Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Après la période de sensibilisation, la Bonne Gouvernance entend désormais utiliser de façon intensive ses prérogatives
 

Côte d'Ivoire : Après la période de sensibilisation, la Bonne Gouvernance entend désormais utiliser de façon intensive ses prérogatives

 
 
 
 2621 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 18 février 2021 - 13:50

La Haute Autorité Pour la Bonne Gouvernance porte à la connaissance de toutes les structures opérant en Côte d’Ivoire, ses prérogatives en matière de recherche d’informations liées à la corruption et aux infractions assimilées.


À cet égard, son Président, N’Golo Coulibaly , rappelle que , son Institution reçoit, à sa demande, tous les rapports d'activités et d'audits des structures de contrôle et de supervision, et toutes autres informations communiquées par les autres structures, les organes de poursuites et les officiers de police judiciaire, nécessaires à l'accomplissement de ses missions.


 Elle peut également demander aux administrations, institutions et organismes publics ou privés ou à toute personne physique ou morale de lui communiquer tout document ou information qu'elle juge utile pour la détection des faits de corruption ;


Les  structures saisies sont tenues de déférer à toutes injonctions ou instructions émanant de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance dans le cadre de la prévention et de la lutte contre la corruption ;


 

« Tout refus délibéré de communiquer les éléments d'information ou les documents requis constitue une infraction d'entrave à la justice », prévient-elle.



La Haute Autorité Pour la Bonne Gouvernance peut demander aux structures de contrôle, de détection ou de répression des cas de corruption, des audits ou enquêtes dans tous les secteurs d'activités ;


Elle peut procéder ou faire procéder, auprès de toutes personnes ou structures, publiques ou privées, à des opérations d'investigation pour des faits susceptibles de constituer un acte de corruption ou une infraction assimilée ;


« Après avoir sensibilisé longuement et très largement les structures publiques et privées ainsi que l’ensemble de la population, la Haute Autorité Pour la Bonne Gouvernance entend, désormais, utiliser de façon intensive ses prérogatives énumérées ci-dessus, avec, si nécessaire, l’appui du Pôle Pénal Économique et Financier, qui a une compétence nationale », souligne l’ancien argentier du Gouvernement de Feu Robert Guéï.


Donatien Kautcha, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Après la période de sensibilisation, la Bonne Gouvernance entend désormais utiliser de façon intensive ses prérogatives
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Peace101
C'est pas trop tôt. Si vous ne foutez rien alors on doit simplement supprimer cette organisation... A quoi servez-vous donc ? Il faut justifier votre existence ou nous foutre le camp... On observe...
 
 il y a 2 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement