Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Libération de pro-Soro, l'ONU espère que d'autres mesures d'apaisement seront prises
 

Côte d'Ivoire : Libération de pro-Soro, l'ONU espère que d'autres mesures d'apaisement seront prises

 
 
 
 5153 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 28 septembre 2020 - 10:19

Ibn Chambas lundi dernier au sortir de son entretien avec Alassane Ouattara au Palais présidentiel du Plateau à Abidjan


Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Mohamed Ibn Chambas, a terminé dimanche sa mission pré-électorale, entamée le lundi 21 septembre à Abidjan, comme indique le Bureau de la Communication Stratégique et de l’Information Publique, dans un communiqué.


On informe que l’objectif de cette mission était de renouveler le soutien des Nations Unies pour l’organisation d’une élection présidentielle pacifique, inclusive, transparente et crédible en Côte d’Ivoire le 31 octobre prochain, et d’encourager les parties prenantes à œuvrer ensemble en faveur de la paix et de la stabilité.


Au cours de sa mission, le Représentant Spécial pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel a été reçu en audience par le Président de la République de la Côte d’Ivoire, S.E.M Alassane Ouattara. Il s’est entretenu avec le Monsieur le Premier Ministre ainsi qu’avec les Ministres en charge de l’Administration, et celui en charge de la Sécurité et de la Protection Civile.


 

Le Représentant Spécial a également eu des séances de travail avec le Conseil Constitutionnel, la Commission Électorale Indépendante (CEI), le Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH), les candidats à l’élection présidentielle, les partis politiques, ainsi que Monsieur le Président de l’ex-Commission Dialogue, Vérité et Réconciliation et des organisations de la société civile. Il a aussi rencontré, le groupe informel des partenaires au développement, ainsi que l’équipe pays des Nations Unies.


Tout en félicitant les Ivoiriens pour leurs efforts pour la paix, le Représentant spécial a réitéré son appel à tous les acteurs politiques pour qu’ils poursuivent leur engagement pour l’organisation d’une élection pacifique et inclusive, dans le respect des droits de l’homme.


A cet égard, il note la libération provisoire de quinze (15) détenus le 23 septembre, un geste qualifié "bienvenu" chez celui qui espère "que d’autres mesures d’apaisement seront prises alors que le processus électoral se poursuit.", soutient le texte.


S'indignant d'avoir constaté l'articulation de bandes de casseurs par endroits en marge des appels à manifester de l'opposition qui certes, furent très, à la surprise de certains observateurs, peu suivis, le Représentant Spécial a appelé tous les acteurs politiques ivoiriens à rejeter l’usage des discours de haine, la violence et toute forme de sectarisme, et à s’engager pour un processus électoral apaisé et un scrutin présidentiel pacifique.


Dans un contexte marqué par la pandémie de la COVID-19, même si moindre pour ne pas dire anecdotique en Côte d'Ivoire où elle n'a pas trouvé terreau fertile, Mohamed Ibn Chambas, alors qu'un appel à la désobéissance civile n'a pas retenu l'attention d'une population ivoirienne qui apparait clairement être passée à autre chose depuis le drame de la crise-post electorale, insiste sur l’importance d’agir en synergie et en concertation pour surmonter les différends, préserver l’unité et la paix, indispensables à la prospérité de la Côte d’Ivoire, comme rapporté.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Libération de pro-Soro, l'ONU espère que d'autres mesures d'apaisement seront prises
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Ah, si l'ONU a constaté la réalité du terrain avec les casseurs qu'Amnesty international, via ses représentants ivoiriens, a osé elle faire passer pour des manifestants, qui ont été articulés pour tenter un coup qui n'a pas marché, c'est déjà bon. Si l'ONU a aussi constaté l'échec de l'appel à la désobéissance civile, c'est bon aussi. Ca donne la tendance au Pays, beaucoup de bavardage mais une élection qui concerne hélas que les intérêts de ceux qui mangent ensemble depuis des années. Ce "système" ivoirien dans lequel, pouvoir, opposition, sont tous.
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKABLA
Le PR DRAMANE fait semblant de jouer "au dur"...il sait qu'il est acculé par L'ONU et l'UE....
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
k
Moi je pense plutôt qu'il est soutenu car missionné par ces mêmes ONU et UE, le reste c'est de la com' pour pas paraitre partisan. Ne soyez pas naïf, c'est le "système" et ses manipulations.
 
 il y a 2 mois
Lom
"L’objectif de cette mission était de renouveler le soutien des Nations Unies pour l’organisation d’une élection présidentielle pacifique, inclusive, transparente et crédible en Côte d’Ivoire le 31 octobre prochain, et d’encourager les parties prenantes à œuvrer ensemble en faveur de la paix et de la stabilité." En clair pour l'heure elle n'est pas pacifique, inclusive et crédible...C'est cela le non-dit Par ailleurs la désobéissance civile qui n'est pas encore dans sa phase active n'arrange pas le pouvoir mais aussi le pays. Au lieu de la tourner en dérision, il faut faire en sorte qu'elle ne soit pas effective en désamorçant la situation. Déjà le secteur privé est très touché, tout est bloqué, rien ne marche même l'école tourne au ralenti...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
L'opposition en CIV est juste un épouvantail de fortune qui se fait peur à lui-même ainsi qu'à leurs piètres thuriféraires. Sinon, on les a vus ce weekend. C'était un fiasco TOTAL... Des observateurs avertis avaient déjà souligné ce fiasco sur ce site dès les premières heures du samedi. Les Ivoiriens ont mûri et ne sont plus dans les logiques de 1990... Les Ivoiriens avancent et constatent qu'ils sont les plus riches de l'Afrique de l'Ouest par tête comme nous le rappelons depuis des semaines...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Création d'une crise dans la filière cacao pour réduire la possibilité d'une chute des cours en raison des effets de la crise du corona ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives à venir, le RHDP doit-il revoir sa stratégie de terrain...
 
2081
Oui
61%  
 
1212
Non
35%  
 
129
Sans Avis
4%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement