre tous les contrevenants.

Les séances d’éducation des populations sur les effets des manifestations non autorisées ont été diffusées sur les ondes de la radiotélévision à capitaux publics.


Déterminé à faire partir Biya du pouvoir, Maurice Kamto le président national du Mrc a multiplié les contacts avec quelques opposants.


Des partis politiques non représentés au parlement et dans les conseils municipaux ont signé un communiqué conjoint pour maintenir les manifestations anti-Biya à partir du 22 septembre sur l’ensemble du pays.  

Des activistes de la société civile ont également joint leurs voix pour le mouvement insurrectionnel. 

 

Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun. 

-Joindre la rédaction camerounaise de Koaci au 237 691154277-ou cameroun@koaci.com-



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, l'opération de retrait des cartes...
 
 
Côte d'Ivoire : Présidentielle 2020, l'opération de retrait des cartes d'électeur prorogée au dimanche 25 octobre
Politique
 
Ghana : Présidentielle 2020, la CE valide 12 candidatures et rejette...
 
 
Ghana :  Présidentielle 2020, la CE valide 12 candidatures et rejette 5, soucis pour des recalés
Burkina Faso : L'ONU exhorte à des élections inclusives, transparentes et apaisées
Politique
Burkina Faso : L'ONU exhorte à des élections inclusives, transpar...
Burkina Faso il y a 3 heures
 
Guinée : Présidentielle, le RPG au pouvoir condamne la déclaration « précipitée » de Cellou Dalein Diallo
Politique
Guinée : Présidentielle, le RPG au pouvoir condamne la déclaratio...
Guinée il y a 3 heures
 
Côte d'Ivoire : Après les heurts de Bongouanou qui ont fait trois morts, le General Apalo promet : « Certaines personnes seront arrêtées »
Politique
Côte d'Ivoire : Après les heurts de Bongouanou qui ont fait trois...
Côte d'Ivoire il y a 4 heures
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Cameroun : Défié par des opposants, l'Etat étale sa puissance de répression contre l'insurrection programmée par le Mrc
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
Ah le vieux roitelet Biya.... Il ne lésine sur aucun moyen pour protéger son pouvoir déchéant après 40 ans... Incroyable...
 
 il y a 4 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Khanel
Bravo!
 
 il y a 4 semaines
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement