Ghana Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana : Controversée affaire de salaires aux premières dames, renonciation et remboursement à l'Etat
 

Ghana : Controversée affaire de salaires aux premières dames, renonciation et remboursement à l'Etat

 
 
 
 2108 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 2 semaines
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 13 juillet 2021 - 20:58

Rebecca Akufo Addo et Samira Bawumia (ph)


La première et la deuxième dames du Ghana respectivement Rebecca Akufo Addo et Samira Bawumia ont rejeté l’approbation de la décision du parlement pour qu’elles soient payées mensuellement. Les deux premières dames ont ensuite décidé de rembourser à l'État toutes les indemnités qui lui ont été versées depuis 2017 à ce jour.


En choisissant de mettre un terme à la controversée affaire de paye de salaire aux premières dames dans le pays, la note du service de dame Rebecca Akufo-Addo a mis au point qu’elle a décidé de ne pas accepter les sommes qui lui ont été allouées, conformément aux recommandations du comité Ntiamoa-Baidu, telles qu'approuvées par le parlement.


Pour être en harmonie avec son ainée et eu égard au tollé général suscité par la recommandation du comité présidentiel des émoluments, la deuxième dame a aussi décidé de renoncer à son salaire et de rembourser les émoluments. 


Motifs de renoncements au salaire


En expliquant les raisons du renoncement à la paye de salaire, la première dame, Rebecca Akufo Addo, a expliqué que sa décision est motivée par les discussions qui ont suivi l'annonce du versement des allocations. Elle dit les considérer comme déplaisantes et de surcroît es opinions tendent à la « présenter comme une vénale, une femme égoïste et égocentrique qui ne se soucie pas du sort du ghanéen ordinaire ».


 

Elle a justifié avoir pris cette décision de manière volontaire « sans préjudice des droits d'autrui, et pour ne pas porter atteinte à la bienséance du processus entrepris par le parlement ».


Cliquez pour agrandir l'image  
 


Indemnités à rembourser


Pour ce qui concerne la première dame, une déclaration rendue publique ce mardi à Accra fait lire qu’en « concertation avec le Président de la République, (elle) a décidé de rembourser toutes les sommes qui lui ont été versées à titre d'indemnités à compter de la date de l'entrée en fonction du Président, soit de janvier 2017 à ce jour, s'élevant à 899 097, 84 GHc » soit un montant d’environ 84 546 000 F Cfa.


 

De son côté, la deuxième dame Samira Bawumia a annoncé qu'elle remboursera la somme de 887 482, 00 GHc soit un montant d’environ 83 453 000 F Cfa qu'elle a reçu de l'État depuis que son mari a pris ses fonctions en janvier 2017.


Précisons qu’avant les deux dames ne sortent pour mettre un terme a une diction qui est devenue impopulaire dans le pays, l'ancien Président, John Mahama, s’est prononcé et a annoncé son opposition à la façon dont le gouvernement Akufo-Addo gère les émoluments des conjoints des Présidents et vice-présidents en exercice.

Les syndicats ont enjoint leur voix à celle de Mahama pour rejeter la recommandation du comité présidentiel des émoluments de verser des salaires mensuels aux épouses des Présidents et Vice-présidents.


En dernières minutes, KOACI a appris que la première dame Rebecca Akufo-Addo a officiellement effectué un remboursement au gouvernement pour les allocations qui lui ont été versées du 07 janvier à ce jour. Le remboursement a été effectué sous forme de chèque sur un compte à la banque CBG sous le numéro 000002.


Mensah correspondant permanent de KOACI au Togo, Nigeria et Ghana

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Ghana : Controversée affaire de salaires aux premières dames, renonciation et remboursement à l'Etat
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Babili
Puaaaaahhhh de grands cleptocrates installés à la tête de l’Etat. Je savais depuis longtemps que cet Addo Akuffo est un gros Ali baba.
 
 il y a 2 semaines     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
ABONNEZ-VOUS A KOACI
 
 
700 F CFA
 
1,07 €
* Paiement hebdomadaire sans engagement