Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana :  Séance inaugurale de la 8e législature confuse, vote du président perturbé, irruption des soldats
 

Ghana : Séance inaugurale de la 8e législature confuse, vote du président perturbé, irruption des soldats

 
 
 
 5562 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 07 janvier 2021 - 10:05


Irruption des soldats au parlement (ph)


La séance inaugurale de la 8e législature à Accra au Ghana se déroule ce jeudi dans un contexte confus, de bagarres, de disparitions d’urnes de vote et d’irruption de militaires dans l’hémicycle visiblement pour faire régner l’ordre.


A l’arrivée dans l’hémicycle, des députés du parti Congrès National Démocratique (NDC) vêtus de blanc ont occupé la place réservée pour la majoritaire et ont insisté sur le fait qu'ils ont remporté la majorité des sièges parlementaires aux urnes.


Le processus de vote devant aboutir à l’élection du nouveau président du parlement est entré dans une impasse entre les députés élus. La partie s’en est suivie avec des rixes violentes après que les dirigeants du NDC au parlement aient accusé leurs collègues du Nouveau Parti Patriotique (NPP) d'avoir violé la règle du scrutin secret de l'élection en se montrant leur bulletin de vote.


Irruption des soldats


 

Au milieu de la confusion qui régnait entre les deux groupes parlementaires qui se revendiquent chacun la majorité, des agents de sécurité ont fait irruption dans l’enceinte de l’hémicycle.

Des militaires et des policiers lourdement armés ont tenté de rétablir le calme après que certains députés de l'opposition NDC ont perturbé pour la quatrième fois le vote pour l’élection du nouveau président du parlement.


Suite à cette irruption peu ordinaire des hommes en uniformes, des députes du NDC ont scandé une partie de l'hymne national en disant « aidez-nous à résister au règne des oppresseurs de toute notre volonté et pouvoir pour toujours ». Les soldats qui ont sans doute pris connaissance du nœud du problème ont refait une marche arrière une dizaine de minute après leur arrivée.


Origine de la situation confuse


La situation confusion au parlement a vu le jour suite à l'injonction d’un tribunal à Cape Coast adressée à James Gyekye Quayson, le député élu d'Assin North appartenant au parti NDC. Selon l’ordonnance, le député d'Assin North ne devra pas se présenter comme député du NDC élu de sa circonscription pour cause supposée de détenir la double nationalité.


 

Rappelons que lors de la proclamation des résultats des législatives 2020, la Commission Electorale a attribué 137 sièges pour le NDC, 137 pour le NPP et un dernier a un élu indépendant, soit au total 275 sièges.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –




 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Gbagbo dans la Mê, le PPA-CI joue-t-il la victimisation pour sa communication ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Laurent Gbagbo qui se fait enrôler sur la liste électorale, provocati...
 
2258
Oui
39%  
 
3373
Non
58%  
 
143
Sans avis
2%  
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Ghana : Séance inaugurale de la 8e législature confuse, vote du président perturbé, irruption des soldats
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter