Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Décrispation politique, les femmes du GPS de Guillaume Soro remises en liberté
 

Côte d'Ivoire : Décrispation politique, les femmes du GPS de Guillaume Soro remises en liberté

 
 
 
 9844 Vues
 
  7 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 27 janvier 2021 - 13:00


Les femmes membres du Groupement et Peuples Solidaires (GPS) mouvement proche de Guillaume Soro ont été remises en liberté ce mercredi 27 janvier 2021.


Anne-Marie Bonifon, Namizata Koné dite Amy Diaga et Kouigninon Irène Pan épouse Todé, Henriette Sonnebo Guéï ont été arrêtées le 13 août 2020 dans la commune de Cocody, lors d’une manifestation contre la candidature du chef de l’Etat sortant, Alassane Ouattara.


Après cinq (05) mois de détention à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) , elles ont été présentées ce jour devant un juge d’instruction au palais de justice du Plateau , elles ont été libérées sans conditions , apprend-on.


A deux mois des législatives, c’est un acte de décrispation  politique que vient de poser le pouvoir en place.



Donatien Kautcha, Abidjan


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  7 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Décrispation politique, les femmes du GPS de Guillaume Soro remises en liberté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
jordanchoco2020
@frere Kautcha bonne année.Sinon la question c'est pas de se dire l'etat est décrispé mais plutôt c'est quoi qui crispe l'etat si on pose les questions de la sorte vous allez voir ca simplifie tout hein Anselmo bruit ,Anselmo bruit c'est mon lol.......
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Ubiquismus
Avec Dramane94, les prisons Ivoiriennes sont remplies de personnes coupables de délits d'opinion. Les autres infractions à la loi pénale ne sont pas poursuivies surtout, si les suspectés sont de son camp. On ne sait tjrs pas qui a commis des crimes horribles à Duékoué en 2010. Même en 2020, on ne sait tjrs pas si ceux qui ont coupé les têtes pour jouer au ballon sont écroués (les auteurs se sont pourtant filmés eux-mêmes). La justice Ivoirienne sous le Tyran de Saindou, ne réagit que lorsqu'il s'agit de chercher des poux dans les cheveux des opposants...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zezeto
S'il faut remplir les prisons de manière légitime, alors qu'ilen soitainsi. C'est tellement le bordel dans ce pays et Il faut de la rigueur. D'ailleurs il faut en construire encore plus pour y mettre tous les auteurs d'actes répréhensibles. Chacun croit qu'il peut fauter et après venir se victimiser. Y a trop de désordre dans ce pays
 
 il y a 3 mois
BenMar87
Et les hommes?
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Aussi longtemps que y'a pas de cas gravissimes de déstabilisation des institutions, insurrections, appel aux meurtres et chaos et coup d'état, c'est acceptable... Mais quand le président devenu croqueur de cola vient dans son boubou non-immaculé nous dire que nul n'est au-dessus de la loi et laisse les affi, mabri et guikahue dehors, on s'interroge... À la fin, que vaut la parole d'un président qui la renie lui-même ? On observe...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
@biscuit tu vois des prisonniers politique parce que au temps de ton boucher de MAMA on mettait pas les gens en prison c'etait gérer a 3h du matin au tribunal de la foret du banco sans déranger personne porte du tribunal fermé la sentence etait direct sans appel meme robert guei et sa femme ont pas eu droit a l'appel hein alors tu peux faire ton comique on connaît tous les faits au moins ne soit pas un pleutre et assume toi assumez vous soyez pas des pisseusses comme quand on a djo ton koudou et wattao lui a mis une couche pour le temps d'arriver au golf hotel lol
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Ah j'oubliais, que le président devenu mangeur de cola en boubou nous dise ce qu'on doit dire aux parents des 87 personnes tuées à cause des animaux sauvages affi, mabri et guikahue qui eux ont fui ou fuyaient et mettaient leurs ouailles de famille à l'abri ? Allons-nous respecter les vies ou pas ? Y'a-t-il des lois dans la république du nouveau président croqueur de cola ? Je ne suis qu'un simple observateur comme des millions d'Ivoiriens...
 
 il y a 3 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement