Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : CDCI, les délégués du personnel et syndicats radiés appellent le gouvernement à réparer l'injustice
 

Côte d'Ivoire : CDCI, les délégués du personnel et syndicats radiés appellent le gouvernement à réparer l'injustice

 
 
 
 3669 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 27 mai 2021 - 18:58

les responsables syndicaux devant la presse (Ph KOACI)


La situation des travailleurs de la Compagnie de Distribution de Côte d'Ivoire (CDCI) est d'autant plus préoccupante qu'elle interpelle. En moins de quatre mois, près de 800 employés ont été radiés.


À ce jour, tous les délégués du personnel et syndicats, qui sont censés au regard de la loi du travail être des employés protégés et les partenaires sociaux de l'entreprise ont été licenciés alors qu'ils dénonçaient des injustices au sein de l'entreprise.


Craignant pour le sort de leurs collègues encore dans cette entreprise, ces ex-syndicats issus des centrales syndicales Dignité, Ugtci, Fesaci et Fgtci ainsi que les délégués du personnel radiés ont choisi, au cours d'une rencontre avec la presse tenue à Cocody, de monter au créneau pour interpeller la communauté nationale et internationale sur les pratiques des responsables de la CDCI.


 

"Nous voulons faire savoir à l'opinion nationale et internationale qu'il y a une injustice à la CDCI. Ils ont décidé de licencier tous les délégués du personnel et tous les syndicats. Une entreprise qui licencie tous ses délégués du personnel et syndicats qui doivent défendre les intérêts des travailleurs, quel sera le sort des autres travailleurs qui sont restés là-bas ? Nous demandons également à tous nos dirigeants de se pencher sur notre sort afin que nous bénéficions de nos droits. Que le droit soit dit", a lancé à l'endroit du gouvernement Rodrigue Tohou, ancien secrétaire général du Synat-CDCI au nom de ses camarades.


Radiés alors qu'ils tentaient à travers une grève de dénoncer des licenciements en cours, ces agents abusivement licenciés restent convaincus que les motifs de récession économique avancés par les responsables de l'entreprise pour mettre à la rue prés d'un millier de travailleurs sur les 2000 employés que revendique la nouvelle direction de la CDCI ne sont que futiles.


"On a fait les crises de 2002, 2004, 2010 sans qu'il n'y ait pas de licenciement. Mais depuis que les Marocains tiennent la direction de la CDCI depuis 2019, les choses ont changé. Ces derniers, qui avaient annoncé que leur objectif était de développer la CDCI, nous ont montré le contraire. Quand on entrait à la CDCI, l'entreprise n'avait que 12 magasins et quand on quittait, il y a avait 145 magasins. Et ce sont ces employés qui se sont donnés à fond pour accroître les capitaux de la CDCI qu'on renvoie. C'est une injustice et il faut que l'Etat arrête cela", a déploré Isaac Attiale Seguin, secrétaire général du Syntra-CDCI.


Pendant que nous mettions sous presse, nous apprenons que des employés seraient sur la liste de départ à la CDCI. Une situation qui continue d'avoir cours en dépit de l'opposition de l'inspection du travail.


Faut-il le rappeler, la rencontre de conciliation du 22 octobre 2020 entre les syndicats et l'administration de la CDCI a accouché d'une souris du fait du non-respect de ses engagements par l'employeur.


Jean Chresus, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : CDCI, les délégués du personnel et syndicats radiés appellent le gouvernement à réparer l'injustice
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement