Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire :   56,2 milliards de FCFA de plus-value réalisée par la DGI, les agents réclament leur quote-part conformément aux textes
 

Côte d'Ivoire : 56,2 milliards de FCFA de plus-value réalisée par la DGI, les agents réclament leur quote-part conformément aux textes

 
 
 
 5630 Vues
 
  2 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 12 février 2021 - 07:39

Ouattara Sié, DG des impôts


La Direction générale des impôts (DGI) a recouvré 2352,1 milliards en 2020 pour un objectif de 2 295,9 milliards, soit un écart positif de 56,2 milliards. Cette performance est saluée par les syndicats des impôts, réunis au sein de la Fédération des syndicats de la DGI (FESY-DGI) qui réclament leur quote-part conformément aux textes.


Ils ont partagé cette information avec la presse aujourd'hui au cours d'une rencontre qui intervient deux jours après, le séminaire bilan de la Direction générale des impôts.


Ces recettes en hausse de 49,3 milliards (+2,1%) par rapport aux réalisations de 2019 divisent les syndicats et la Direction. Au cours de cette rencontre, ils ont demandé aux autorités compétentes d'appliquer simplement les textes.


Thé Jasmin, président en exercice de la FESY-DGI a rappelé deux textes qui obligent les autorités à verser une quote-part aux agents. Il a cité l'article 12 de la charte d'éthique applicable à l'administration fiscale qui invite à reconnaître le mérite de l'agent.


«Il stipule que lorsque le collaborateur a atteint ses objectifs, il est félicité par son responsable », a déclaré, Thé Jasmin, par ailleurs, Secrétaire général du Syndicat national des agents du Fisc (SYNAFISC).


La FESY-DGI jeudi à Abidjan



Cliquez pour agrandir l'image  
 


Il a également énoncé l'article 7 du protocole d'accord signé le 09 décembre 2014 entre la Coordination des syndicats du ministère de l'Économie et des Finances (COSYMEF-CI) et la Primature.


 

Comme l'a indiqué, le Président le texte prévoit qu'en cas de plus-value, la partie gouvernementale consente à redistribuer une quote-part à l'administration concernée (Douanes, Impôts, Trésor).


Thé Jasmin a donc attiré l'attention des autorités compétentes sur la situation, a fait valoir et a annoncé que la fédération initierait une tournée nationale, du 22 février au 10 mars 2021, suivie d'une assemblée générale, le 12 mars à Yopougon.


Selon lui, au cours de cette rencontre, la Fédération rendra compte à ses camarades et recueillera ses avis.


Cette conférence de presse a été coanimée avec Ivan Bohué, Secrétaire général de l'Union nationale des agents des impôts de Côte d'Ivoire (UNAGICI). Il a rappelé le contexte particulier en faisant allusion à la pandémie de la COVID-19 dans lequel les agents ont travaillé en 2020.


Le SG a estimé que les félicitations adressées aux agents au cours du séminaire-bilan suite à la performance réalisée cette année sont plates.


«Nos amis sont, pour certains, encore malades dans les hôpitaux, tandis que d'autres nous ont quittés. Nous nous sentons trahis et abandonnés », s'est justifié, le SG de l'UNAGICI.


 

Pour Koné Losseni, Secrétaire général du Syndicat libre des agents des impôts (SYLAI), la réclamation de la quote-part n'est ni une revendication ni une doléance mais une simple application des textes.


Au cours de cette rencontre les syndicalistes ont évoqué le profil de carrière à la DGI. Narcisse Zereyé Zedou, Secrétaire général du Renouveau syndical des agents du Fisc (Resa-Fisc), a affirmé que profil de carrière à la DGI se fait avec une certaine discrimination.


« Aujourd'hui on n'est plus à diplôme égal, évolution égale. Comment comprendre qu'après plus de vingt (20) ans, des personnes rentrées aux impôts comme administrateurs soient au stade de simples agents là où au Trésor, leurs camarades sont directeurs voire DGA ? », a-t-il déploré.


Enfin, Ouattara Sié, l'actuel DG des impôts, à l'image de ses prédécesseurs, n'est pas réputé pour sa générosité financière, bien au contraire.



Wassimagnon


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire : Trafic de drogue, le pays doit il être plus vigilant sur les profils des étrangers qui s'installent ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Bouaké 2023, Béma Fofana peut il rivaliser avec Amadou Koné...
 
1343
Oui
92%  
 
1
Non
0%  
 
116
Sans avis
8%  
 
 
 
 
 
 
 
  2 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : 56,2 milliards de FCFA de plus-value réalisée par la DGI, les agents réclament leur quote-part conformément aux textes
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
aze
Augmentez encore les impôts, la quote-part va augmenter, il suffit de multiplier par 2.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Peace101
Est-ce-que tu connais la courbe de Arthur Laffer qui discute des recette fiscale et taux de taxes ? Apparemment pas, frontiste qui connaît pas grand chose. Sans surprise, aucun des animaux frontistes n'est suffisamment outillé pour raisonner à part aboyer ... Et puis, pour finir, est-ce que toi là tu paies tes impôts même pour commencer ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter