Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Violences électorales, estimant avoir payé le lourd prix, des jeunes se félicitent de la rencontre Bédié et Ouattara
 

Côte d'Ivoire : Violences électorales, estimant avoir payé le lourd prix, des jeunes se félicitent de la rencontre Bédié et Ouattara

 
 
 
 5791 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 13 novembre 2020 - 12:17

des jeunes de l'AJEP à Abidjan (Ph KOACI)


L'élection présidentielle du 31 octobre 2020 a été accompagnée par un spectre de violence à Abidjan et dans certaines villes du Pays.


L'opposition ivoirienne, qui avait décidé de boycotter de scrutin a appelé ses militants à une désobéissance civile.


Malheureusement, la Côte d'Ivoire, avant et après le scrutin électoral va enregistrer des violences qui ont entraîné au moins 85 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels énormes.


Une fois, encore, au Pays, c'est des jeunes qui, répondant à l'appel de leurs leaders politiques qui ont payé le prix fort de ces violences observées ça et là.


 

Au lendemain de la confirmation de sa réélection par le Conseil constitutionnel, Alassane Ouattara, qui avait émis le souhait de dialoguer avec l'opposition ivoirienne dans le but d'apaiser le climat social et renouer la confiance avec ses opposants, a rencontré Henri Konan Bédié, président du PDCI et chef de l'opposition le mercredi dernier au golf hôtel, dans la commune huppée de Cocody.


Cette rencontre, saluée par plusieurs acteurs politiques, a été très bien appréciée par l’Alliance de la Jeunesse pour la Paix (AJEP).


Au cours d’une réunion de son bureau exécutif national, tenue dans l'après-midi d'hier jeudi 12 novembre 2020, le président de l'AJEP, Edwin Anoma, après s'être vigoureusement élevé contre les violences qui ont marqué les lendemains de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, a également dénoncé l'irresponsabilité des leaders politiques qui, par leurs messages ont entraîné des jeunes de plusieurs régions de la Côte d’Ivoire dans une spirale de violence.


Le président de l'AJEP a invité les jeunes à s'éloigner des chants de cygne des hommes politiques.


« Nous regrettons ces cas de violence et de barbarie qui ne sont pas digne d’un pays comme la Côte d’Ivoire », a regretté Edwin Anoma, avant d’appeler les partis politiques de l’opposition et le RHDP à plus de responsabilités et de maturité dans leur discours.


 

Aussi, le président de l'AJEP a, dans la foulée salué l’ouverture du dialogue entre le Président Alassane Ouattara et le président du PDCI, Henri Konan Bédié, matérialisée par une rencontre dans la soirée du mercredi 11 novembre 2020. 


« Cette rencontre entre les deux leaders contribuera à briser le mur de méfiance et à faire baisser les tensions », a-t-il martelé pour terminer tout en invitant les jeunes de Côte d’Ivoire à s’éloigner des aventures politiques et à plus se concentrer sur leur avenir.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Violences électorales, estimant avoir payé le lourd prix, des jeunes se félicitent de la rencontre Bédié et Ouattara
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement