Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Diabo, affaire déficit de tables-bancs, l'autorité éducative martèle : « il n'en est rien »
 

Côte d'Ivoire : Diabo, affaire déficit de tables-bancs, l'autorité éducative martèle : « il n'en est rien »

 
 
 
 3912 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 26 novembre 2020 - 21:21

Les élèves en plein cours sur les nouveaux tables-bancs à Diabo ce jeudi (ph KOACI) 



Contrairement aux informations diffusées sur les réseaux à propos du déficit en tables-bancs au Lycée municipal Khissy Beyniouah Fulbert de Diabo, également relayées par un média en ligne, la Directrice Régionale de l'Éducation Nationale de l'Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Coffie Angèle, en charge de cette localité que KOACI a rencontré, a tenu à faire une clarification.


« Il n'en est rien. La programmation de distribution des tables-bancs avait été faite. L'entrepreneur a commencé la livraison dans les établissements primaires depuis le 18 novembre 2020. C'est au total, 500 tables-bancs pour le primaire et 500 autres pour les établissements secondaires que le Lycée de Diabo devrait recevoir au cours de la deuxième tranche. Donc dans l'urgence, nous avons livré 50 tables-bancs. Alors à l'heure où je vous parle, tout est rentré en ordre. Toutes les salles du Lycée municipal de Diabo sont dotées en tables-bancs. À Diabo plus de souci.» a fait savoir Coffie Angèle, DREN-FP Bouaké 2.


 

Le Ministère de l'Éducation Nationale de l'Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle (MENET-FP) a ainsi remis au Lycée Municipal Khissy Beyniouah Fulbert de Diabo 50 table-bancs, ce jeudi 26 novembre. Cette dotation de 50 tables-bancs a été réceptionnée par le proviseur dudit établissement, Dahoué Namory. Interrogé, le proviseur du Lycée Municipal Khissy Beyniouah Fulbert de Diabo rencontré ce jeudi au sein de son établissement, a manifesté sa joie et a traduit sa reconnaissance et sa gratitude à la ministre Kandia Camara et la DRENET-FP pour l'effort consenti pour une meilleure image de l'école ivoirienne.


« Je suis très heureux. Je voudrais remercier madame la ministre Kandia Camara pour tout ce qu'elle fait pour l'avancement de l'école ivoirienne (...) J'ai été fortement surpris quand j'ai vu cette information sur les réseaux sociaux », a indiqué le proviseur avant de lancer un appel pressant à l'endroit des cadres et bonnes volontés pour la construction de la clôture du Lycée. « Je lance un appel pressant à l'endroit des cadres et de bonnes volontés de Diabo. Notre L ycée n'a pas de clôture. Alors, nous invitons toutes les personnes qui peuvent nous venir en aide pour la construction de la clôture. Le Lycée est devenu un endroit pour les drogués...» a déploré Dahoué Namory.


Le responsable de l'établissement secondaire public a au terme de notre entretien, adressé ses remerciements à la présidente de l'association Diabo Ville Émergente, Rébecca Yao qui, en collaboration avec le MENET-FP, pour la construction de l'air de jeu du Lycée qui empêche les élèves de courir plus de risque en traversant la route pour aller au sport.


T.K.Emile, Bouaké

tkemile@koaci.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Diabo, affaire déficit de tables-bancs, l'autorité éducative martèle : « il n'en est rien »
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Doit on restreindre les libertés individuelles pour une maladie au taux de létalité de 0,55% ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Pour ou contre la vaccination COVID-19 ?
 
2084
Pour
38%  
 
3240
Contre
60%  
 
102
Sans avis
2%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement