Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun :  État civil, au moins 1,6 million de personnes sans acte de naissance
 

Cameroun : État civil, au moins 1,6 million de personnes sans acte de naissance

 
 
 
 3213 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 12 août 2021 - 06:54

  Le Cameroun a fait l'état des lieux de son état civil à l'occasion de la journée africaine de l'enregistrement, de la production y dédiée.


La région de l'Extrême-nord occupe la première place du podium. En effet, 400 000 enfants dans cette partie du Cameroun n'ont pas d'acte de naissance. La société civile relève plusieurs obstacles pour justifier ce phénomène.


Obstacles généraux


Les obstacles à l'établissement de l'acte d'état civil sont de plusieurs ordres. Parmi les principaux obstacles l'on note l'ignorance et la négligence des parents. Mais aussi, l'analphabétisme et la pauvreté qui sont des obstacles généraux que l'on retrouve aussi dans d'autres régions.


À cela, s'ajoute l'éloignement des centres d'état civil. 


La non-gratuité des actes d'état civil accentue le phénomène. 


Et, pire la méconnaissance des lois notamment par les parents et les acteurs de la chaine de production des actes d'état-civil.


Obstacles spécifiques


À ces obstacles généraux rencontrés partout au Cameroun, il y a des obstacles spécifiques. Dans le cas de l'Extrême-nord et de l'Est qui se partagent le haut du classement il y a des pesanteurs socioculturelles. Les exactions de Boko Haram sont venues désorganiser le système et empêchent aux populations de se faire établir les actes d'état civil à l'Extrême-nord.


 

Selon la société civile camerounaise, le phénomène touche toutes les localités urbaines et rurales. 


Paradoxe


 Si le phénomène est très connu à l'Extrême-nord , des villes comme celle de Douala dans la région du Littoral ne sont pas épargnées.


À Douala, 60 000 enfants sont sans acte de naissance.


La société civile rappelle que le phénomène ne touche pas seulement les enfants, mais aussi les adultes. Ceux-ci, faute d'acte de naissance ne peuvent faire établir ceux de leurs progénitures, avec des conséquences diverses.


Impact


Le défaut d'acte d'état civil a des conséquences au plan individuel et sur les politiques publiques de développement. 


 

Au plan individuel, il y a la non-existence juridique, car sans acte de naissance l'on ne peut se faire établir ni une CNI, un passeport et même un permis de conduire. Et des personnes sont exposées à l'apatridie car n'appartenant à aucun État.


Enfin, les enfants sont exposés au mariage précoce et aux abus de toutes sortes.


S'agissant des politiques publiques de développement, le phénomène de non-enregistrement des actes d'état civil entraîne une non maîtrise de la natalité et de croissance de la population.


Pour tenter de trouver une solution le gouvernement a mis sur pied le Bureau national de l'état civil (Bunec) qui fait face aux pesanteurs de l'administration camerounaise.


Armand Ougock, correspondant permanent de Koaci au Cameroun.


-joindre la rédaction camerounaise de Koaci au (237) 691 154 277 ou Cameroun@koaci.com.



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
RESTEZ CONNECTÉ
 
En téléchargeant l'application KOACI.
  
 
 
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Cameroun : État civil, au moins 1,6 million de personnes sans acte de naissance
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
Divertissements
 
 
 
 
Réseaux sociaux
 
+164k
+110,7k
 
Pays
 
 
 
 
Télécharger l'application KOACI
 
   
NOUS CONTACTER
 
contact@koaci.com
koaci@yahoo.fr
+225 07 08 85 52 93
 
 
NEWSLETTER
 
Restez connecté via notre newsletter