Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Faute d'être dangereuse, la Covid-19 fait quand même 1868 licenciés
 

Côte d'Ivoire : Faute d'être dangereuse, la Covid-19 fait quand même 1868 licenciés

 
 
 
 3975 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 3 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 février 2021 - 11:06

Pascal Kouakou Abinan ce jeudi à Abidjan (ph KOACI)


Pascal Kouakou Abinan, ministre de l'emploi et de la protection sociale a rendu public aujourd'hui le bilan de l'année écoulée de son département et donné les perspectives de 2021, au cours du lancement officiel des « Rendez-vous du MEPS », une plateforme initiée par Direction de la documentation et des archives. Ce rendez-vous trimestriel donnera l'occasion à chaque Directeur général et Directeur central à tour de rôle d'échanger sur les grandes questions par rapport avec le travail, l'emploi et la protection sociale en Côte d'Ivoire.


Au titre du bilan 2020, le ministre a annoncé que 1900 contrôles des lieux de travail ont été effectués à fin décembre, 137 conflits collectifs de travail, 14291 conflits individuels de travail ont été gérés. 395 contrôles et consultations en santé et sécurité ont été effectués, 104 consultations de santé et sécurité du travail ont été réalisées au titre de l'amélioration des conditions de vie et de travail.


Selon Pascal Kouakou Abinan, pour les activités de lutte contre le travail des enfants, 73 enfants ont été identifiés dans les secteurs du BTP. En matière de lutte contre la pandémie de la COVID-19, même si la maladie demeure anecdotique et peu dangereuse en Côte d'Ivoire, il y a eu la sensibilisation des employeurs et des travailleurs au respect des mesures barrières, le traitement de la situation des travailleurs impactés par la crise sanitaire, la consolidation du dialogue social.


«Dans le cadre de la lutte contre le chômage, 18979 travailleurs ont bénéficié du fonds spécial de solidarité COVID-19 initié par Gouvernement et 1868 travailleurs ont été licenciés», a précisé le ministre.


 

Concernant la Direction générale de l'Emploi, 3 grandes actions prioritaires ont été menées en 2020. Le ministre a déclaré qu'il y a eu l'élaboration du Document de stratégie nationale intégrée de transition de l'économie informelle vers l'économie formelle et son plan d'action opérationnel de 2020-2021, la réalisation de trois projets collectifs d'activités génératrices de revenus avec un impact de 500 emplois et l'insertion de 3000 jeunes dans les THIMO dans le cadre du C2D emploi et la réalisation d'une étude sur la promotion des emplois dans les domaines du numérique.


« Il faut noter que ses efforts ont permis de créer 111.041 emplois formels », a mentionné, Pascal Kouakou Abinan.

Dans le cadre de la crise sanitaire à COVID-19, des actions de solidarité ont été apportées aux personnes âgées. 763 personnes ont bénéficié de vivres et de non-vivres dans le Grand Abidjan et 8 107 ont bénéficié de 25 milles chacun sur trois mois.


Les personnes ayant besoin de protection spéciale dans le cadre de s secours sociaux ont été prises en compte ainsi que 200 personnes en situation de handicap ont été recrutées.


Pour le renforcement du dispositif législatif et règlementaire en matière de travail, 4 décrets ont été adoptés et 8 arrêtés ont été signés dans le but de promouvoir le dialogue social, renforcer la sécurité et santé au travail, lutter contre le travail des enfants et améliorer les conditions de vie et de travail.


Concernant les perspectives, la Direction générale du travail a prévu poursuivre la tenue des statistiques relatifs à l'impact de la COVID-19 sur le monde du travail et le traitement des dossiers des travailleurs devant bénéficier de l'appui de l'état, faire adopter le document de Politique nationale du travail et le mettre en œuvre, faire adopter le nouveau Programme pays de travail décent 2021-2025, élaborer la stratégie d'intervention des inspecteurs du travail dans le secteur agricole, dans le cadre de la lutte contre le travail des enfants, mettre en œuvre le Programme national de sécurité et de santé au travail, soutenir la décentralisation des prestations de sécurité et de santé au travail dans six régions, adopter un décret portant création d'un Institut de sécurité et de la Santé du travail.


 

Cette année, la Direction générale de l'Emploi vise à procéder à la formulation du troisième cycle de ma politique nationale de l'emploi (PNE) 2021-2025, à la mise n’œuvre de la Stratégie nationale intégrée de transition vers l'Economie formelle (SNIT_EF) et son plan d'actions opérationnel avec le lancement d'une phase pilote à la poursuite du financement d'activités génératrices de revenus au profit des personnes vulnérables pour contribuer à leur automatisation, a la réalisation de l'enquête nationale emploie et la prise en compte de deux projets collectifs structurants au profit de 600 bénéficiaires dans le cadre du PS-GOUV.


Quant à la Direction générale de la protection sociale, il est prévu la poursuite de la généralisation de la Couverture maladie universelle, le déploiement du régime social des travailleurs indépendants, la mise en place effective du régime de retraite complémentaire par capitalisation au profit des fonctionnaires et agents de l'Etat, la finalisation et la mise en œuvre d'un programme de prise en charge médicale et financière en faveur des personnes âgées, la finalisation des politiques nationales d'action sociale et de sécurité sociale, le lancement du recrutement dérogatoire des personnes en situation de handicap à la fonction publique au titre de l'année 2021,l'intensification des mesures de prise en charge de personnes en situation de handicap et de toutes autres personnes vulnérables sont les projets de ladite direction pour cette année 2021.


Wassimagnon 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Faute d'être dangereuse, la Covid-19 fait quand même 1868 licenciés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
Vraiment du grand n'importe quoi cette crise crée de toute pièce par un système en pleine bouffée délirante ...
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Plus de 92 mille morts, c'est pas dangereux ça ? Vraiment les nègres sont intraitables et sorcièr(e)s, voire des timbrés... Vous croyez que ça n'arrive qu'aux autres ? Continuez votre jihad d'inconscience avec le Covid...
 
 il y a 3 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Législatives 2021, ceux qui ne vont pas voter sont-ils bien souvent les premiers à contester les défaites des candidats ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Législatives sans projets de loi dans les programmes des candidats, u...
 
2761
Oui
61%  
 
1673
Non
37%  
 
124
Sans Avis
3%  
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement