Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Affaire d'un footballeur tabassé avec sa femme par un Capitaine, une enquête ouverte par la Gendarmerie
 

Côte d'Ivoire : Affaire d'un footballeur tabassé avec sa femme par un Capitaine, une enquête ouverte par la Gendarmerie

 
 
 
 13452 Vues
 
  3 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 25 janvier 2021 - 08:10

Marcel Metoua, footballeur international qui aurait été battu par un Capitaine de Gendarmerie (Ph KOACI)


Le moins, qu'on puisse dire, l'affaire du footballeur international Marcel Metoua tabassé avec sa compagne par un capitaine de la gendarmerie a été prise au sérieux.


Dans un précédent article, nous rapportions que cette histoire défrayait depuis quelques jours la chronique sur les réseaux sociaux. 


Marcel Metoua, qui a posté les faits sur Internet, avait porté des accusations contre un capitaine de gendarmerie propriétaire de l'immeuble dans lequel le footballeur et sa compagne louent un appartement.


Le footballeur a révélé que lui et sa compagne auraient été violentés à leur domicile par le capitaine Affechy Judicaël Rodrigue de la gendarmerie et ses éléments le jeudi dernier à Abidjan avant d'être vidés sans préavis de leur appartement par ce dernier, propriétaire de l'immeuble.


 

"Je suis un citoyen ivoirien. Je suis un père de famille. Je ne dois rien à mon bailleur pour qu'il envoie des agents de l'armée de notre pays pour venir m'humilier de la sorte devant ma famille et les riverains du quartier que j'habite. J'ai été dans plusieurs pays où j'ai participé de grandes compétitions de haut niveau. On ne m'a jamais traité de la sorte. Pourquoi chez moi, on me traite comme si j'étais un vulgaire étranger ? Je ne suis pas un voyou... J'ai mal et je voudrais en appeler aux autorités compétentes de notre pays pour que justice soit faite", nous a t-il confié au lendemain de sa déconvenue avec le capitaine de gendarmerie.


KOACI apprend de sources sécuritaires que cette affaire a été prise au sérieux au niveau du commandement de la Gendarmerie nationale.


En effet, face aux accusations du footballeur, via un communiqué dont copie nous ait parvenu, la Gendarmerie Nationale informe qu'elle a immédiatement ouvert une enquête.


À cet effet, toute personne pouvant aider à la manifestation de la vérité est priée de bien vouloir prendre contact avec la Section de recherches, précise ce communiqué.


Par ailleurs, nous apprenons également que le procureur militaire, le contre-amiral Ange Kessi se tient à la disposition du couple Marcel Metoua ce jour lundi à 15 h au tribunal militaire d'Abidjan, en vue de recevoir leur plainte et prendre les dispositions nécessaires pour que justice soit faite.


 

Pour rappel Marcel Metoua, le footballeur ivoirien et sa compagne auraient été battus par les hommes en tenue mandatés par son bailleur, capitaine de la Gendarmerie Nationale.


À suivre.


Jean Chrésus 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  3 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Affaire d'un footballeur tabassé avec sa femme par un Capitaine, une enquête ouverte par la Gendarmerie
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
voila ange kessi t'attend c'est mieux de faire les choses proprement que les réseaux sociaux je te souhaite d'etre dans ton droit y'a juste une phrase dans ta sortie qui est pas justifiée je cite """Pourquoi chez moi, on me traite comme si j'étais un vulgaire étranger ? Monsieur même les étrangers ont des droits dans un pays, tu as qu'a regardé tous les gbagbos etccccc donc ce genre de phrase te grandit pas en tout cas tres curieux raisonnement.
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
Cher ami tout le mal que je te souhaite c'est que justice te soit rendue et que l'arbitraire cesse une bonne fois pour toute dans ce pays. Et pour info, même les étrangers ont droit à la justice dans ce pays. Vous dites bien n'avoir pas été victime d'injustice à l'étranger donc souhaitez la réciprocité ici aussi. D'ailleurs, voilà que notre Ange national fait preuve de promptitude pour d'en occuper...alors que Affi et Mabri se promenent impunément dans ce pays sans qu'il réagisse. Quelle justice sélective!!!
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
C'est bien. Un grand pas dans la très bonne direction. Faut aussi dire merci à KOACI et à tous les observateurs qui ibt commenté ici et là. Si ce capo existe, ce serait le pire exemple d'abus et on doit en faire un exemple. Nul, je crois, ne doit être au-dessus de la loi... On observe...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement